Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Nounours
***
avatar

Messages : 148
Âge : 42
Localisation : Bourgoin jallieu
VPH : Metaphysic from METAL bike \_/ (0.0) \_/
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: Re: 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010   Dim 12 Sep 2010, 19:00

Bravo a tous et courage pour cette dure nuit qui s'annonce....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010   Dim 12 Sep 2010, 19:13

A l'instant 19h10 sms de Jean François JFV
"Je suis à Mens, ou j'ai retrouvé le groupe de Jean Philippe Battu. Suis un peu à la ramasse. Très dur du Lautaret à Rugvre"

A t il distancé Transat et Pimprenelle?

Je remonte sur mon vélo et vous fait suivre sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010   Dim 12 Sep 2010, 22:43

Aie aie aie
la cata

Je viens d'essayer d'appeler tout le monde en vain. Finalement Jean François (JFV) vient de me rappeler. Il est avec Jean Philippe Battu. Ce derier ne sait pas s'il continue ou pas. Ils sont tous les deux à Vizille au pied du Lautaret. Beaucoup de vent de la pluie les abandons sont très nombreux. Je cite "ce sont des conditions dantesques. Il n'y a pratiquement plus personne sur le BRM"
Et merde!

Jean François ne sait pas où sont les deux autres qui se sont arrêtés pour dixit "manger des glaces..."
Voilà ce qui souffle sur ce BRM : du chaud en fondre la journée et de la pluie et du vent qui vous transperce la nuit

Quoiqu'il advienne vous avez eu vraiment du courage de partir et nous vous en souhaitons encore beaucoup beaucoup!

si je n'ai pas de nouvelles à 23h je coupe et donne rendez-vous à tout le monde demain matin de bonne heure.

Sportivement

Pierre

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010   Dim 12 Sep 2010, 23:06

Ne lâchez pas les gars, reposez-vous, quitte à repartir demain matin, au sec. La baisse de moral n'est que passagère. Si vous êtes dans les temps, c'est dommage de stopper là. En redescendant vous retrouverez le soleil, et la ligne d'arrivée qui approche.

pierre, si tu peux transmettre ce message.

Courage à vous.
Revenir en haut Aller en bas
jeanpba
Posteur d'or


Messages : 629
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010   Lun 13 Sep 2010, 01:11

salut à tous !

Tout d'abord, merci à pierre1911 pour prendre le temps de relayer ces messages et de donner des nouvelles

ce n'est pas specialement la cata, car heureusement, tout va bien et il n'y a pas eu d'incidents graves !

Concernant notre equipe, elle a explosé, Joseph a abandonné à la Croix Haute, Roland a abandonné à la Mure et j'ai abandonné à Vizille. Les raisons d'abandons sont variées, variables d'un individu à l'autre et mieux vaut savoir s'arreter avant de courrir de trop risques.

Pour ma part, j'ai calculé que ce brevet allait devenir une course contre la montre, car j'ai souvent des coups de barre en pleine nuit et j'ai preferé arreter , plutot que de prendre du retard et encore du retard. J'ai vu se rapprocher l'equivalent d'une fleche velocio à faire en moins de 24h, ce qui n'est pas dans mes capacités. Ceci dit, la majorité des concurrents doivent etre en train de rouler car j'en connais qui sont encore sur la route et qui pédalent allégrement. Allez cette nuit à villar d'arene, vous y verer au moins un VC !

Bon, sinon, ce fut une REUSSITE ! de belles images pleins la tete, des participants sympa venus des quatre coins de la planetes, des vélos couchés tres souriants et avec qui j'ai eu plaisir de rouler. Mon seul regret: qu'il n'y en ait pas plus ! Grace à eux, j'aurai pu aller au bout!

bon, je vous laisse , car avec quelques petites heures de sommeil j'ai besoin d'aller me coucher !

a++

jean-philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanpba.homeip.net
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010   Lun 13 Sep 2010, 08:40

Je viens d'avoir Franck et Nicolas au téléphone (Transat et Pimprenelle) qui ont décidé d'arrêter la course hier au soir à Mens. En estimant qu'ils allaient arriver Mardi donc hors délai ils ne souhaitaient pas finir au bout du bout. Ils ont eu beaucoup de plaisir et souhaitent ne pas aller au delà. Ils rentrent tranquillement après avoir dormi dans de la paille.

Il reste JFV en course.
Je n'ai pas de nouvelles et le dernier qui a du en avoir est Jean Philippe.
Go go go JFV!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010   Lun 13 Sep 2010, 09:51

Message de Jean François (JFV) à 9h48
"Abandon à Brianson. Lautaret vraiment trop dur"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pimprenelle
Accro du forum
avatar

Messages : 1862
Localisation : Nyons - 26
VPH : Roadster Performer Dragon noir - Metabike La cigogne
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010   Lun 13 Sep 2010, 14:17

voila, c'est fini, On est rentré avec Franck jusqu'a Nyons.
On a décidé d'abandonner au km500 a Mens.
On a beaucoup souffert.
Retour ce matin en redescendant le Diois. Au total jusqu'a Nyons 602km + 50 km jusqu'a Carpentras.
Ma soeur nous emmene ensuite reprendre ma voiture a Toulon.
On aurait pu faire plus mais s'aurait été de l'autodestruction.
Franck dort dans le canapé, on repars dans 30mn pour Carpentras (en bent) et Toulon puis Arles.

Merci a Pierre 1911, isard, Serge, Mireille, Gégon, viecool… vous tous qui nous avez envoyés des SMS d'encouragement, de France ou de Belgique, c'est bo la technologie. On avait les infos via SMS sur portable de la part de 1911. Ca fait du bien vos encouragementS.
On se l'ai un peu joué Easy rider avec Franck, sur la fin quand on a été au milieu d'une 20ene de chevaux blancs, dont certains échapés de l'enclos. On a vraiment passé du bon temps.
Hier soir tard à Mens, nous avons juste prévenu Isard 09 de notre abandon. On avait besoin de le dire à QQun alors ce fut notre équipier des 24H. Puis on a dormi.
Nous sommes content de notre challenge, mais là s'était nos limites. Le dénivelé était monstrueux.

Allé je vais réveiller Franck. J'écrirai plus tard

nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanpba
Posteur d'or


Messages : 629
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010   Lun 13 Sep 2010, 14:50

Coup de theatre dans le mille du sud !
Roland refait surface !
il a repris la route ce matin apres avoir passé une nuit à dormir à la mure ...

et vous savez quoi ?


IL ARRIVE A REMONTER DES CYCLOS


Voir sur : http://cyclo-long-cours.fr/?p=498&cpage=1#comment-124

Meme dans 10 ans, on retrouvera des cyclos sur cette route !

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanpba.homeip.net
viecool
***
avatar

Messages : 158
Âge : 63
Localisation : sud de vienne
VPH : (AVANT fujin SL2 et silvio de cruzbike)maintenant métabikes randonneur
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010   Lun 13 Sep 2010, 20:18

Pimprenelle a écrit:
...
[b]On aurait pu faire plus mais s'aurait été de l'autodestruction.
...
belle leçon de sagesse ...! vous n'avez pas oublié de garder du plaisir, c'est meilleur que de se cramer pour plusieurs semaines de convalescence. encore bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cycloutil
Accro du forum


Messages : 1972
Localisation : buis les baronnies
VPH : ZOCKRA HR Métabike Performer
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010   Lun 13 Sep 2010, 22:06

Bravo à tous, j'attends les récits en direct .Une petite réunion bouffe retrouvailles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cycloutil.com/
transat
Posteur de bronze
avatar

Messages : 219
Âge : 53
Localisation : Arles
VPH : Zockra 007
Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Re: 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010   Mar 14 Sep 2010, 11:18

Bien rentré sur Arles hier soir avec 730 kms au compteur.
Grand merci pour tous les messages d'encouragements.
Tout va bien, un peu de fatigue et les jambes un peu lourdes mais encore relativement frais.
Je développerai plus tard cette aventure sur ce beau parcours très exigeant.
Nous avons fait demi tour avant de partir pour Vizille et le col du Lautaret car la réussite du brevet dans les délais impliquait de passer la nuit à Briançon et nous en étions loin.
Bravo et respect à JFV pour être arrivé à Briançon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jfv
Posteur d'argent


Messages : 496
Âge : 65
Localisation : Montpellier et Cévennes France
VPH : metaphysic 20x26, schlitter encore
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010   Mar 14 Sep 2010, 14:02

Rentré à Montpellier après une nuit de récupération à La Garde. Grand merci à tous pour les encouragements. La nuit sur le Lautaret a été très très difficile, et j'ai décidé d'abandonner à ce moment là. Je me faisais une fête de descendre à fond sur Briançon, mais j'ai abordé cette descente dans une forme vraiment très moyenne, et j'ai failli plusieurs fois m'endormir, en descente!

Quelques regrets, je développerai plus tard, vite au boulot avec les jambes un peu lourdes et l'esprit sans doute encore confus.
Merci à Pimprenelle et Transat, JeanPBa et les autres. C'était une très belle épreuve, à refaire évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jéjon
Accro du forum


Messages : 7366
Localisation : Belgique
VPH : Schlitter Encore, Zockra Gwer, Sucre d'Orge (TD Dechenne), Optima Orca ASS, Tandem Flevo Amigo, Cuberdon (VM A2)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010   Mar 14 Sep 2010, 14:17

Bravo, bravo à tous pour la route accomplie, pour cette respectable portion d'un exigeant parcours qui a défilé sous vos roues ! On attend les détails, vos impressions, des enseignements... Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jfv
Posteur d'argent


Messages : 496
Âge : 65
Localisation : Montpellier et Cévennes France
VPH : metaphysic 20x26, schlitter encore
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010   Mar 14 Sep 2010, 18:43

Bonjour,
De retour à Montpellier après une bonne nuit à La Garde. Ce 1000 est encore tout chaud dans ma mémoire: quel parcours magnifique et exigeant à la fois. Merci mille fois à Sophie Matter qui a su par ses écrits nous motiver pour ce genre d'épreuve. Merci Jean-Philippe, le bon Samaritain qui est toujours là pour guider, aider ceux qui sont un peu à la ramasse. Merci à Pimprenelle et Transat, mes compagnons de route, pour leur franche bonne humeur.

Partis avec tout le peloton, nous avons adopté le comportement classique des vélos couchés qui ne peuvent s'empêcher de rouler dès que ça rigole un peu, mais qui en bavent dès que ça monte. Les pelotons se sont effilochés, et nous avons roulé à 3, assez insouciants, sans nous arrêter pour faire le plein, remettant au village suivant le ravitaillement. Grosse erreur: plus rien avant le sommet de Murs. On en a bavé (enfin bavé: gosier sec). Et là on a pris beaucoup de retard. Ensuite jusqu'à Vaison ça roule bien, rien à signaler. Jusqu'à l'entrée des gorges de l'Ardèche tout a baigné. Puis ces montagnes russes, roulées de nuit n'ont pas été très favorables à notre lente progression. Mais bon...
Ensuite Valon Pont d'Arc, on était encore dans les temps, puis ça s'est dégradé: sommeil bien trop long, réveil difficile, ravitaillements trop longs, j'ai quitté mes compagnons après Die, et me suis élancé seul vers le col de Grimone, bien difficile. La croix haute puis, dans la descente vers Mens j'ai retrouvé l'équipe de Jean-Philippe. Les abandons commençaient. Ambiance un peu morose. La route pour Vizille a été encore éprouvante. Je savais qu'on devait descendre à fond vers Vizille, et pourtant ça continuait à monter sans répit! Puis la longue descente vers Vizille, sous la pluie, de nuit, loin derrière Jean-Philippe qui connait parfaitement son terrain habituel. À Vizille la femme de Jean-Philippe (Isabelle?) nous avait apporté un ravitaillement impeccable. Quel fameux réconfort dont j'ai bien profité.
Départ vers 23h pour la longue, très longue montée du Lautaret qui aura été comme un chemin de croix pour moi: arrêts nombreux pour dormir sur le bord de la route. Manque de lucidité qui me fera prendre sur quelques km une montée vers ... Chute de fatigue, ... J'ai du faire les 70 kms de montée (?) en 12 heures! La descente vers Briançon aurait du être un régal, et bien j'ai failli faire de grosses bếtises, en train de m'endormir. Donc un abandon que je regrette évidemment, en me disant et si ...

Je pense quand même que c'est une épreuve qu'il faut considérer: exigeante, avec un terrain peu adapté au vélo couché, mais des paysages absolument somptueux, un enchaînement de difficultés qui vous apprend beaucoup sur vous même. La vraie dimension de ce 1000 est l'autonomie complète: aucun ravitaillement, aucun contrôle avec officiels, aucune voiture suiveuse. C'était une nouveauté pour moi, et je reviendrai "pour achever le travail" (Joseph Maurer).

En tout cas les vélos couchés sont attendus sur ce 1000, et j'espère que l'an prochain nous serons plus nombreux pour le faire. En effet, une année de PBP la date du début Septembre n'est pas adaptée. Les clients sont les mêmes que ceux du PBP. Donc peut-être qu'une organisation au mois de Juin ou début Juillet conviendrait mieux et serait une parfaite répétition de PBP?

Quelques points, très personnels:
  • Ce type d'épreuve n'est pas à prendre à la légère, ce que j'ai sans doute oublié: il faut vraiment prévoir son trajet, et gérer parfaitement ses arrêts et son ravitaillement. Je m'explique: il y a beaucoup, mais alors vraiment beaucoup de bosses, de montées sévères et longues. Ce n'est absolument pas un terrain de prédilection pour les vélos couchés. Donc, sauf dispositions particulières, nous allons être limite pour les temps de passage. La règle absolue est: ne pas traîner aux ravitaillements. Par exemple, s'attabler pour un repas sympa, entrée-plat-principal-fromage-dessert-boissons, est très sympathique mais pas adapté sur ce 1000. Je pense qu'on aurait pu regagner quelques heures en gérant différemment ces arrêts qui ne reposent pas vraiment.
  • En glanant des infos sur le net, on voit que certains se chargent pour partir en autonomie complète: duvet-sursac... Ce que nous avons fait. C'est sans doute une erreur. Si les conditions météo avaient été moins agréables, nous aurions pu dormir, mal, sans repos. Un hôtel avec une bonne douche et quelques heures de bon sommeil est plus dadapté. Vélo léger donc et hôtel réservé en s'assurant de pouvoir arriver à n'importe quelle heure de la nuit.
  • La gestion de l'alimentation et de l'eau est là aussi cruciale: ce n'est pas PBP, pas forcément de point d'eau, pas forcément de commerce ouvert un Dimanche soir,... Là encore il faut prévoir. Les erreurs sont chères, très chères.
  • Pour l'alimentation solide, il y a un fossé entre les épreuves courtes, 200 ou 300, et ces épreuves qui durent plus de 24 heures. Là on pouvait manger n'importe quoi. Sur ce 1000, le deuxième jour est très rude pour la digestion.
  • Le GPS me paraît absolument indispensable: pas trop d'erreurs de routage, on prévoit bien les intersections à l'avance. J'aurais sans doute du étudier un peu le parcours pour ajouter des indications. En tout cas, en cas d'erreur de parcours on le sait suffisamment tôt (cf Lautaret où j'ai connu mon erreur au bout de qqs km de montée. Sinon, sans point de repère on se sent vite mal de nuit seul en montagne.)
  • L'éclairage moyeu son+phare edelux, c'est vraiment la bonne solution: pas de batterie, un éclairage qui permet de rouler assez vite et en sécurité. Pimprenelle avait une lampe à pile de bonne marque, mais peut-être un peu insuffisante. Transat avait une superpe lupine, mais dont l'autonomie en batterie est peut être un peu juste pour 3 nuits.
  • Enfin le point sans doute le plus important: rouler en équipe n'est pas raisonnable, sauf si chaque membre de l'équipe roule exactement comme les autres. Bien sûr on a chacun ses petits coups de moins bien, et c'est agréable d'être soutenu/attendu par les autres membres de l'équipe, mais on additionne les temps d'attente et comme on est un peu juste au niveau du temps. De plus l'épreuve est assez peu "roulante", donc pédaler à l'abri n'a pas de sens ici. Chacun doit gérer sa vitesse de montée suivant ce qui lui convient le mieux. Retrouver les autres est agréable, mais ce faisant, on se donne des contraintes supplémentaires de type: on s'attend tous, ou bien on accélère pour rester avec les autres. Parfait quand on domine l'épreuve, quand on a la grande forme, pas terrible quand on est un peu juste comme moi.
  • Ma montée du Lautaret a été extrêmement rude. J'imaginais ne pas dormir et rattraper là le temps perdu. Mais la fatigue et le manque de sommeil ont été les plus forts. Je me suis arrếté 3 fois pour dormir, mal, dans des coins invraisemblables, j'ai roulé à 6-7 km/h. Parti à 23h de Vizile, arrivé aux environs de 11h du matin le lendemain au sommer du Lautaret! La descente sur Briançon a été un peu difficile vu le niveau de fatigue.
  • Un abandon n'est pas chose simple, pour la logistique du retour: le retour Briançon-La Garde a été une épreuve intéressante: train+bus+train+vélo: 8 heures de trajet! Mais là j'ai peu pédalé, sauf dans Toulon la nuit, égaré par mon GPS dans des quartiers ...
  • Un abandon n'est pas simple pour le mental. Je me rejoue la partition sans cesse, et me demande ce qui se serait passé si j'avais fait ceci ou celà. Je pense que j'avais la possibilité de continuer, mais pas sans risque. En fait quand on est épuisé on perd beaucoup de lucidité, et on devient incapable d'analyser/prévoir. Je crois avoir pris la bonne décision, mais ....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
isard09
Accro du forum
avatar

Messages : 1166
Âge : 56
Localisation : Mas d Azil 09
VPH : Baron orange ,krolann2,TD carbobambou
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010   Mar 14 Sep 2010, 20:27

bravo à tous!
tres intéressant le récit de JFV avec le décompte des bons points et des erreurs !
à étudier et à préparer soigneusement!

courage , la prochaine édition c'est ds 1 an !

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALagrange (Alex)
Accro du forum
avatar

Messages : 5626
Âge : 48
Localisation : Grenoble-Eybens
VPH : Sokol05 & Bacchetta Corsa & Catrike Road
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010   Mar 14 Sep 2010, 20:29

Bravo! Déjà prendre le départ était un exploit! Faire des erreurs les admettre et avoir le courage de s'arrêter est une marque de grande intelligence.
Merci jfv pour ce compte rendu et l'analyse que tu as faite. Elle servira a beaucoup. Tu montres clairement que la préparation est essentielle, préparation physique, mais aussi mentale et cartographique.
Je ne suis pas convaincu que cette épreuve soit une bonne préparation pour PBP. Du moins pour les personnes un peu justes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
transat
Posteur de bronze
avatar

Messages : 219
Âge : 53
Localisation : Arles
VPH : Zockra 007
Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Re: 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010   Mar 14 Sep 2010, 20:33

Voici mon récit :
Vendredi dans l'après-midi, Nicolas (Pimprenelle) passe me prendre à Arles. Nous arrivons à la Garde juste pour le repas en compagnie de Sophie Matter et de beaucoup d'autres participants dont Joseph Maurer un californien qui porte un superbe maillot marqué Californie avec le pont de San Francisco et les couleurs françaises!
Une trentaine de participants (dont Sophie Matter et une autre femme) s'élancent à 7h pour ce parcours démoniaque...
Je me suis promis de mouliner et de préserver mes jambes étant donné la distance à couvrir. On se retrouve assez vite à rouler à 3 entre bents. Dans les montées je suis un peu à la traîne, je compense sur le plat et en descente.
Gros numéro de Jean-Philippe Battu en vélo droit qui nous double en montée en nous filmant dans le massif des Maures. Il s'arrête dans la descente qui suit pour nous signaler des gravillons! Chapeau à lui pour sa bonne humeur et les valeurs qu'il défend. J'ai failli me casser le bras en soupesant sa bécane la veille au soir tellement ça pèse! Encore une once de bon sens et il deviendra un excellent bentradieux!
Sophie M nous double dans la montée du lubéron, elle trace à un rythme élevé.
Vers 14h, en montant vers Murs, le soleil nous écrase et nous nous retrouvons sans eau dans cette montée implacable. Cette erreur nous coute au moins 3/4 h et nous nous précipitons écarlates dans la fontaine du village ou nous retrouvons Patrice d'Avignon venu faire un bout de chemin avec nous. Il nous quitte à Mazan non sans avoir testé notre résistance morale à coup de "faites demi-tour les gars c'est pas pour vous"! La réponse est un grand éclat de rire car nous avons encore des cartouches. Le parcours est assez roulant jusqu'à la tombée de la nuit à Pont St Esprit où nous mangeons en même temps que 8 autres cyclos dont Jean-Philippe et Joseph. La nuit est tombée et nous roulons sur les montagnes russes des Gorges de l'Ardèche. Le contrôle de Vallon Pont d'Arc se passe peu après minuit. A Ruoms, nous décidons de nous arrêter pour 3h45... Il y a divergence de vue car JFV pense que 2h seraient suffisantes. C'est vrai que c'est un peu le souci d'être en groupe sur de longues distances, chacun a une perception des choses différentes et des rythmes de vie différents.
Le réveil se fait vers 5h15 et nous déjeunons à Aubenas avant d'attaquer le col de l'Escrinet. Nicolas passe le col en tête suite à un sprint largement irrégulier! Il m'a porté de l'eau et il faut qu'il conserve le moral, je ne porterai pas réclamation!
Situation inédite depuis que je fais des brevets, nous pointons en retard de 2h à La Voulte sur Rhône. C'est évidemment inconfortable d'autant que la suite de la journée écrasée par le soleil ne permet pas de combler ce retard...
Après Die, je m'arrête chez une amie avec qui j'ai appris à faire de la glace! Nous dégustons une glace et buvons un coup avec Nicolas tandis que Jean-François préfère continuer sa route.
Le splendide mais long col de Grimone se profile à l'horizon. Carpe diem, nous prenons des photos en compagnie de chevaux magnifiques. L'endroit est magique et le sommet à 1340m se franchit vers 17h30.
Le col qui suit est le col de la Croix haute une heure plus tard.
Pour la réussite du brevet, il faut passer la nuit à Briançon, nous en sommes loin. Soit nous continuons sur le parcours zen en oubliant le brevet et l'horaire, soit nous retournons sur le plateau du Vercors et rentrons vers le Sud par la Drôme ce qui représente encore un sacré bout de chemin. Nous choisissons la seconde alternative, refranchissons le col de Grimone en sens inverse de nuit pour bivouaquer dans la vallée peu avant Chatillon en Diois.
Le parcours du lundi est un régal pour rejoindre Nyons par les petites routes. Après le déjeuner chez Nicolas et une bonne sieste, nous reprenons la route vers Carpentras où Nicolas rejoint sa soeur. Je continue vers Cavaillon. Je traverse les Alpilles à la nuit tombante en grapillant un peu de raisin bio car tout est fermé et j'arrive enfin à Arles le coeur heureux vers 22h. Le compteur indique 730 kms.
Voilà, le challenge reste ouvert... Qui sera l'Ironman ou l'Ironwoman qui bouclera le premier ce parcours dans les temps en bent?
Nous avons acquis de l'expérience et reviendrons sans doute plus forts et plus légers l'an prochain en compagnie d'autres pour relever le défi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sudchrono
Posteur de bronze
avatar

Messages : 265
Âge : 62
Localisation : Mauguio (34)
VPH : Zockra HR 650 , Principia TSL, VTT, et Dahon Eco, Kona Cinder Cone 1994, Cannondale M1000 1992
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010   Mar 14 Sep 2010, 20:39

Bravo à tous car même si vous n'avez pas terminé, fallait le faire
Ces grandes distances me paraissent encore un peu surréalistes, mais je vais m'y mettre Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sudchrono.com
ly masse
Accro du forum
avatar

Messages : 4913
Âge : 110
Localisation : Perpignan*66
VPH : gecko au soleil POLSKA// VK1
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010   Mar 14 Sep 2010, 21:14

Il fallait en effet un sacré courage pour prendre le départ d'un si dur BRM, si proche des 24h
Un immense BRAVO
Pour une premiere longue distance Nico t'as vraiment fait trés fort et je sais que tu dois en être trés heureux flower


transat a écrit:

Voilà, le challenge reste ouvert... Qui sera l'Ironman ou l'Ironwoman qui bouclera le premier ce parcours dans les temps en bent?
.

pfou ! pfou! et 3X pfou! Franck ce n'est pas la bonne question

si vous n'étiez que 3 VH sur ce 1000 c'est juste parce que nous on flippait, alors pas de défi siouplé Laughing c'est TOI et VOUS qui êtes les meilleurs

JF c'est une une experience de +, tu nous montres par ton texte que prendre la décision d'abandonner relève aussi d'un certain courage




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tchaidalh.wifeo.com/
Pimprenelle
Accro du forum
avatar

Messages : 1862
Localisation : Nyons - 26
VPH : Roadster Performer Dragon noir - Metabike La cigogne
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010   Mar 14 Sep 2010, 23:21

ly masse a écrit:
…et je sais que tu dois en être trés heureux flower
Oui, effectivement je suis très heureux de ce défit.
Je n'ai pas vécu notre abandon/arrêt du dimanche soir au bout de 500km avec Franck, comme un échec ; mais comme l'écoute de mes/nos possibilités physiques.
Nous avons décidé avec Franck cet arrêt d'un commun accord pour éviter le pire. J'avoue que de passer La Mure puis le Lautaret dans la nuit m'a paru franchement être de l'inconscience, vu notre fatigue. Je crois que je ne m'en sentais pas le courage. Les nuages commençaient à menacer sur le Lautaret et Jean-François s'y était engagé. Ou était-il ? Dans quel état ? Impossible de le savoir ! Nous avons pensé à lui, en ayant un peu d'inquiétude pour lui mais je crois que nous voulions dormir.

Pour moi, cette expérience n'est que pour le seul plaisir du Bent, de voir ses vélos glisser sur la route, je trouve cela toujours aussi passionnant et beau à voir.
J'ai vécu cela comme un plaisir entre copain, un road movie sportif. L'aventure de se dire, on mange quoi, ou ? On a plus d'eau, il faut en trouver ! Galère, On dort ou ?
Tiens une botte de paille, allez on se planque un peu… des gamins quoi ! Oui, cet esprit d'aventure me plait, ce passage au milieu de cette horde de chevaux blancs, tous plus beaux les uns que les autres. Crinières au vent, ils me poursuivaient sur la route, affolés, terrorisés, alors il fallait pédaler un peu plus vite, malgré les douleurs. Ces endroits le long de gorges ou l'on s'arrête pour aller se passer de l'eau de la rivière sur le visage quand on en peut plus. Et ses étoiles, couchés sous ce noyer au calme, ce moment attendu ou l'on ne sait pas trop comment on va dormir, mais on est enfin couché sans son vélo. Et ce calme de la nuit qui passe, seul le bruit de la rivière au loin nous berce. Oui, il y avait aussi la course… Et dans notre descente du col de Grimone, cette lumière qui se rapproche doucement, lui monte, nous on descend. Sans doute un concurrent très très en retard. Cette lumière m'inquiétait presque car elle était si haute ; sans doute une frontale qui éclairait beaucoup. J'avais l'impression d'un géant qui allait m'écraser, ouf, passé, il est parti, qu'il parte loin; moi je veux dormir maintenant, mais il va souffrir…
La course nous l'avons faite à 3 bentradieux au début, puis notre groupe s'est disloqué. Les objectifs étaient différents car chacun de nous avait sa propre vision de ce challenge. Défit, plaisir, but à atteindre… il y aura de toute façon, autant de possibilités que de personne. Le défit du chrono n'était pas du tout ma priorité, rouler au mieux, oui. C'est ce que nous avons essayé de faire, mais ce 1000 était avant tout le moyen de souffler 4 jours et de le faire en gardant à l'esprit, "le plaisir avant tout".

Cela a été un grand plaisir de rouler avec vous deux, Franck pour son côté "Easy Rider" et Jean-François pour son punch, ses conseils… nous nous sommes bien reposé sur lui, qui nous a dirigé tip top. Et bien sur, une admiration énorme à Sophie Matter qui a organisé ce splendide parcours très très dur mais d'exception de part la beauté des paysages. J'espère que l'on aura des résultats du nombre de personnes ayant réussit ce défit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ly masse
Accro du forum
avatar

Messages : 4913
Âge : 110
Localisation : Perpignan*66
VPH : gecko au soleil POLSKA// VK1
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010   Mar 14 Sep 2010, 23:56

nico « Bienheureux les fêlés, car ils laissent passer la lumière » Proverbe Wolof

"quand tu n'as pas assez d'eau pour te laver le corps, lave toi le visage" proverbe Mossi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tchaidalh.wifeo.com/
Nounours
***
avatar

Messages : 148
Âge : 42
Localisation : Bourgoin jallieu
VPH : Metaphysic from METAL bike \_/ (0.0) \_/
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: Re: 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010   Mer 15 Sep 2010, 09:35

Felicitations à tous les participants !!!

J'espere qu'on aura des news et des photos sur le blog de sophie ou de jean-philippe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jfv
Posteur d'argent


Messages : 496
Âge : 65
Localisation : Montpellier et Cévennes France
VPH : metaphysic 20x26, schlitter encore
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010   Mer 15 Sep 2010, 18:32

Quelques photos ici

sur la n° 3, ambiance décontractée la veille au soir: Sophie Matter, Joseph Maurer et Jeanpba
sur la n° 4, ambiance un peu tendue au départ
n° 9 pimprenelle cool
Une bien belle photo de transat qui donne une vraie impression de rapidité et décontraction, c'est la n° 11,
sur la n° 26, notre campement de nuit, plastique étanche, duvet ....
La dernière photo n'est pas à mon avantage: assez ravagé par l'effort, juste avant la dernière descente.

On reconnait JeanpBa dans sa discipline favorite: la prise de photo en roulant, sur de nombreuses photos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cyclochica
Posteur de bronze
avatar

Messages : 242
Âge : 40
Localisation : Paris
VPH : Performer HR
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010   Mer 15 Sep 2010, 20:39

Bravo à tous les trois... pour oser prendre le départ, pour avoir quand meme fait une bonne partie du brevet et pour en garder un bon souvenir... Sur les photos et dans vos CR on voit votre plaisir de rouler et c'est bien ca le plus important!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010   

Revenir en haut Aller en bas
 
1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» 1000 du Sud à La Garde, du 11 au 14 septembre 2010
» BRM 1000 - La Garde - 11 septembre 2010
» avis de nouvelles pièces a venir!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
» 1000 du Sud à Carcès 15-18 septembre 2011
» la petite nouvelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Longue Distance-
Sauter vers: