Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
huskyrescue
Accro du forum
avatar

Messages : 1455
Âge : 39
Localisation : Grenoble (SMH)
VPH : Speculoos by Edelbikes, Cat' Speed orange, M5 Shockproof vélotaf...
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...   Lun 30 Aoû 2010, 10:32

Hello,

Heureux propriétaire d'un Catrike Speed et d'un tout nouveau tout beau Speculoos pour le weekend et les longues distances, j'utilise encore mon bon vieux Shockproof pour les trajets vélotaf.

En recherche d'un nouveau logement, j'envisage (entre autres possibiltés) de rallonger la distance domicile-boulot, tout en continuant à y aller à vélo.

Actuellement 10km matin et soir à plat en milieu urbain avec pas mal de pistes et voies vertes.

Projet: 2x25 voire 2x30kms en habitant un peu en hauteur, 200 a 500m de D+...

Projection du profil type; maison entre 400m et 700m d'altitude; descente dans la plaine à 200m par petites routes parfois assez pentues ou grosse départementale, puis plat, et final; entre 10 et 15Kms en ville et sur les pistes de l'agglo grenobloise... au retour, bah c'est l'inverse

J'ai un peu fait le tour des modèles les plus courants dispo actuellement sur le marché.
Evidemment vu la question du dénivelé, il faudrait une assistance digne de ce nom, avec du couple.

Les questions que je me pose:

Combien peut-on raisonnablement tenir sur le plat, ou faux plat léger ? 40, 45, 50 km/h en restant raisonnable niveau conso et sécurité ?
Puis-je espérer remonter à + de 20Km/h avec un VM de 45Kgs tout équipé + bonhomme de 65Kgs ?

Le poids; le + léger que j'aie pu voir dispo à la vente sur le site constructeur semble être le mango sport à 27.5 Kgs; vu que l'assistance peut rajouter jusqu'a 15Kgs, faut-il mettre la légèreté en priorité même si on a l'assistance ? ou faut-il privilégier le confort pour une utilisation quotidienne (2h ou + par jour )

Maniabilité, accessibilité: peut-on encore passer sur la plupart des pistes cyclables en ville ou est-on obligé de passer sur la chaussée, avec à la clé le risque de finir dans les bouchons avec les bagnoles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
iubito
Modo sortant
avatar

Messages : 4553
Âge : 35
Localisation : Le Puy-en-Velay
VPH : Trice QNT solarisé, footbike street
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...   Lun 30 Aoû 2010, 11:19

Avec l'assistance, t'en es pas à 10 kg près, privilégie alors le confort.
Choisis une assistance declic-eco avec du couple, gros ampérage si poids et pente raide, et ça passera. Pastèque roule très fort avec son Alleweder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tousauxbalkans.net
huskyrescue
Accro du forum
avatar

Messages : 1455
Âge : 39
Localisation : Grenoble (SMH)
VPH : Speculoos by Edelbikes, Cat' Speed orange, M5 Shockproof vélotaf...
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...   Lun 30 Aoû 2010, 11:39

En fait mon but est de savoir si le vélomobile est le + adapté pour cet usage polyvalent ville-route-montagne, été et hiver, ou s'il ne vaut mieux pas un VH assisté pour l'été et un VTT aussi assisté pour les qques semaines neigeuses en hiver...
De là dépendra aussi la faisabilité d'habiter en altitude et relativement loin de la ville, avec les contraintes que ca implique; le choix ville vs montagne n'est pas encore établi...

J'ai déjà fait 2 x 22km / jour sur le plat, et sans assistance, par tous les temps il est clair que c'est la limite pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...   Lun 30 Aoû 2010, 14:09

Pour un cahier des charges similaire, je suis sur un projet de VM spécifique car rien ne me permettait de le faire l'a^me en paix dans l'existant.
Faudrait que tu passes à l'atelier durant l'hiver, qui a commencé ce matin d'ailleurs... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
JB30
**
avatar

Messages : 102
Âge : 53
Localisation : Gard
VPH : Alleweder A6
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...   Lun 30 Aoû 2010, 15:24

Pour info , avec mon alleweder assisté (36V 10Ah 400 watt) je grimpe les cotes entre 20 et 25 km/h suivant la pente.
Moteur coupleux mais vitesse en descente limitée par la régéneration (42km/h max).
Poids du vélomobile en ordre de marche (batterie, sacoche, eau) 45 kg et 60kg de passager.
ça le fait bien .
Voir sur http://velomobyle.over-blog.com/
pour plus d'infos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velomobyle.over-blog.com/
Guilhem
Accro du forum
avatar

Messages : 2259
Âge : 41
Localisation : Toulouse (31), France
VPH : Quest + Leitra Cabriolet
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: Re: Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...   Lun 30 Aoû 2010, 19:49

huskyrescue a écrit:
Actuellement 10km matin et soir à plat en milieu urbain avec pas mal de pistes et voies vertes.

Projet: 2x25 voire 2x30kms en habitant un peu en hauteur, 200 a 500m de D+...
Pour tout dire moi je ferais bien l'inverse, pour pouvoir me passer de vélomobile, avoir un vélo comme tout le monde, et arrêter de passer pour un original.

Mon sentiment est que le vélomobile est bien pour ceux qui ont fait l'erreur d'aller habiter trop loin des pôles d'emploi (et j'en fait partie). Plutôt l'inverse de ta démarche, donc.

2x25km, pour moi, c'est la limite haute. Ca fait à peu près 2x45 minutes, en fonction de ton parcours. C'est un peu dur parfois, il faut savoir entretenir sa motivation. En ce moment j'en suis à 2x17km, c'est pile poil (2 x 30 minutes). J'ai essayé 2x33km, et j'étais clairement au-dessus de ma limite, bien que ce fut en été, j'ai dû me rabattre sur vélo+train+vélo.

Bien sûr, c'est mon sentiment perso, d'autres font des trajets plus longs et ne s'en plaignent pas. Notamment, si le parcours est agréable (voies vertes, etc...), ça doit être plus facile de faire quelques km de plus.

Mais globalement, 30 minutes c'est le temps qui va bien pour aller au travail. C'est la moyenne des temps de transport pour aller travailler en France, et c'est stable depuis longtemps, les gens ayant profité de la voiture pour aller habiter plus loin, mais en gardant au total un temps de transport moyen constant.


Sur le vélomobile à choisir, vu ton profil de cycliste, privilégie plutôt un modèle tête dehors, plus agréable. Si tu mets une assistance, ne prends pas le poids comme critère : le poids n'est important qu'en côte, où la vitesse est plus basse et où l'assistance pourra développer plus de couple. Si tu gardes ton assistance en mode légal (< 25km/h), l'aérodynamisme garde une grande importance pour que tu puisses rouler facilement à une bonne vitesse sur le plat.

Concernant les vitesses que tu peux atteindre, en Quest, entre 40 et 45 km/h est pour moi une vitesse de croisière habituelle, sans sur-forcer, et suivant l'état du revêtement et ma forme du moment. Si tu as de grosses cuisses tu pourras sans doute aller plus vite, si tu n'as pas l'entraînement ça peut être nettement moins aussi, le vélomobile est très sensible aux capacités physiques du pilote. En WAW, Milan, ce sera pareil ; en Mango, Strada, Alleweder, ce sera un peu moins (l'ordre d'idée c'est 5 km/h de moins à mon avis)

Pour les pistes cyclables, tu les utiliseras moins, non pas parce que tu ne peux pas aller dessus, mais plutôt parce qu'à 40 km/h, tu les évites, elles deviennent beaucoup trop dangereuses et te ralentissent. A cette vitesse, il vaut mieux être sur la route. Sauf hors agglomération, si tu as la chance d'y trouver des pistes cyclables (voie verte ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://envelomobile.wordpress.com
huskyrescue
Accro du forum
avatar

Messages : 1455
Âge : 39
Localisation : Grenoble (SMH)
VPH : Speculoos by Edelbikes, Cat' Speed orange, M5 Shockproof vélotaf...
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...   Mar 31 Aoû 2010, 09:45

@Cavallo; voui, je t'ai souvent entendu parler de tes trajets, surtout pour la partie hivernale Wink Si je me rappelle bien il s'agissait d'un quadricycle un peu particulier non ? Tu n'as rien posté (plans, croquis...) ici à ce sujet ?

@JB30; J'avais essayé le P96/Esperanza de Pastèque qui a à peu de choses près la même config que le tien. Favoriser le couple oui, le confort ok, mais qu'en est-il de la vitesse de croisière à effort raisonnable sur le plat avec l'assistance ? peut-on rouler à 45 ? Je pense que ca doit plafonner à 42 aussi non ?

Guilhem a écrit:

Pour tout dire moi je ferais bien l'inverse, pour pouvoir me passer de vélomobile, avoir un vélo comme tout le monde, et arrêter de passer pour un original.

Mon sentiment est que le vélomobile est bien pour ceux qui ont fait l'erreur d'aller habiter trop loin des pôles d'emploi (et j'en fait partie). Plutôt l'inverse de ta démarche, donc.

Je te comprends tout à fait. Pour moi c'est un dilemne; j'aspire au calme et a respirer autre chose que l'atmosphère polluée de Grenoble autant que possible. La proximité de la ville et du boulot offre des avantages certes, mais difficile de peser le pour et le contre. Je pense que je ne suis pas fait pour la ville, même si raisonnablement ce serait le bon choix...

Rien n'est joué; si on trouve un logement qui nous semble agréable dans l'agglo ou à proximité immédiate et dans nos prix (c'est toujours LE problème), ca permettra d'éviter de tomber dans les solutions "extrêmes" comme le VM...
Il est vrai que j'ai qques doutes sur ma capacité à faire les trajets tous les jours par tous les temps, même en étant assisté et protégé des intempéries, et ce sur une longue durée (plusieurs années) L'hiver est parfois chiant et trop long pour moi moralement

Parfois je me prends à rêver d'utiliser un vélo droit simplifié, un peu façon pignon fixe ou du moins sans entretien, pour sa praticité en ville et le fait de redevenir incognito... mais voilà, le vélo droit lorsque je suis obligé de le prendre en hiver, est super chiant et fait vite maloku
Guilhem a écrit:

2x25km, pour moi, c'est la limite haute. Ca fait à peu près 2x45 minutes, en fonction de ton parcours. C'est un peu dur parfois, il faut savoir entretenir sa motivation. En ce moment j'en suis à 2x17km, c'est pile poil (2 x 30 minutes). J'ai essayé 2x33km, et j'étais clairement au-dessus de ma limite, bien que ce fut en été, j'ai dû me rabattre sur vélo+train+vélo.

On a pas la même moyenne...
Lorsque je faisais 22km x2, je mettais entre 39 et 50' pour un aller simple en conditions "normales". Avec la neige ca pouvait prendre jusqu'a 1h20, sans être certain d'arriver à bon port...
Actuellement; 10kms en zone urbaine, je mets au mieux 25 minutes, et en appuyant en plus...

C'est vrai que mes 25-30' actuels c'est l'idéal, 45' ca fait déjà pas mal... l'heure c'est long... surtout quand c'est 2x par jour
On dira que 25kms x2 càd 2h de trajet en moyenne par jour, ce serait le maximum raisonnable.
Pinaise mais il va me décourager le Guilhem !
Guilhem a écrit:

Bien sûr, c'est mon sentiment perso, d'autres font des trajets plus longs et ne s'en plaignent pas. Notamment, si le parcours est agréable (voies vertes, etc...), ça doit être plus facile de faire quelques km de plus.

Justement je tends a viser des endroits avec un trajet utilisant les voies vertes. Par ailleurs y'a des secteurs ou je peux aussi utiliser les TC (bus et train) mais de mon expérience j'aime pô la cohabitation avec les gens dans les TC (chacun sa gueule, dans le bus je prends 2 places pour moi, on se bourre à la montée et à la descente etc...)
Guilhem a écrit:

Mais globalement, 30 minutes c'est le temps qui va bien pour aller au travail. C'est la moyenne des temps de transport pour aller travailler en France, et c'est stable depuis longtemps, les gens ayant profité de la voiture pour aller habiter plus loin, mais en gardant au total un temps de transport moyen constant.

Pitêtre, cela dit je pense que même pour habiter loin je ne suis pas prêt à revenir à la voiture, avec son stress, ses embouteillages, le fait de devenir parfois malgré soi plus con qu'on ne l'est... Je jubile tous les soirs en voyant mes collègues dans les bouchons en sortie de site, alors qu'en vélo il n'y a jamais de problème, on est pas "otage" de sa caisse et ca c'est bcp de sérénité en +
Guilhem a écrit:
Sur le vélomobile à choisir, vu ton profil de cycliste, privilégie plutôt un modèle tête dehors, plus agréable. Si tu mets une assistance, ne prends pas le poids comme critère : le poids n'est important qu'en côte, où la vitesse est plus basse et où l'assistance pourra développer plus de couple. Si tu gardes ton assistance en mode légal (< 25km/h), l'aérodynamisme garde une grande importance pour que tu puisses rouler facilement à une bonne vitesse sur le plat.

Si assistance il y a, j'aurai du mal a ne pas l'utiliser pour + de 250W et + de 25 km/h, car déjà a vélo je vais + vite sans trop forcer...
Si on "débranche", carrément le moteur du contrôleur+batterie, est-ce qu'on a toujours un frein moteur conséquent ? J'imagine qu'il ne reste plus que les frottements mécaniques, l'inertie du moyeu, et le moment magnétique résiduel du stator ?
Guilhem a écrit:

Concernant les vitesses que tu peux atteindre, en Quest, entre 40 et 45 km/h est pour moi une vitesse de croisière habituelle, sans sur-forcer, et suivant l'état du revêtement et ma forme du moment. Si tu as de grosses cuisses tu pourras sans doute aller plus vite, si tu n'as pas l'entraînement ça peut être nettement moins aussi, le vélomobile est très sensible aux capacités physiques du pilote. En WAW, Milan, ce sera pareil ; en Mango, Strada, Alleweder, ce sera un peu moins (l'ordre d'idée c'est 5 km/h de moins à mon avis)

Ces vitesses sont à peu de choses près ce que j'imaginais...
Guilhem a écrit:

Pour les pistes cyclables, tu les utiliseras moins, non pas parce que tu ne peux pas aller dessus, mais plutôt parce qu'à 40 km/h, tu les évites, elles deviennent beaucoup trop dangereuses et te ralentissent. A cette vitesse, il vaut mieux être sur la route. Sauf hors agglomération, si tu as la chance d'y trouver des pistes cyclables (voie verte ?)

Les "pistes cyclables", genre coup de peinture sur le trottoir qui parfois saute d'un ou de mètres brutalement à gauche ou à droite, passe entre les quilles, dans les accès de résidences, etc... je les crains déjà car à 30km/h je suis déjà trop rapide... mais en 2-roues j'ai encore le choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
iubito
Modo sortant
avatar

Messages : 4553
Âge : 35
Localisation : Le Puy-en-Velay
VPH : Trice QNT solarisé, footbike street
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...   Mar 31 Aoû 2010, 10:14

débrancher le moteur du contrôleur/batterie --->
si tu vas vite (et en forçant plus car le moteur est un poids à faire tourner, tout de même) le moteur va produire du courant mais rien ne sera là pour le récupérer, pas bon...
prend une assistance illé... "chemin privé" Laughing mais si tu veux aller vite sur le plat, prévois des ampères pour les côtes si elles sont raides.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tousauxbalkans.net
Rapto
Posteur de bronze
avatar

Messages : 271
Âge : 41
Localisation : 28-authon du perche
VPH : Catrike 700 n°7304 + Velomobile Strada n°95 orange
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...   Mar 31 Aoû 2010, 10:21

Bonjour moi aussi je compte faire l'acquisition d'un vélomobile (surement un WAW)mais je me pose quelques questions:
Au vu de vos commentaires je voudrais votre avis sur mon futur trajet vélotaf en vélomobile
Actuellement avec mon raptobike il est de 33 minutes aller et 40 minutes retour (37 kms au total)avec au retour 2 côtes d'environ 1kms chacunes
Est ce que d'après vous ça pourrais le faire sans assistance électrique ?(je n'aime pas l'idée d'une aide électrique dans les côtes mais je n'ai rien contre ceux qui en on une ) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...   Mar 31 Aoû 2010, 11:29

Guilhem a écrit:
Pour tout dire moi je ferais bien l'inverse, pour pouvoir me passer de vélomobile, avoir un vélo comme tout le monde, et arrêter de passer pour un original.

c'est actuellement mon plus gros problème pour moi et ceux qui sortent avec moi. Impossible de faire 10m sans avoir des tonnes de curieux. Je développerai ceci dans un post dédié mais 90% (mesurés) des personnes t'interpèlent sans te dire bonjour et encore moins avec une phrase "pardonnez moi de vous déranger...". Sans parler des gens qui te filment que j'envoie maintenant bouler en demandant s'ils m'ont demandé l'autorisation avant...
Il y a un sans gène qui m'exaspère mais comme dit plus haut je suis en train d'écrire les réflexions celles des autres et les miennes...

Guilhem a écrit:
Mon sentiment est que le vélomobile est bien pour ceux qui ont fait l'erreur d'aller habiter trop loin des pôles d'emploi (et j'en fait partie). Plutôt l'inverse de ta démarche, donc.
J'envisage aussi le contraire exactement comme huskyrescue. Je comprend ce que tu veux dire Guilhem. Dans ta version ce sont tes choix passés qui t'ont guidé dans l'achat de ton vélomobile alors que pour moi la vélomobile est ma réponse à mon futur et j'espère celui de bien d'autres. Les villes existeront toujours simplement un futur viable sera une répartition peut être plus aérée. C'est certain qu'aujourd'hui des personnes qui vivent à 1h30 de trajet de leur travail s'ils n'utilisent pas des moyens de transport en commun ou du co-voiturage (et encore) c'est un budget énorme.
1h30 de trajet en voiture ne seront jamais transformés en trajet vélomobile. techniquement impossible.

Où est la limite haute en VM? difficile à dire Assisté ou pas, type de parcours et climat sont des éléments importants. mais il y a aussi le trafic (et pas que routier je pense aux autres vélos et aux piétons) ce que nous souhaitons ou pouvons prioriser.
Entre autre pour moi la vélomobile est aussi le moyen de garder un cardio pendant toute l'année sans une coupure en hivers. J'introduis cette idée de capacité physique car en effet les km du quotidien sont certainement les meilleurs pour avoir la forme.
je fais plusieurs trajets dans la journée en VM et j'avoue que certains sont très pénibles lié à l'infrastructure inadapté à mon VM. peut être qu'un autre VM s'en sortirait mieux. J'aimerai déjà que tous les vélos quelques qu'ils soient puissent circuler librement et sans risque. Alors quand a demander que le Quest passe de partout loin de moi ce caprice.
J'introduis quand même un bémol au VM par rapport à l'idée de ne pas subir les intempéries.
Après 4 ans de vélo taff fractionné en 4 trajets par jour je n'en pouvais plus de me changer. Par rapport au fait d'enfiler des tenues différentes pour passer du mode sport au mode business et aussi aux nombres de lessives engendrées.
Je me suis dit c'est génial et beaucoup moins contraignant car je pensais presque pouvoir rentrer en costume dans le VM.
Pas vraiment. C'est même pire. J'arrivais à faire un trajet de 7 km en VD sur le plat sans arriver avec des auréoles, la mine explosée et une odeur de trappeur ayant joué avec un putois. Là impossible. Au bout de 3 km je suis ruiné.
En trike c'est à peut près la même chose en moins pire.
Maintenant avec un VM assisté c'est certainement le pied total.
J'avoue que j'ai rencontré le VD assisté sur un coup de hasard et une opportunité que je ne pouvais pas laisser passer et je ne regrette pas mon choix. L'assistance ouvre des perspectives géniales.
Dossier à moyen terme coté trike pour moi à ce sujet.

VM + assistance c'est à mon sens le moyen de transport ultime pour aller travailler surtout sur un parcours vallonné. Et sincèrement prendre 42 ou 45 ou voir même 50 km/h dans le descente ce n'est pas le problème quand on prend des cotes à 15 km/h voir même 20 km/h là ou on explose sans assistance en dessous de 10 km/h.

L'assistance en VM une hérésie, un blasphème, l'antithèse?
Sur les km que j'enquille même en mode entrainement ou en voyage, la différence de performance aérodynamique n'est, mais ce n'est que mon avis, pas flagrante et certainement pas déterminante.
Vendredi dernier nous sommes sorti Pitchoun et moi sur les quais de saone pour nous entrainer. je n'ai pas fait la différence face à son spéculos. à chaque relance je suis aux fraises pendant les 200 premières mètres . Puis phase neutre d'équilibrage et enfin je lui fond dessus. Et des relances même sur un parcours très roulant comme nous avons fait il y a en a beaucoup. En VM les relances sont beaucoup plus difficiles. Et c'est là ou l'assistance même en mode légal est géniale car de 0 à 25 on peut relancer l'engin sans problème. Grosse économie qui permet ensuite de gagner la vitesse de croisière (jusqu'au prochain rond point, feu, passage protégé ou arrêt des voitures devant...).
Un Strada, un Mango ou un A6 assisté serait le moyen de transport quotidien optimal.
Le Quest pour les voyages et le mode sportif.

Ce que je reproche aussi à la Vélomobile c'est son encombrement pour le garer. Super stressant à laisser n'importe ou, impossible de le laisser sans surveillance, difficile à attacher...Impossible de le monter dans un ascenseur, la plus part des infrastructures de stationnement vélo ne sont pas adaptées. Une forme d'esclavage dont il faut être conscient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fastolfe
Posteur de bronze


Messages : 263
Date d'inscription : 14/07/2010

MessageSujet: Re: Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...   Mar 31 Aoû 2010, 12:16

JB30 a écrit:
Pour info , avec mon alleweder assisté (36V 10Ah 400 watt)

Il y a une question que je me pose à chaque fois que j'entends parler d'assistance électrique : n'est-ce pas illégal d'avoir plus de 250W ? Je dis ça parce que si tu prends un carton avec ton vélomobile, ton assurance ne marchera pas si elle vient à le savoir, et là tu es dans la m...

Je comprends la tentation remarque, 250W et rien c'est pareil, mais comme je n'ai pas envie de jouer à pas-vu-pas-pris, c'est la raison principale pour laquelle je n'ai jamais vraiment cherché à électrifier aucun de mes vélos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...   Mar 31 Aoû 2010, 12:18

Petit coup d'oeil du côté de la Leiba X-Stream XXL, cela me semble une bonne base...

Pour l'assistance, il suffit de la prévoir pour 55 km/h maxi, puis même bridée elle permettra de pédaler tranquille à 40 km/h avec une retenue faible, genre 10-15 W je pense. Le 700 est de retour sur la route avec un tel montage, et souvent je suis en musculaire à 35 km/h au plat, avec un petit coup d'accélérateur tous les 500 mètres pour garder la cadence sans transpirer. C'est le top, dans les 2 Wh/km pour rouler presque 10 km/h plus vite que la normale, à ma limite de transpiration. Les accélérations me mettraient dans le rouge sans cela.

Pour les côtes, je peux avaler en gros n'importe quoi à 25 km/h, sur du 5 % je peux monter à 38 km/h et sur du 8.5 % c'est 28 km/h, en gros. Données brutes, je devrais vérifier par calcul si ça colle avec les 1050 W mécanique dispo à la roue mais ce ne doit pas être loin. Conso dans les 25-30 Wh/km durant la montée je pense, puisque je finis à 12 Wh/km dans l'ensemble avec une telle conduite. La batterie doit pouvoir suivre et fournir durablement sur 5 minutes plus de 25 ampères, mais ce n'est pas un souci pour du Headway par exemple.

Ainsi, les 30' max de trajet (limite que je trouve très censée) permettent déjà de voir venir.

Avec un engin qui tient 25 km/h en montée raide et 45 km/h au plat on peut avoir des temps de trajet équivalents à une voiture sur la majorité des trajets mixtes urbains + extra-urbains, même sur 12-15 km. C'est dingue à vivre: partir d'un village au bord du lac en même temps qu'une personne qui doit "juste" aller chercher sa voiture au parking le plus proche à 50 m, et se faire dépasser 8 km plus loin, presque à l'arrivée...
Pour peu que le parcage prenne 2 minutes à l'autre bout, je suis plus rapide de porte à porte, sur 12 km avec 350 de dénivelé positif. Sans assistance, je me fait coller presque une heure.

Il y a l'eurobike ce weekend, j'y serai pour trouver d'autres bases de travail orientées vélotaf hivernal, mais je n'ai pas envie de publier trop tôt, l'effet de surprise me fait envie sur ce projet.
Par contre, pour ceux qui passent physiquement à l'atelier c'est une autre histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Fastolfe
Posteur de bronze


Messages : 263
Date d'inscription : 14/07/2010

MessageSujet: Re: Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...   Mar 31 Aoû 2010, 12:30

pierre1911 a écrit:
c'est actuellement mon plus gros problème pour moi et ceux qui sortent avec moi. Impossible de faire 10m sans avoir des tonnes de curieux. Je développerai ceci dans un post dédié mais 90% (mesurés) des personnes t'interpèlent sans te dire bonjour et encore moins avec une phrase "pardonnez moi de vous déranger...". Sans parler des gens qui te filment que j'envoie maintenant bouler en demandant s'ils m'ont demandé l'autorisation avant...

Ah oui, les gens qui sortent leur téléphone portable et me filment comme ça tranquilles, ça me hérisse le poil. Par contre, pour les remarques à 2 francs et les questions idiotes, j'ai trouvé le truc : je mets des écouteurs débranchés. Comme ça j'entends très bien autour de moi, mais les gens croient que je n'entends rien et du coup n'essayent même pas de me parler, ou bien n'insistent pas. Et puis si j'en ai assez d'entendre les remarques, je peux aussi brancher les écouteurs Wink

J'ai remarqué un phénomène intéressant avec mon Veltop : comme le trike est assez bas et le Veltop est au raz de ma tête, les gens ne voyent plus mes yeux à moins de s'accroupir. Du coup, bizarrement, ils ne m'adressent presque plus la parole. C'est la première chose que j'ai remarqué lorsque j'ai installé le Veltop : il crée une sorte de "bulle d'isolation sociale" autour de moi. C'est un peu déprimant par moments, j'aimais encore bien parler avec les autres usagers de la route au feu rouge, mais d'un autre côté ça réduit le nombre de commentaires navrants de 90%. Je crois vraiment que c'est dû au fait que les gens ne peuvent plus entrer en contact visuel avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...   Mar 31 Aoû 2010, 12:48

Fastolfe a écrit:
Je comprends la tentation remarque, 250W et rien c'est pareil
pas du tout d'accord avec ta remarque.
Le quidam ne développe pas 250 W en constant. Tout l'objectif et la pertinence de la fitness car
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fastolfe
Posteur de bronze


Messages : 263
Date d'inscription : 14/07/2010

MessageSujet: Re: Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...   Mar 31 Aoû 2010, 12:56

pierre1911 a écrit:
Le quidam ne développe pas 250 W en constant. Tout l'objectif et la pertinence de la fitness car

Ce que je voulais dire, c'est que le vélo électrique de ma mère par exemple, qui développe 250W légaux, pèse un âne mort et je ne trouve pas l'assistance très perceptible. Peut-être un peu au démarrage, mais une fois lancé, je trouve ça décevant. Je ne transpire pas plus et je ne vais pas moins vite avec mon trike sans assistance.

250W par rapport à un cycliste moyen, c'est énorme, et donc la première fois que j'ai essayé le vélo électrique, je m'attendais à prendre un coup de pied au c.., mais en fait c'est tout mou et je trouve que ça ne justifie pas le surpoids et surtout le prix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...   Mar 31 Aoû 2010, 13:07

Pour 250 W d'assistance à la roue en tout temps il faut déjà une belle assistance, qui plafonnera alors dans les 700 W sur de courtes périodes. Tous les kits légaux et homologués dépassent 500 W consommés en pointe, et c'est normal.
Certaines assistance sont à 250 W consommés, et c'est la honte à rouler: lourd, faible, nul au final. Une contre-pub parfaite.
Le vélo de ta mère ne développe certainement pas 250 W : il les consomme, et c'est très différent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Fastolfe
Posteur de bronze


Messages : 263
Date d'inscription : 14/07/2010

MessageSujet: Re: Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...   Mar 31 Aoû 2010, 13:30

Intéressant, je ne voyais pas ça sous cet angle. Les quelques vélos électriques "légaux" que j'ai pu essayer étaient tous des vélos du commerce (et des marques sérieuses en plus), vendus assez cher, et tous décevant. Le moins mauvais était équipé d'un moyeu Crystalite, et le pire d'un kit BionX. Le vélo de ma mère, je n'ai pas regardé, mais l'assistance se situe quelque part entre les deux, et ce n'est pas franchement follichon.

Donc si je te comprends, on peux monter une assistance 100% légale et qui fait une vraie différence parce qu'elle est mieux conçue que les vélos de fabrication grand public, même sérieux ? Je serais curieux d'essayer un tel vélo un jour.

Mais je digresse. Désolé pour le hors-sujet.


Dernière édition par Vindwa le Mar 31 Aoû 2010, 23:30, édité 1 fois (Raison : suppression de citation inutile)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...   Mar 31 Aoû 2010, 13:49

On a tous eu, enfin ceux qui sont restés dans la légalité (suivez mon e-regard) ce genre de réflexion après avoir enfourché un VAE.
La terre promise qui s'ouvre sous les pieds... Que ça? Mais punaise où sont les watts?
Sauf qu'au quotidien, en fonction encore une fois des parcours c'est diaboliquement efficace.

Comme l'a très bien illustré cavallo dans un déplacement il faut tout compter. Depuis le moment ou l'on passe le seuil de la porte jusqu'au moment où l'on passe l'autre seuil (du travail ou du client)
A ce petit jeu les temps masqués sont légion. La prise en main du moyen de transport (aller jusqu'au garage, sortir l'outil, fermer le garage...)
En étant très très objectif on obtient de résultats très surprenant.
Par exemple sur un trajet de 3km et moins je suis plus rapide en trottinette. Et je n'ai pas un modèle de compétition comme une Zokra.
Rien par le fait que la trottinette est stockée dans l'appartement et qu'une fois arrivé sur place je l'embarque avec moi.
Je vais plus vite en VAE depuis chez moi à Villeurbanne qu'avec le Quest pourtant ou je peux prendre sur plusieurs lignes droites la limite maxi en ville.
En moyenne je vais plus vite en trike qu'avec le Quest sur le même trajet. En revanche le record a été atteint en Quest....

Le VAE légal n'est pas le sexy et le plus transcendant vélo mais au quotidien son efficacité s'exprime avec des moyennes constantes et relativement rapides. Et c'est ce que semble vouloir tout vélotaffeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calcoran
Accro du forum
avatar

Messages : 2842
Âge : 42
Localisation : Rennes, France, Europe, Terre, Voie Lactée
VPH : VH: Quest 317, Trice Q26->24. VD: Brompton
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...   Mar 31 Aoû 2010, 14:08

Fastolfe a écrit:
Il y a une question que je me pose à chaque fois que j'entends parler d'assistance électrique : n'est-ce pas illégal d'avoir plus de 250W ? Je dis ça parce que si tu prends un carton avec ton vélomobile, ton assurance ne marchera pas si elle vient à le savoir, et là tu es dans la m...
Oui, c'est illégal. A ma connaissance il n'y a encore jamais eu de problème d'assurance dans le cas d'un accident mettant en cause un vélo à assistance débridé. Mais quand on voit les difficultés qu'à Pierre à se faire rembourser son Quest alors qu'il était entièrement dans son droit, on peut se faire du soucis, oui.
Fastolfe a écrit:
Je comprends la tentation remarque, 250W et rien c'est pareil, mais comme je n'ai pas envie de jouer à pas-vu-pas-pris, c'est la raison principale pour laquelle je n'ai jamais vraiment cherché à électrifier aucun de mes vélos.
Alors là pas d'accord. Pour avoir fait 2 ans de vélotaff assisté, avec 3 enfants à emmener chez la nourrice / à l'école (1 dans le siège bébé et 2 dans la carriole), je peux te dire que 250W font une sacrée différence, et me permettaient:
1- de monter les côtes à une vitesse acceptable sans m'épuiser
2- de ne pas arriver au boulot dégoulinant de sueur après cette épreuve
Pourtant mon assistance n'est pas un modèle particulièrement coupleux. Mais mine de rien, 250W, c'est à peu près ce que je développe quand je force un peu, donc comme si j'embarquais un stoker pour seulement 8 petits kilogrammes.

Cela dit, maintenant mes enfants vont à l'école à 100m de la maison et mes trajets ne comprennent plus vraiment de côtes, du coup effectivement je trouve les 25 km/h plutôt limitants. D'autant que même si le frein moteur ne se fait réellement sentir que vers les 40 km/h, les ~8kg de l'assistance ne sont pas vraiment discrets (à l'arrêt, et au dessus de 25 km/h). Au point que j'envisage de la démonter et de l'offrir à quelqu'un de ma famille qui en aura réellement l'utilité.

Le cas du vélomobile est encore plus marqué, et il est difficile d'imaginer un moteur moyeu qui soit coupleux jusqu'à 25km/h mais ne commence à régénérer naturellement qu'au delà de 50 km/h. Du coups, je pense que la solution de déclic'éco/Guilhem est vraiment adaptée dans le cas du VM (alors que je suis plutôt partisan du moteur moyeu le reste du temps). Avec une telle assistance, on reste légal (important quand il s'agit de se faire rembourser 6000€ par une assurance rétive), mais on garde du couple à toute vitesse (<25km/h) vu que le moteur bénéficie des vitesses (contrairement au moteur moyeu, pas de risque de sortir de la zone d'efficacité en dessous de 15 km/h en cas de côte sévère), et il n'y a aucun frein moteur. Aucune régénération non plus, il faut bien faire un compromis quelque part Wink .


Dernière édition par Calcoran le Mar 31 Aoû 2010, 14:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
huskyrescue
Accro du forum
avatar

Messages : 1455
Âge : 39
Localisation : Grenoble (SMH)
VPH : Speculoos by Edelbikes, Cat' Speed orange, M5 Shockproof vélotaf...
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...   Mar 31 Aoû 2010, 14:12

Merci pour vos conseils avisés, spécialement Pierre et Cavallo...

Effectivement, moi aussi, à un niveau plus restreint j'ai déjà affaire à des "badauds" qui m'interpellent familièrement, me posant des questions avec souvent un regard perplexe, à vouloir parfois à tout prix nous entendre dire que c'est inconfortable, dangereux, etc...

Parfois heureusement il y a des réactions plus ouvertes et positives, ouf !

Finalement, comme je m'en doutais un peu, le VM c'est comme le VH, mais en pire... moins maniable, plus difficile a ranger, garer, sécuriser, avec le risque qu'il soit abimé par des badauds pendant qu'on fait ses courses au magasin du coin...
Il faut vraiment en avoir l'utilité, on ne se met pas au VM pour le fun.

En fait ca me fait réaliser pourquoi la voiture à une telle emprise sur les gens (moi y compris); vu que l'énergie n'est pas encore trop chère, le poids n'est pas encore un souci. Du coup une bagnole peut être polyvalente; courtes distances, longues distances, montagne, été, hiver avec des routes enneigées, sous la pluie, face au vent; son poids aide malgré tout à avoir + de tenue sur neige qu'un trike par exemple... Et elle peut aussi être "confortable", toujours grace a son poids, emmener des personnes, des bagages, ou les deux...

Le plus rigolo avec le critère de poids c'est que si on transporte une seule ou deux, voire 3 ou 4 personnes, la conso ne change pas de façon significative; ca ne choque personne pourtant....

La voiture a juste qques "petits" défauts, plutôt sur le long terme; dilapidation de l'énergie, pollution, dangerosité, stress, nécéssité d'infrastructure pour rouler et pour se garer qui prennent de plus en plus d'espace... Mais ca ne fait pas le poids en regard des avantages.

Si on veut faire la même chose (même si c'est beaucoup moins vite) en vélo que ce que propose une voiture actuelle, même basique, il faut; un vélo basique et haut pour lea ville, un vélo VTT/VTC équipé pour l'hiver (voire un trike ou un VM), un 2-roues léger et aéro pour les longues distances ou un VAE, encore un vélo pour pouvoir passer dans les chemins, plus une remorque pour faire les courses, une autre pour les enfants...
Vu qu'on doit garder un poids raisonnable pour chaque usage (entre 10 et 20 Kgs grossièrement), on fait une croix sur la polyvalence et ca devient un peu le casse-tête...

Par ailleurs je diverge de l'avis de Cavallo lorsqu'il s'agit de comparer voiture et vélo au niveau du temps de trajet.
A part gros embouteillage en ville, le vélo pour moi sera toujours moins rapide, car il faut inclure le temps de préparation; se changer le matin en arrivant et le soir en repartant, et de nouveau en arrivant à la maison. Là ou je mettais 20' au mieux, 25' en moyenne en voiture, je mets porte à porte 25' à vélo, mais si on rajoute les 15-20' de préparation/choix de fringues du matin en fct de la météo, et les 15-20 minutes de douche + habillement en rentrant, on se retrouve à 40-45' de temps réel...
A ca il faut rajouter un temps hebdomadaire consacré à l'entretien du vélo, et les réparations courantes (freins, pneus, transmission) qui dépend pas mal des conditions météo du moment.

Pour simplifier; je vais au boulot à vélo non pas pour gagner du temps, mais avant tout pour ne pas avoir le stress du trajet en voiture, incomparable... et ensuite parce que ca m'offre une récréation, un moment de détente, parfois un moyen de me défouler, et que je garde la forme...

Cela dit, je jubile vraiment quand c'est la grosse merde dans Grenoble, que tout est bloqué, que les types et nanas s'insultent à chaque intersection car plus personne ne respecte les prios et les feux et que je passe tranquillou avec mon pti vélo au milieu de cette grande foire

Au jour d'aujourd'hui lorsque je prends la voiture exceptionnellement pour une obligation ou parce que je suis trop fatigué/malade qu'il fait vraiment moche, c'est la punition...

cavallo pazzo a écrit:

Pour l'assistance, il suffit de la prévoir
pour 55 km/h maxi, puis même bridée elle permettra de pédaler tranquille
à 40 km/h avec une retenue faible, genre 10-15 W je pense.
Heu...
je ne pense pas pouvoir combiner 55km/h au plat et 25 km/h avec couple
en montée, a ce que j'ai compris c'est l'un ou l'autre, faut choisir non
?
Cela dit 45-50 en vitesse de pointe me semble largement suffisant sur le plat, pour ma sécurité et celle des autres.

cavallo pazzo a écrit:

Le
700 est de retour sur la route avec un tel montage, et souvent je suis
en musculaire à 35 km/h au plat, avec un petit coup d'accélérateur tous
les 500 mètres pour garder la cadence sans transpirer. C'est le top,
dans les 2 Wh/km pour rouler presque 10 km/h plus vite que la normale, à
ma limite de transpiration. Les accélérations me mettraient dans le
rouge sans cela.
Heu, 35km/h sur plat avec le Cat' en
musculaire sans transpirer ? A quelle saison ? Non honnêtement Mon Speed
j'arrive à le faire avancer à 30 sans trop me fatiguer outre mesure mais pas
sans transpirer, et je doute que le coup d'assistance tous les 500m me
permette de maintenir cette vitesse en restant sec... même a 25 km/h en 2
roues sur le plat je transpire; moins en hiver, plus en été, mais
toujours un minimum... On est pas tous égaux physiologiquement parlant
Wink

cavallo pazzo a écrit:

Pour les côtes, je peux avaler en
gros n'importe quoi à 25 km/h, sur du 5 % je peux monter à 38 km/h et
sur du 8.5 % c'est 28 km/h, en gros. Données brutes, je devrais vérifier
par calcul si ça colle avec les 1050 W mécanique dispo à la roue mais
ce ne doit pas être loin. Conso dans les 25-30 Wh/km durant la montée je
pense, puisque je finis à 12 Wh/km dans l'ensemble avec une telle
conduite. La batterie doit pouvoir suivre et fournir durablement sur 5
minutes plus de 25 ampères, mais ce n'est pas un souci pour du Headway
par exemple.
Bon mais, combien de KWh embarqués, et quelle
autonomie sur un parcours-type tel le tien ? Et combien développes-tu de
puissance dans ces conditions vélotaf, objectivement ?

cavallo pazzo a écrit:
Par contre, pour ceux qui passent physiquement à l'atelier c'est une autre histoire...
Faudrait
que j'aille faire un tour en Suisse un de ces 4, mais c'est pas tout à
côté, et j'ai de plus en plus de mal a prendre la direction du Nord ces
temps-ci... toujours en déficit de soleil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...   Mar 31 Aoû 2010, 15:34

huskyrescue a écrit:
Effectivement, moi aussi, à un niveau plus restreint j'ai déjà affaire à des "badauds" qui m'interpellent familièrement, me posant des questions avec souvent un regard perplexe, à vouloir parfois à tout prix nous entendre dire que c'est inconfortable, dangereux, etc...
Le pire (?) mi-Aout après avoir essayé de me convaincre que l'on me voyait pas avec ma quenelle blanche le conducteur d'une voiture que je venais de doubler à fini par déclarer "vous êtes un vrai con et j'espère que vous allez vous faire écraser"
Il n'a pas joint l'acte à la parole...

huskyrescue a écrit:
le VM c'est comme le VH, mais en pire... moins maniable, plus difficile a ranger, garer, sécuriser, avec le risque qu'il soit abimé par des badauds pendant qu'on fait ses courses au magasin du coin...
Il faut vraiment en avoir l'utilité, on ne se met pas au VM pour le fun.
En vélomobile l'appétit vient en roulant (<- je suis heureux de celle là!)
Sincèrement même en regardant toutes les infos ici , les vidéos, en allant aux salons l'utilisation d'une VM est indescriptible. Je crois qu'il y a le même écart entre une VM et un VC qu'entre un VC et un VD. Ce sont deux mondes.
Il faut rouler pour voir. Et quand je dis rouler c'est le faire sur plusieurs jours de suite, pendant plusieurs mois.
Dans le compte rendu que chacun fait par exemple sur les 24h de Sault comme chaque personne va donner un détail ou un autre en fonction de sa personnalité on arrive à avoir un rendu personnalisé.
Mon espoir est là, qu'en multipliant les témoignages nous finirons par créer une masse critique de gens qui souhaitent se déplacer autrement.

huskyrescue a écrit:
Si on veut faire la même chose (même si c'est beaucoup moins vite) en vélo que ce que propose une voiture actuelle, même basique, il faut; un vélo basique et haut pour lea ville, un vélo VTT/VTC équipé pour l'hiver (voire un trike ou un VM), un 2-roues léger et aéro pour les longues distances ou un VAE, encore un vélo pour pouvoir passer dans les chemins, plus une remorque pour faire les courses, une autre pour les enfants...
Vu qu'on doit garder un poids raisonnable pour chaque usage (entre 10 et 20 Kgs grossièrement), on fait une croix sur la polyvalence et ca devient un peu le casse-tête...
Ma grande question actuelle.
Quand je regarde ce que j'ai dans le garage et bien il y a un fossé immense avec les cyclistes du dimanche (sans aucune agression dans mes propos). Et si je fini par avoir tous les outils jugés utiles, je rajoute encore une bonne dizaines de roues... Surtout comme quand comme certain ici les enfants pointent le bout de leur nez avec des ages différents et qu'ils souhaitent participer à l'effort.
Donc un VM comme un vélo c'est une histoire de compromis. et il faut faire avec un environnement parfois "hostile" par exemple la vélomobile est géniale pour aller faire les courses car grosse capacité de chargement sans pratiquement rien changer au dynamisme du véhicule (à prendre avec des ""). Oui dans un contexte seul au monde ou "tout le monde il est beau il est gentil", dans la réalité non. Sous mes yeux j'ai vu quelqu'un tenter de vouloir monter dans la vélomobile sans autre forme de procès et sans même m'avoir demandé la permission ni adressé la parole. Ou cet enfant qui échappe à l'attention de ses parents coure dans la direction du Quest stationné, petit garçon qui évalue mal sa distance de freinage sur le carrelage du trottoir et arrive trop fort. Il veut se rattraper sur la capote souple de la vélomobile qui plie. l'enfant va se trouver la tête la première dans la vélomobile la tête dans mon siège les pied en l'air. pas de dégâts mais voilà tout le monde bien remonté moi le premier.
Donc a terme pour les courses un vélo cargo avec grosse grosse capacité de chargement.
Ou comme je vais tenter de le faire la semaine pochaine le drive en VM (vidéo tantôt ;-) ).

huskyrescue a écrit:
Par ailleurs je diverge de l'avis de Cavallo lorsqu'il s'agit de comparer voiture et vélo au niveau du temps de trajet.
et les lessives? et pourquoi penser au temps de réparation du vélo et ne pas inclure celui de la voiture même si tu externalises les travaux?
C'est typiquement le genre de calcul excessivement difficile et "forcément" faux car souvent incomplet. On peut donner des tendances, des astuces et de statistiques à chacun de faire son estimation qui sera vrai pour une personne et fausse pour une autre.
Je ne dis pas que ton calcul huskyrescue est totalement faux, mais il est probablement incomplet. Je ne cherche pas à provoquer ni a ce que tu me fasses une démonstration de quoique ce soit c'est simplement une discussion ouverte ou personne n'a rien à prouver mais à échanger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
huskyrescue
Accro du forum
avatar

Messages : 1455
Âge : 39
Localisation : Grenoble (SMH)
VPH : Speculoos by Edelbikes, Cat' Speed orange, M5 Shockproof vélotaf...
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...   Mar 31 Aoû 2010, 16:10

pierre1911 a écrit:
Oui dans un contexte seul au monde ou "tout le monde il est beau il est gentil", dans la réalité non. Sous mes yeux j'ai vu quelqu'un tenter de vouloir monter dans la vélomobile sans autre forme de procès et sans même m'avoir demandé la permission ni adressé la parole.

Heu... dans ce cas précis le quidam t'avait-il vu ? Etais-tu à proximité ? Si oui ( et quand bien même...) c'est gonflé ! J'aimerais bien voir si les gens montent dans les cabriolets stationnés capote ouverte en été, ou chevauchent une moto alors qu'elle est garée ? Je me demande ce qui autorise autant de sans-gêne ???

pierre1911 a écrit:
et les lessives? et pourquoi penser au temps de réparation du vélo et ne pas inclure celui de la voiture même si tu externalises les travaux?
Si si, j'ai pensé aussi à ces 2 choses là, mais mon message trainait déjà en longueur...
A la maison lorsqu'on fait des lessives pour 2 têtes, mes vêtements prennent 80% environ, 20% pour elle... va comprendre !

Effectivement en voiture il y a aussi plein de temp "perdu" caché; les séjours au garage, les réparations que l'on fait soi-même.
le truc c'est que c'est évidemment moins visible sous la forme "temps" mais déjà plus quantifiable sous la forme "argent"; on a moins souvent le nez sous le capot qu'avec un vélo, mais par contre la moindre intervention/réparation se chiffre tout de suite en qques centaines d'euros; c'est du temps de boulot (de vie donc) consacré à sa bagnole, effectivement...

Mais dans la vie de tous les jours mon trajet seul à vélo ne me prend pas plus de temps qu'en voiture, par contre depuis que je ne prends plus la voiture j'ai l'impression d'avoir un peu moins de temps à moi à la maison, surtout le soir...

pierre1911 a écrit:

C'est typiquement le genre de calcul excessivement difficile et "forcément" faux car souvent incomplet. On peut donner des tendances, des astuces et de statistiques à chacun de faire son estimation qui sera vrai pour une personne et fausse pour une autre.
Je ne dis pas que ton calcul huskyrescue est totalement faux, mais il est probablement incomplet. Je ne cherche pas à provoquer ni a ce que tu me fasses une démonstration de quoique ce soit c'est simplement une discussion ouverte ou personne n'a rien à prouver mais à échanger.
Exact, tout à fait d'accord avec toi.
Si je parle plutôt en termes de ressenti... J'ai perdu un peu de temps pour mes autres activités chez moi, mais j'ai gagné énormément en sérénité... (d'autant plus que je viens de recevoir un mail interne qui annonce 2 mois de bouchons systématiques sur l'avenue de mon taf pour cause d'extension du Tram sur la presqu'ile du Polygone... ils conseillent même de considérer sérieusement le vélo pour venir bosser, en fin de message... )

La mode est au toujours plus vite, toujours plus d'activités dans la même journée, en faire plus avec moins de temps, être plus efficace, etre ici et là-bas en même temps... J'essaye de me "déconnecter" de ce rythme de vie et d'essayer de le faire accepter autour de moi. Mais la société contemporaine a erigé la vitesse comme une chose normale, les gens ont pris l'habitude de partir juste à l'heure pour un trajet en conditions idéales et avoinent a mort, stressent car finalement ils sont à la bourre.
Moi-même il m'arrive encore de prendre la voiture pour faire en 1 journée ce qui m'en prendrait 2 à vélo; difficile de décrocher, de se désintoxiquer et d'apprendre a pleinement profiter du moment présent...

Substituer la qualité à la quantité ne va pas forcément toujours de soi, mais on y vient petit à petit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...   Mar 31 Aoû 2010, 16:53

huskyrescue a écrit:
...Par ailleurs je diverge de l'avis de Cavallo lorsqu'il s'agit de comparer voiture et vélo au niveau du temps de trajet.
A part gros embouteillage en ville, le vélo pour moi sera toujours moins rapide, car il faut inclure le temps de préparation; se changer le matin en arrivant et le soir en repartant, et de nouveau en arrivant à la maison. Là ou je mettais 20' au mieux, 25' en moyenne en voiture, je mets porte à porte 25' à vélo, mais si on rajoute les 15-20' de préparation/choix de fringues du matin en fct de la météo, et les 15-20 minutes de douche + habillement en rentrant, on se retrouve à 40-45' de temps réel...
Ah oui, mais tu n'as pas le 700 en moteur 8x8 et 52 V... Là, je peux gérer mon cardio entre 112 et 118 pour ne pas transpirer et monter une côte de 8.5 % à 22 km/h... ce qui me fait perdre 2 minutes sur le trajet aller et 5 sur le trajet retour, donc 7 minutes par jour pour passer de 1200 à 11 Wh/km.
Ce n'est même pas la peine de se poser la question, c'est évident dans mon cas.
Sans moteur c'est 5 minutes à l'aller et 30 minutes au retour qu'il faut ajouter, plus une douche à 500 Wh mini, des lessives en plus, le temps de se changer... La galère, quoi, et le gain n'est plus si évident au final.
huskyrescue a écrit:

Heu...
je ne pense pas pouvoir combiner 55km/h au plat et 25 km/h avec couple en montée, a ce que j'ai compris c'est l'un ou l'autre, faut choisir non
?
Cela dit 45-50 en vitesse de pointe me semble largement suffisant sur le plat, pour ma sécurité et celle des autres.
En fait c'est possible, il y a eu de nouveaux essais à l'atelier et j'ai maintenant de quoi avoir un excessif 63 km/h à vide et un couple de camion, le tout avec toujours 10-12 Wh/km. Il a fallu brider à 45 km/h le trike en question (ce n'est pas le mien) pour d'évidentes raisons de sécurité, mais sa capacité en côte malgré le bobinage long est surprenante.
Cela répond à Calcoan également qui préconise plutôt le moteur pédalier; j'aurais fait pareil avant ce été, et là j'ai trouvé le moyen d'avoir assez de couple pour ne pas laisser baisser la vitesse sous les 20 km/h, ce qui rend la solution du moteur moyeu viable même en montagne. La P96/Esperanza de Pastèque est aussi sur cette voie, avoir assez de couple pour ne pas caler.
Huskyrescue a écrit:

cavallo pazzo a écrit:

Le 700 est de retour sur la route avec un tel montage, et souvent je suis en musculaire à 35 km/h au plat..
Heu, 35km/h sur plat avec le Cat' en musculaire sans transpirer ? A quelle saison ? Non honnêtement Mon Speed
j'arrive à le faire avancer à 30 sans trop me fatiguer outre mesure mais pas sans transpirer, et je doute que le coup d'assistance tous les 500m me
permette de maintenir cette vitesse en restant sec... même a 25 km/h en 2 roues sur le plat je transpire; moins en hiver, plus en été, mais
toujours un minimum... On est pas tous égaux physiologiquement parlant Wink
Durant la nuit de samedi à dimanche, le long du lac avec un petit vent froid... Tout s'explique donc. De jour par 20°C, je ne peux pas non plus.
Huskyrescue a écrit:

Bon mais, combien de kWh embarqués, et quelle autonomie sur un parcours-type tel le tien ? Et combien développes-tu de puissance dans ces conditions vélotaf, objectivement ?
52 V 16 Ah à fort courant, donc pas tant d'énergie (0.8 kWh) mais de quoi tirer fort dessus de courts instants, c'est la clé.
Vu l'usage court puisque expéditif, l'autonomie reste bonne. Entre 10 et 12 Wh/km donc entre 70 et 80 km à batterie vide.
En vélotaf, je dois avoir passé les 150 W au pédalier, je me sens de plus en plus puissant. Et je vais plus vite en Tikit pliant qu'en Speed électrique il y a à peine 4 ans, c'est dire. En acceptant de transpirer, les 220 W sont courants d'après les mesures.
Huskyrescue a écrit:

cavallo pazzo a écrit:
Par contre, pour ceux qui passent physiquement à l'atelier c'est une autre histoire...
Faudrait que j'aille faire un tour en Suisse un de ces 4, mais c'est pas tout à côté, et j'ai de plus en plus de mal a prendre la direction du Nord ces temps-ci... toujours en déficit de soleil...
Toujours le bienvenu, le plus probable étant de se rencontrer à la prochaine Ben Hur, je devrais avoir des trucs à y montrer. En VM ou assimilé, et je l'espère totalement adapté à mon vélotaf hivernal.
J'aimerais pouvoir venir sans le bus à la Ben Hur, donc me faire 160 km de routes de montagnes verglacées en 2 jours, plus le roulage sur le lac. Va falloir être sûr de son coup, mais cet engin pourrait répondre assez largement à ton cahier des charges je pense.

Pour la comparaison voiture/vélo, je suis en caisse aujourd'hui... Trop de trucs à faire, une pompe de 18 kg à ramener de 21 km, du l'azote liquide à aller chercher pour le labo... Et voilà comment je me retrouve dans un monstre d'acier emprunté qui arrache le bitume avec ses 231 kW, et que j'y prend plaisir en plus. Certains de ces engins sont de vrais jouets, faits pour flatter l'ego du conducteur.
Ma VM devra avoir un sacré caractère et de belles qualités dynamiques (comme le fait le 700) pour entre en concurrence niveau plaisir avec de tels jouets. J'ai bon espoir de trouver mon compte avec la Leiba X-Stream. Mais pour convaincre une masse critique, il faut en arriver à quoi ? La clim ? Les airbags ? Il serait facile de tuer le concept et de refaire... une voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Calcoran
Accro du forum
avatar

Messages : 2842
Âge : 42
Localisation : Rennes, France, Europe, Terre, Voie Lactée
VPH : VH: Quest 317, Trice Q26->24. VD: Brompton
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...   Mar 31 Aoû 2010, 21:20

cavallo pazzo a écrit:
Cela répond à Calcoran également qui préconise plutôt le moteur pédalier; j'aurais fait pareil avant ce été, et là j'ai trouvé le moyen d'avoir assez de couple pour ne pas laisser baisser la vitesse sous les 20 km/h, ce qui rend la solution du moteur moyeu viable même en montagne. La P96/Esperanza de Pastèque est aussi sur cette voie, avoir assez de couple pour ne pas caler.
Intéressant! Par contre j'imagine qu'on est assez loin du mode légal 250W à la roue, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pixel-Man
Accro du forum
avatar

Messages : 1068
Âge : 50
Localisation : Lille (59)
VPH : Raleigh Freedom :)))
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...   Mer 01 Sep 2010, 09:43

Je pense qu'il est impératif de commencer par de l'occas pour ne pas perdre trop d'argent en cas d'erreur.
La motorisation représente sûrement également un surcoût important.


Je suis convaincu que les Hollandais (ils ont le sens du commerce dans le sang) se foutent du monde avec les prix qu'ils pratiquent. Ils profitent du caractère passionné des acheteurs.
Surtout quand on sait que les coques du Strada viennent de Tchéquie, celle du Sunrider de Pologne, celle du Quest sont sûrement amorties depuis longtemps (moule usé)... Sinner à fait grimper le prix de son Mango de 650 euros en une fois, il y a 1 an.
Qu'on ne me parle plus de production artisanale. Un VM c'est de la fibre de verre et une partie cycle minimaliste qui a à peine évolué en 10 ans. Comparez avec l’évolution des VTT, par exemple.

J'ai vu une pub pour une Citroën C1 à 5.999 euros ! Attelée à un cheval, elle devient vraiment intéressante.
S'endetter pour s'acheter un vélo frise l'absurde. L'écolo esclave des banques n'est qu'un esclave comme un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/velomobiledesign
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Choisir un vélomobile pour trajet vélotaf + utilitaire...
» Conseils pour choix entre vélo couché ou vélomobile pour aller au travail
» Choisir un repose-flèche pour arc a poulie
» Choisir une longue vue pour 70m
» Nouveautés Trice et carénage vélomobile pour Ice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Vélomobiles-
Sauter vers: