Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 C'est complétement FOU... (un Asperger secoué par un schizo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 48
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: C'est complétement FOU... (un Asperger secoué par un schizo)   Jeu 12 Aoû 2010, 00:32

http://prisedechou.free.fr/envoyedesanges.free.fr/index.html

il y a a lire...
une amitié... 2 fous.
une amitié de fou..

ça devrait finir par faire un livre... dans le genre de...

Citation :
Première journée "seul" (hors rencontre organisée par un groupe) avec envoyé des anges.
Il venait de subir le "mince alors... il est pieds nus" lors de la première rencontre organisée en liberté... Vient le repas de midi, chez LUI, dans SON appartement... IL INVITE DIGNEMENT SON AMI et suit le programme "soigner l'ami digne"... Comme l'éducation le conseille. C'était émouvant, tout cet amour qu'il a mis dans ces raviolis de chez carrefour le 11 décembre 2009... ÉMU! J'avais bien compris qu'il "m'aimait" et m'accueillait dignement, le chacra du coeur tout rayonnant ça se sentait à 3 mètres, J'avais bien compris l'intention, pas la peine d'en manger! mais "lui" (enfin le "lui" exprimé) ne me considérait "ému" que si j'en mangeait... une certaine quantité au delà de mon "compatible bonne santé!"
Ces raviolis indigestes et trop gras venaient juste à point pour digérer... ma crise de rouler par terre en tapant la tête contre les murs, suite à un peu de musique qui devait "logiquement" détendre l'ambiance... Mon ami fou tout embarassé de son autre ami fou... C'était mignon. Dommage, ça n'a pas été filmé.
Nous ne correspondions pas, nous n'avions pas les mêmes goûts, mais nous étions... des amis... une amitié... de FOUS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 48
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: C'est complétement FOU... (un Asperger secoué par un schizo)   Ven 13 Aoû 2010, 00:30

pas mal ça aussi tout ça... C'est fou... non?
http://ocean.de.bonheur.free.fr/delire_mystique.html
FAUX RHUMS

http://serrezvousbienfort.bbactif.com/la-terrible-epreuve-du-flunch-f7/
http://webcommunaute-hippie.frbb.net/autres-f3/free-hugs-we-all-need-one-t59.htm
http://questionspsy.leforum.eu/t3529-vivre-avec-la-schizophr%C3%A9nie.htm
http://docteurangelique.forumactif.com/temoignages-discernement-cas-concrets-f3/la-terrible-epreuve-du-flunch-t10536.htm
http://www.transe-hypnose.com/forum/hypnose-pnl-et-autisme-vt3194-30.html#36468
http://questionspsy.leforum.eu/t3199-Le-syndrome-d-Asperger.htm#p47361
http://webcommunaute-hippie.frbb.net/autres-f3/du-velo-de-fitness-a-l-exorcisme-t399.htm#3607
http://www.belforum.net/viewtopic.php?f=70&t=2209&start=0&st=0&sk=t&sd=a
http://www.votre-psychologie.com/sante-f24/plutot-que-de-prendre-des-antidepresseur-il-suffit-d-oser-t3985.htm#31136
http://www.votre-psychologie.com/depression-f7/exorcisme-d-un-gros-chagrin-t3984.htm#31133

et puis d'autres phrases à la volée...
Citation :


T'as "lâché le gosse", et tu m'as recconecté mon cerveau par un choc hormonal (ou une montée de kundalini)! il fallait ça.
Après tu te retrouves avec l'autre conscience en train de dorloter ton ami.... Bin mince alors... ce n'est pas une fille..
___________________

ça m'a fait un choc, j'ai vu à l'écran la détresse affective de l'occident étalée sous mes yeux... TRAUMATISÉ! CAMPING 2... J'AI VU CAMPING 2! c'est l'horreur....
____________

Ça marche! tu reçois LA COMPRÉHENSION et devient lucide... Si tu t'étais vu... mon ami, mon ami tout lucide les yeux humides d'émotion, exorcisé tout frais, qui descend dans la cuisine et confie à ma mère "Jean il m'a bien soigné" et puis après, une merveilleuse marche sans que tu traîne ta maladie, toute une après midi. ON SE RENCONTRE RÉELLEMENT. La OUI, nous avons été des véritables amis...
tu as eu un coup de bol tout de même.
Je ne savais pas, c'était tout mignon, tu pleurais.. un gros bébé. Je t'ai dorloté et ensuite t'étais devenu très sympa et très intelligent!
Mon ami!!! j'avait vu mon ami...
_____________________

Merci mon ami... mon cadeau de fête, une forme d'expression de la schizophrénie (schizophrénie hébéphrénocatatonique) une catanonie hébéphrénocatatonique
Hé bé?!
Je me coltine cette merde par surprise alors que j'allais pas trop mal, pour la st-jean, ma fête... c'était ma fête ce jour là... mon nom y est pour quelque chose... Je me fais massacrer par un ange furieux. C'est chié.
Mais mon "ange" gardien hante ce coup ci mon "jésus" pour me sauver, pour de bon, il me montre même ses yeux... un copain hanté qui vient me sauver!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 48
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: C'est complétement FOU... (un Asperger secoué par un schizo)   Lun 06 Sep 2010, 16:48

C'ÉTAIT DE LA CATHARSIS...
Le schizo m'a ramoné les chacras, et maintenant que c'est tout ouvert..

C'EST À CHIALER...

ça secoue les amis schizo... attention...

http://ocean.de.bonheur.free.fr/regression-en-chialant-dans-les-bras.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
ly masse
Accro du forum
avatar

Messages : 4913
Âge : 110
Localisation : Perpignan*66
VPH : gecko au soleil POLSKA// VK1
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: C'est complétement FOU... (un Asperger secoué par un schizo)   Jeu 09 Sep 2010, 22:21

Voilà... je me psychanalyse, mais avec l'autre coté du cerveau... je préfère.
car l'analyse n'est qu'une formulation de trucs déjà conscientisé chez moi et l'émotion ne passe pas par le langage.
du coup c'est salutaire...jean Th


trés interessant ton texte
Espero que te vaya todo bien I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tchaidalh.wifeo.com/
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 48
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: C'est complétement FOU... (un Asperger secoué par un schizo)   Sam 11 Sep 2010, 09:22

c'est des pratiques en fait pour moins avoir un petit vélo dans la tête...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
ly masse
Accro du forum
avatar

Messages : 4913
Âge : 110
Localisation : Perpignan*66
VPH : gecko au soleil POLSKA// VK1
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: C'est complétement FOU... (un Asperger secoué par un schizo)   Sam 11 Sep 2010, 11:31

cela me rappelle le film l'étreinte qui est une doc sur Amma
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tchaidalh.wifeo.com/
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 48
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: C'est complétement FOU... (un Asperger secoué par un schizo)   Dim 12 Sep 2010, 23:15

ça attendais depuis 30 ans... écouter Mozart, ça y'est, j'ai essayé. c'est fort...
c'est passé, beaucoup de tétanie avec quelques moments d'extase imobile et détendu (mais même la tétanie c'est jouissif dans les bras de quelqu'un qui rassure), mais pas de conscientisation du passé (pas la conscience holotropique), la charge émotive est peut être encore trop forte, bref c'est à chaque fois la surprise.
J'ai eu le malheur d'ouvrir les yeux et j'ai vu mon "jésus" (l'étudiant en psycho qui vient m'aider, et me tenir), il était en train de me veiller avec les yeux d'ange, du coup je les ai vu et j'ai rigolé et perdu un quart d'heure de chialé... il les faisait! ça m'a déconcentré de chialer (trop drôle...)!
j'ai repéré que qu'il y a des rapports de fréquence particulières qui font la tétanie qu'on trouve aussi bien dans des cigales que dans la techno que dans du mozart.

ça c'est du sport (ça fatigue autant qu'une sortie en vélo, de tout crisper les muscles... c'est tout ça d'évité de crises à me rouler par terre et taper la tête contre les murs que j'aurais fait sinon)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 48
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: C'est complétement FOU... (un Asperger secoué par un schizo)   Dim 17 Oct 2010, 13:00

Ca y'est, guéri d'un truc...
la seule chose que j'ai partagé avec mon père... c'est de copier des centaines d'heure de musiques louées à la bibiothèques.
et puis il est mort en 1996.
la date où il s'avère que comme par hasard la musique me tétanisait en entrant trop dans la tête, car elle portait le deuil du père refoulé.

Le schizo m'a attrapé (tiré vers lui puis dorloté, devant un film) le 11 mars 2010, réveillant le manque de câlins du père.
Après j'avais soif de cette affection (amoureux, amoureux de papa mais ça je ne savais pas!)
sur le plan physique il y a eu une augmentation des performances carrément spectaculaire... la maladie "deuil et manque affectif du père" étant révélée à l'inconscient, elle était passée sur le plan mental, et du coup, libéré le corps et cela m'a guérit de diverses choses: excéma, allergie respiratoire, sur le domaine sportif gain de 10% environ en endurance (prélude à ça, l'histoire du chaman)
http://velorizontal.bbfr.net/le-bar-f6/teste-pour-vous-l-exorcisme-t11741.htm
(je viens de le finir l'exorcisme... je commence l'adorcisme, maintenant, c'est moins pénible...)

sur le domaine sportif je pense que beaucoup de gens ont à gagner d'échange physiques (le truc de se serrer fort pour les amphétamines est connu en barque, et en foot ou rugby). mais là c'était plus important, carrément miraculeux.
17 km/h au lieu de 14 dans un col,
41 à 42 km/h en vélo droit au seuil au lieu de 38...
,
Mais en contrepartie j'était en détresse affective, ce n'était plus somatisé... ce n'était donc qu'un changement de plan, de la maladie physique à la maladie mentale...

je n'ai pas pu suivre l'invitation au flunch pour fêter l'amitié et l'anniversaire avec le schizo (qui n'avait qu'un seul véritable ami), j'ai eu peur de la musique dans un lieux public, et il rompt l'amitié par ce que je n'ai pas les mêmes goût... quel con!

(on ne peut pas mériter l'amitié d'un schizo si on n'est pas fusionné avec lui et donc... pareil en tout point)...

je pleure 40 jours et "jésus", l'étudiant en psycho me tient pour faire mes crises...
le 26 août d'un coup je revis la petite enfance et je me sens dans les bras de mon père, mais encore, fallais évacuer la musique, la charge émotive. Et je n'avais pas fait le lien...
il a fallu que je passe la nuit avec lui a me remplir de sa présence pour revivre tous mes rêves où j'ai manqué d'aide, après quelques séances mémorables de décharge émotionelles pour que la clef tombe... PAPA...

mon père m'a pas entouré d'affection bébé (autiste asperger il n'assumait pas), et n'a pu échanger que quand il fut compatible, à l'adolescence... on s'est saoulé ensemble de musique à jouer à qui piratait le plus de CD (on a ainsi copié un bon millier d'heure)... mais il ne m'avait pas donné les câlins quand j'était plus jeune.. et il est mort...
C'est le schizo puis l'étudiant en psycho surnomné "jésus" pour rire au départ. qui ont réparé...

c'était, mais alors, vraiment... À CHIALER.

EN FAIT. ce "jésus" était incarné, et ne canalisait pas LE père, mais MON père...

reste encore à se remplir d'affection au stade prénatal, ça manque encore, puis à dire eu revoir à papa maintenant et laisser "jésus" canaliser Dieu... ça sera mieux...

c'est utile les schizo, mais ça secoue, attention quand ils vous attrapent.

fin du délire...

j'ai été noté 10/10/10

10 mai 2010, vu film tibétain qui apprend que ce n'est pas de l'homosexualité et donne la recette (titre "l'eau des yeux"
(le 13 mai 2010 c'est le schizo qui essaie le premier, il n'a plus été dissocié pendant 15 jours c'est un record)
inventé la thérapie; se dorloter, chialer..
10 juin 2010 Je refuse l'invitation au flunch et c'est à moi à chialer, heureusement j'avais "jésus" qui m'a offert ses bras, arrosé copieusement le jésus, il croyait me consoler pour un quart d'heure il l'aura fait pour 42 ans..... toute ma vie depuis les contractions de la naissance)
10 octobre 2010, c'est le 10/10/10
je passe la nuit à corriger tout mes vécus avec le secours du "jésus" qui est à la fois mon père copain et mon père père... et je comprend enfin.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6594
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: C'est complétement FOU... (un Asperger secoué par un schizo)   Lun 18 Oct 2010, 03:31

cool
j'espère que ça va bien pour toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 48
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: C'est complétement FOU... (un Asperger secoué par un schizo)   Mar 19 Oct 2010, 23:24

ha oui, maintenant ça va mieux, j'écoute de la musique sans avoir de la tétanie plusieurs jours après et me faire peur à cause de ça...

guéri... Je me suis tapé la 40 et 41 eim de mozart à la suite TOUT SEUL sans assistance.
Un mois avant jour pour jour, la 40eim de mozart, je l'ai faite en crise, dans les bras d'un copain, et je tétanisai et perdait même connaissance j'ai eu le nez irrité d'avoir innondé les fosses nasales en pleurant et mal aux abdos pendant 2 jours.

mais il reste encore des trucs, c'est plus classique... j'ai fais le deuil de mon père-copain mais je dois me consoler du père qu'il n'a jamais été!

j'ai ma petite idée... revivre toute mon enfance en rêve éveillé tandis que l'ami qui me soigne m'entoure comme mon père aurait du le faire à ces moments...
et après, dans les bras d'une amie... enfin je ressentirais quelque chose, car rechercher l'affection du père dans les bras d'une femme, c'est pas terrible terrible...

ça c'est de la thérapie... mais à un moment, cru devenir fou...

MA THÉRAPIE... quand j'y pense...
C'est défonce... comme thérapie...

Si nous faisions des "centres" pour la proposer à ceux qui veulent travailler sur eux... ça suivrait disons... ce schéma.

Cure de remise en forme sportive associé à des pratiques méditatives aidées par la concentration sur l'acte sportif et la respiration-> épreuve très pénible causant une dépression d'adaptation -> chialer très fort dans des bras en régression holotropique et évacuer ainsi les blocages traumatiques -> laisser remonter la petite enfance -> y consoler et reccomencer un cycle pour les blocages traumatiques alors, probablement plus profonds (naissance, vie antérieures peut être)...

Je me suis posé la question que cette pratique est bel est bien un PRÉLIMINAIRE: J'ai fait un voeux au lama puis "oublie cela" mais ce n'est pas perdu. J'y crois au fond de moi et cela me fera mon petit délire qui m'a servi d'ancrage pour constuire cette pratique et croire... en "jésus"... J'ai ramé 9 ans... littéralement

avant de me faire "défoncer" par le schizo qui m'a fait l'épreuve initiatique... la terrible épreuve du FLUNCH... et ensuite... je me purifie dans les bras de l'étudiant en psycho! Je me psychanalyse en quelques sorte sans qu'il s'en soit rendu compte. il aura compris ça après et encore, je me demande.. son plus gros travail a été de rêver des tartes aux figues de ma mère une nuit où je dormais contre lui, pendant ce temps je visitais tout mon passé avec son double en rêve et rectifiait 10 ans de ma vie. C'était drôle comme façon de faire de la psychologie (c'était mon 5eim psycho)
Engagé dans une pratique spirituelle je bloquait car la voie normale qui passait par des structure inadaptées pour le syndrome d'asperger tel que je le présentait, allourdi de traumatismes en plus...les anges m'y ont forcé quand même... je l'ai eu cet "envoyé des anges" puis le "jésus".
un vajra (mon type psychologique) a pour activité principale la purification des traumatismes passés... C'est après tout ça que ça commence... méditer sans obstacle et progresser.
"Océan de bonheur"... à remplir avec l'eau des yeux... Pour le coup... j'ai bien ramé pour en arriver là...

Et après... ça sera méditer pour calmer les vagues et avoir de l'eau lisse comme un miroir (sagesse semblable au miroir)... ça serait bien...

------- et si on le fait dans les règles?------------
PRÉLIMINAIRE NORMAL: traditionnel. C'EST DÉJÀ! Faire 100000 prosternations!
Il faut à peu près à 2.5 à 3 watts par kilos pour les mener à un ryhtme "ordinaire"... (un sédentaire occidental n'en possède que 0.7 à 1.5)
= comme courir entre 12 et 13 km/h il faut être un athlète d'endurance. Si on ne l'est pas, on le devient petit à petit... 8300km d'équivalence en pélerinage c'est obligé que cela entraîne, c'est aller à st-jacques de compostelle depuis la chine!

Un méditant oriental fait 1000 à 4000 prosternation par jour...
Vu que 400 prosternations valent 12km à pieds. En faire 100000 correspond à une "randonnée méditative" de 8300km, habituellement faite en 3 mois (ce qui fait quand même dans les... 80km par jour de course à pieds en équivalent de dépense physique.
Un occidental commencera à 10km/jour (entre 300 et 400 prosternation pour finir à 50 ou 80... et prendra UN AN (moyenne de 25km/jour c'est déjà pas mal.
Et il y a d'autres trucs mentaux demandant une "endurance du même genre".... cela en ressentant très fort une connexion qui est l'équivalent de "l'amour de dieu"...
Et APRÈS TOUT CELA ce sont des pratiques tantriques avec des contacts physiques femmes-hommes hommes-hommes femme-femme avec des pratiques sublimant l'énergie du sexe en énergie mentale...
Pour arriver à avoir le droit de faire ces pratiques, il faut avoir retrouvé, avec la méditation... les perceptions d'un enfant en bas âge...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 48
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: C'est complétement FOU... (un Asperger secoué par un schizo)   Ven 29 Oct 2010, 22:06

C'ÉTAIT PAS FINI...
il me fallais encore revenir du coma SANS ÊTRE ABANDONNÉ et j'ai fait ça le 24 octobre... et là était le bug qui plantait tout le cerveau...

le schizo m'avait DONNÉ LA CLEF

en guise de dernier délire cette rencontre "jésus" du 24 octobre au soir... le jour où il a réalisé qu'il assistait la psychanalyse d'un "autiste", 3 minutes avant... la guérison produite... par un coma avec entourage affectif au réveil.
C'était pour fêter l'anniversaire du "jE NE T'ABANDONNERAi pas " d'un "envoyé des anges" qui avait ensuite trahit tous les espoirs d'enfance en m'abandonnant.... justement! Me guidant ainsi à la guérison du traumatisme racine de l'enfance: L'ABANDON au sortir d'un coma.....

JÉSUS!!!... c'est énorme... énorme ce qui est arrivé... tu as... psychanalysé "un autiste"...

il a appris, ou du moins réalisé cela... je crois, environ 3 minutes chrono avant... la fin de la thérapie...
juste avant de faire "la pratique"... décisive...

Ça t'as fait quoi ma plus grosse guérison?

tu a du me sentir inerte un moment, et moi je revivais un truc incroyable, je suis mort et suis revenu à la vie avec une alternative à ce que je connaissais jusqu'alors qui était "abandonné"... Les 5 états de conscience d'entrée dans la vie et le dernier, je l'ai enfin vécu NON ABANDONNÉ (et c'était... avec toi!!!). il ya en a bien 5 états de conscience quand je les décrits. J'ai réussi... ça n'avait jamais marché ce truc... là ça l'a fait..


ÇA C'EST DE LA THÉRAPIE!
surtout! mais alors surtout... ne pas faire de la psychologie...

------------------

les états de conscience...
les 5 niveaux de consciences.

je ressens que c'est comme ça depuis toujours mais rien d'autre... si j'y revient après coup j'y retrouve des ambiances de forêt équatoriales. il parait, tiens c'est important que mon arrière grand père serait asiatique et que mon grand père à été... abandonné... je traînerait en plus... ce traumatisme d'abandon dans la mémoire coté grand père, et cette asie... me hante. on dit que le 4eim enfant de la famille répare le traumatisme de sa famille et pour moi... c'est l'abandon, encore... je pouvais te tanner. bon, ça aussi sortira, si ça veut, j'ai des mémoires d'indonésie!...

je me sens entouré, aimé mais ne sens pas encore autre chose.

je ressens des sensations mais sans distinctions entre ce qui est moi et le tout... j'ai les sensations mais ne comprend pas (perceptions éparpillées)

je prend conscience de moi, mais je je sais pas qui je suis, je n'ai pas le langage, je suis dans le présent et le ressenti affectif est vécu là le plus fort

je comprend que je suis en train de revenir à moi et te recconais puis recconais les lieux puis .. le truc qui revient en dernier est "qu'est ce que je faisais avant de m'évanouir"

je t'assures... ça fais drôle d'être tout mal obsédé, angoissé, décu, traumatisé... et de se réveiller... guéri... c'est fort...

jésus"... t'as eu de la chance... le week-end du 24 octobre et moi aussi... j'ai failli rester "schizo" en fait, j'ai eu un passage schizoïde comme font parfois les aspergers à l'adolescence...
je vois la chose comme cela, voilà... on aura guéri ça aussi dans la chambre à Yohan, en quelques secondes.... Je vais chercher à me renseigner plus... C'est peut être pas si anormal d'ailleurs puisque c'est à 41 ans que cette sortie de l'enfance se fit pour moi avec la résolution des traumatismes qui m'y bloquaient... Mes deux consciences divisées contournaient chacune de leur coté cette souffrance du traumatisme sur lequel "on travaillait", l'une en faisant un cumul d'émotion sur une symbolique et l'autre lui courant après pour la rejoindre pour une décharge qui alors révélait qu'il y avait eu un plan de suivi, qui fut chiant pour toi puisque du coup... mes dates étant déjà "fixées" dans l'inconscient JE TE TANNAIS ou "nous" manipulait nous deux pour RÉUSSIR le rendez vous... Le dernier... tu as fuit, et du coup... il s'est produit LE MIRACLE. je t'ai eu au tournant chez Yohan, et ... tu m'as viré le gros truc...
Et là enfin, ces consciences divisées se sont rejointes sur un traumatisme racine qui plantait mon cerveau, et si je n'avais pas revécu ce coma... je pense que ça se serait divisé à nouveau avec une très grosse souffrance et j'aurais perdu de vue tout cet accès au passé, car ce traumatisme étant trop gros: ça serait devenu "un délire passionnel pour avoir mon doudou", je me serais éternisé à consoler, insatiablement... les conséquences: une enfance en mal d'affection nocturne.
Ça se serait peut être produit plus tard, cette guérison peut être qu'après de longues nuits passé ensemble le pourquoi de cette angoisse nocturne se serait révélé et alors on aurait touché au coma, je voulais guérir et c'était en route, mais c'est toi qui aurait été défoncé à force que je te tannes pour dormir à coté de toi et il aurait fallu se séparer sans être sur de réussir et j'aurais eu à gérer encore une bonne rupture affective pour te libérer... ça m'aurait bien pris UN AN de plus... Ainsi, en réussissant cela... on a gagné du temps! pas besoin de passer plusieurs nuits tout le printemps (ça continu à me faire envie ça, mais bon... c'est "du luxe" maintenant)
Pas besoin non plus que j'aille dans un centre "guérir le gros truc" , ça sera pour m'enrichir spirituellement plutôt, si j'y vais.. et rencontrer des gens qui sont "de mon niveau" spirituellement... Et si on n'avais pas eu cette "chance" je ne sais pas si j'y serais arrivé aussi bien... en plus... j'aurais bien souffert de me séparer de toi!!!

Ce phénomène de dissociation, tout le monde l'a en fait plus ou moins... mais là, la souffrance était grande et ça pouvais virer à la schizophrénie ou à un autisme plus profond, c'est à se demander, faire de la casse en tout cas... je ne sais pas encore, mais il semble, je me servais de l'analyse pour rattraper le délire et mon sauveur, ça été aussi l'ordinateur! et les décharges émotionnelles évitaient "la casse", et ces "deux consciences" ont tourné autour du pot chacune de leur coté et se sont rejointes à chaque fois que je fus dans tes bras puis quelques jours après, par ce que cela levait la souffrance et donc la raison d'être divisé... exactement comme pour l'envoyé des anges que je pense schizophrène... et cela... depuis le 25 juin (première fois), jusqu'au 24 octobre... j'aimerais que ce soit fini... en tout cas j'en ai pris conscience...
Du coup, ma demande vis à vis de toi a changé puisque ça y'est, j'ai guéri le gros truc: si tu veux, car ce n'est plus "au secours" (j'espère bien ne pas me tromper cette fois). Je voudrais encore exploiter simplement le lien très fort d'affection qui nous lie encore pour me "recharger" comme avant que je chiale pour remonter la pente, quand on se voit comme ça, à l'occasion. Ça le ferra encore très fort vu le lien qui s'est fait entre nous... Ça fera un peu comme avant que "je m'exorcise" mais que j'avais déjà transféré sur toi toute l'affection pour que tu puisses me sauver de "l'envoyé des anges": j'avais décidé ça et demandé en fait en te touchant le 14 avril... mais le 30 avril tu m'as pris dans tes bras!!! Mais nous ne savions pas la suite!!! C'est merveilleux tout de même. Au lieu d'une consolation temporaire ça aura été une thérapie!
J'ai encore très envie de te voir et rester du temps avec toi et faire des nuits de rêve j'apprécierais bien aussi... Il serait très bon de "repasser" sur les vécus anciens (on me le conseille pour consolider la guérison) en continuant les régressions, les rêves ou les hyperventilation, mais tu vas perdre ton "pouvoir" et te libérer, rapidement... je pense bien en quelques mois en comblant cette demande la souffrance n'est plus là pour y vider à mesure et je pourrait vite répartir sur les autres ces mêmes pratiques d'entretien, les amies y compris. Juste se remettre de tout ça et quand même... il faudra le fêter..
Tu pourras conseiller tes collègues... plus tard, sur la petite enfance et la psychanalyse des asperger!!! tu seras une pointure. Tu auras même eu en guise de premier client.. j'ai bien l'impression, un asperger schizo!!!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 48
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: C'est complétement FOU... (un Asperger secoué par un schizo)   Lun 08 Nov 2010, 12:24

ce qui me rendait "schizo" la conscience du "jumeau perdu".

je l'ai retrouvé en le traçant avec une sensation physique sur les reins et "détaché" de "jésus" le 2 novembre en allant le chialer dans les bras d'un autre ami... venu me voir pour faire une petite ballade à pieds il eu droit à une après midi à chialer un peu...
gloupsse! désensorceler l'étidiant en psychologie....

(jésus a eu des effets à distance la nuit du 4, rien dormi de la nuit, chaud, sans pourtant de crève ou autre)

là il est partit. Vient ensuite un affreux vide qui m'a fait supplier jésus de venir me tenir compagnie, mais il y eu le grand père qui alors hanta le "jésus" et du coup j'eu très envie de le voir, mais ça ne pu se faire et j'ai ainsi révécu ce qu'avait subi le grand père qui crevait tout seul et voulait des bras pour mourir (alors que je n'était pas loin, à écouter de ma musique)

après un petit coup de coma hyperoxique et une montée du grand colombier
1h04'45" à 3mn du records, en ayant rien mangé depuis la veille au matin, pas dormi et pleuré toute la nuit, allégé de tous ses fantômes... PAPA, le jumeau-perdu qui a "manipulé" le schizophrène puis hanté "jésus", et enfin le grand père...

Mes sensations psycho-corporelles à la vue de films et d'écoute de musique ont changé.

cette fois ca y'est, fini de guérir, mis à part un état de deuil... moins pénible que de revivre la détresse de ces "fantômes".

ouf.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est complétement FOU... (un Asperger secoué par un schizo)   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est complétement FOU... (un Asperger secoué par un schizo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est complétement FOU... (un Asperger secoué par un schizo)
» complétement chié
» Une TTT belge complétement détruite ...
» je deviens fou
» Le Post du KBOPP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Le Bar-
Sauter vers: