Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Essai du CATRIKE ROAD 2006 : traduction de 'Bentrider Online

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vieuclou
Pilier du forum
avatar

Messages : 738
Âge : 82
Localisation : Crépy en Valois-Oise
VPH : Papymobile électrifié DeclicEco- Rans Rocket - Brompton
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Essai du CATRIKE ROAD 2006 : traduction de 'Bentrider Online   Sam 04 Nov 2006, 11:13

Troisième volet des tricycles tadpoles de « tourisme » le CATRIKE ROAD 2006.

Il est vendu (prix de base) 2495 € chez Laurent Ness à Montpellier, 2300 € chez Marc Tauss à Genève(attention hors TVA française), et 2290 € ttc en Allemagne à Freiburg/Breisgau chez Radieschen & Co (http://www.radieschen-co.de/).

Bonne route




Catrike Road 2006 par BRYAN J. BALL Rédacteur en Chef 3 avril 2006

Ok... Je sais : il semble que nous passions en revue trop de Catrikes ici mais je jure que ce n'est pas notre faute. Nous aimons essayer les nouveaux modèles de trike et Paulo Camasmie, propriétaire de Catrike, ne peut pas rester tranquille. A chaque période qui passe, il y a un nouveau modèle de Catrike ou au moins une transformation importante d'un ancien. Paulo a également vite fait de soumettre à notre examen ses nouvelles créations et comment dire non ?

C'est à la fois une bénédiction et une malédiction. C'est bien pour Catrike parce que chacun s'en souvient sur le bout de la langue. Cela fait qu'il a été un gagnant constant au concours fait par nos lecteurs du « Trike de l'année » qu'il a gagné à la file les trois dernières années. Cependant, changer constamment la conception, les caractéristiques et les prix avait plutôt frustré les revendeurs et même une partie de la base fidèle des propriétaires de Catrike.

Aucun autre trike que le Road n'a été plus démonstratif du changement constant de la philosophie de conception de Catrike. Le Road de 2004 était une machine à trois roues de 20'' et direction directe qui avait une position assise plus droite que le modèle Speed orienté sport. La version 2005 de cette machine avait adopté un système indirect de direction. Ceci fonctionnait assez bien mais rendait apparemment le réglage du pincement assez difficile. Pour 2006, Paulo a décidé de revenir à la direction directe mais l'a basée sur la version bien réussie du Speed 2005 (complète avec les « jeux de direction à action douce ») plutôt que le système utilisé sur le Road 2004. Le modèle 2006 a également une voie plus étroite de 27.5" (70cm) pour passer par les portes. Toujours pas clair ? La bonne nouvelle pour tout interessé est la promesse de Paulo que ce Road 2006 est le morceau final du puzzle et qu'il restera éloigné de son ordinateur de CAO dans un proche avenir.

Notre Catrike Road 2006 blanc-neige est arrivée quand les routes étaient couvertes d'une couche assortie de précipitations congelées. Pas très bonnes conditions pour un essai de trike mais la tempête de neige m'a donné du temps pour inspecter le nouveau Road d'un peu plus près que je ne le peux habituellement. Si vous lisez mon essai du Pocket 2005, vous vous rappelez probablement mon enthousiasme au sujet du niveau de qualité. Le Road est tout à fait semblable. Les soudures sont ce que vous pouvez obtenir de mieux avec l'aluminium et toutes les pièces usinées faites sur commande sont exceptionnelles. La peinture maison est impeccable et le kit d'autocollants très attrayant. Les détails tels que les petites poches cousues dans le tissu du siège et le nouveau support de drapeau découpé au laser sont également des bonnes surprises. Catrike semble avoir pensé presque à tout.

Catrike a considérablement simplifié les modèles de ses composant pour 2006. Fondamentalement chaque trike emploie les mêmes pièces. Le « groupe » est un beau mélange adéquat de SRAM X7, freins à disque Avid et pédalier Truvativ. Toutes les pièces ont très bien fonctionné sur notre Road. Le seul point faible est que le dérailleur arrière X7 de SRAM exige le twister de SRAM. Beaucoup de trikers préfèrent le Dura-As Barcons (celui-ci de Shimano inclus) et cette mise à niveau sur un Catrike exigera l'achat d'un dérailleur arrière en plus des coûteux shifters. Chacun des trois modèles est également vendu en tant que cadre seul et plusieurs revendeurs vont prendre cette option, ainsi ne soyez pas étonnés de voir des Catrikes avec différents montages et prix chez votre revendeur.

Certains accessoires sur notre Road étaient un peu différents de ceux du Pocket. Catrike a décidé de cesser de faire son propre porte-bagage et offre à la place l'excellent Sherpa de la marque « Old Man Mountain's ». Il va très bien sur le Road. C'était également ma première vraie expérience avec le système d'appui-tête de Catrike. Il est unique parce que comme suspendu. Il semble fonctionner correctement mais je m'interroge sur sa durée. Il est également un peu lourd et détruit l'aspect net du trike.

Une fois la neige dégagée et que j'aie pu réellement essayer le Road avec son siège à 39°, je n'ai pas éprouvé la nécessité d'un appui-tête. Le siège du Catrike a un appui arrière convenable et je l'ai trouvé tout à fait confortable. La hauteur du pédalier n'est pas trop importante et la position des mains est réglable à la demande. Le Road est un trike fait pour le tourisme et les longues journées à rouler. On a nettement la bonne position pour ceci. Cependant, le cadre aluminium peut transmettre un peu plus de secousses de la route que ce que l'on pourrait souhaiter. Notre modèle de test est venu avec des pneus Primo Comet à haute pression plutôt étroits. Un ensemble de plus gros pneus comme les Big Apples de Schwalbe aiderait à résoudre ce problème mais coûterait probablement un peu de vitesse.

La plupart des transformations récentes de Catrike a été centrée sur l'amélioration de la maniabilité. Puisque ce nouveau Road est censé avoir les dernières améliorations importantes pour quelque temps, doit-on penser que c'est vraiment réussi ? C'est le cas. Catrike construit plus de trikes à direction directe que n'importe qui d'autre dans le monde et leur expérience montre vraiment la capacité "route" de ces trikes (sans jeu de mots...). La direction me rappelle l'assistance progressive d'une voiture. Elle est assez lourde quand vous faites de légères corrections (une bonne chose en descendant à grande vitesse) mais devient beaucoup plus légère quand vous dépassez un certain point. Vous pouvez vraiment vous rendre compte de ceci en manoeuvrant dans une aire de stationnement. Le Speed 2005 est très semblable à cet égard. Je n'ai honnêtement pas mesuré le diamètre de rotation du Road mais il était suffisament restreint.

Quelques modèles antérieurs de Catrike ont eu des problèmes de stabilité à grande vitesse. Les transformations récentes du Pocket et du Speed ont bien éliminé ce problème sur ces modèles et la refonte du Road a certainement été aussi valable. En fait, le nouveau Road est l'un des trikes à direction directe le plus stable que je n'ai jamais mené. Une descente à 65 km/h n'est sûrement pas un problème. La seule chose qui pourrait contrarier une longue descente de montagne est un nid de poule ou une grosse pierre. A vrai dire, il y a juste un peu de « brake steer » et un soupçon de « pedal steer » mais autrement la maniabilité est grande.

Avec les pédales, le porte-bagage et les garde-boue notre Road pesait 35.5 livres (16,1 kg). C'est très bon pour un trike entièrement équipé pour le voyage. Ce chassis léger et raide fait du Road un très bon engin. Il n'est pas tout à fait dans la même ligne que le Trice Micro et Greenspeed X5 que j'ai eus en même temps, mais il était beaucoup plus rapide que le Scorpion de HPVelotechnic parti juste avant son arrivée.

Si Paulo tient parole et cesse de torturer ses trikes pendant quelque temps, je pense qu'il pourra dormir tranquille avec le travail qu'il a fait sur la nouveau Road. Il a un roulement un peu raide mais c'est souvent le prix que vous payez pour avoir de l'aluminium. Le plus est le poids relativement bas. Catrike traitant thermiquement tous ses chassis vous n'avez pas à vous inquiéter à charger le trike pour un voyage à travers le comté (ou le pays). Le Road est également très maniable pour cet usage ou la ballade. Si je faisais sérieusement du tourisme avec, je mettrais probablement de plus gros pneus.

À un nouveau prix de 2250$, le Road n'est pas tout à fait l'affaire qu'il était par le passé mais il est toujours assez peu coûteux pour un trike haut de gamme. Si vous cherchez un bon trike d'usage général et de tourisme le Road devrait certainement être sur votre liste.

Les plus -- grande maniabilité, options d'usine agréables, léger pour un tadpole de tourisme
Les moins – plus raide que certains, appui-tête bizarre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vieuclou
Pilier du forum
avatar

Messages : 738
Âge : 82
Localisation : Crépy en Valois-Oise
VPH : Papymobile électrifié DeclicEco- Rans Rocket - Brompton
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Re: Essai du CATRIKE ROAD 2006 : traduction de 'Bentrider Online   Sam 04 Nov 2006, 11:16

Photo du Road 2006

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Essai du CATRIKE ROAD 2006 : traduction de 'Bentrider Online
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Essai du CATRIKE ROAD 2006 : traduction de 'Bentrider Online
» ICE QNT contre Catrike Road
» Catrike Road - suspension arrière en 2012
» cherche à faire un essai de catrike road
» Essai du GREENSPEED GT3 : traduction de 'Bentrider Online

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Trikes-
Sauter vers: