Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
sebastien
Accro du forum
avatar

Messages : 8498
Localisation : Laval
VPH : Eu...Lynx, Agenda, A-traction, Tandem M5, Leiba Record Ai...Sokol, TD Zockra, Milan Sl
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...   Mar 29 Juin 2010, 22:01

Mercredi 23 juin, je quitte la maison à 8h30 pour rejoindre St Amand dur Sèvres, près de Cholet, où je rejoint Bertrand chez ses parents. Un gros bisous à mon petit Johan qui marche à peine, à Sasha et Annabelle... On se revoit dans 5 jours au terme de 1200 kms, un chiffre qui m'inspire !

Je ne dois pas trainer, 245 kms me sépare de mon hôte. Le vélo est prêt la veille, chargé... il pèse 23 kgs ! Nourriture totale pour la journée, affaire pour Bordeaux-Paris etc...

Les difficultés sont à ma porte, à 10 kms j'ai la Croix de Médavy et ses 408m à grimper ; ensuite les Alpes Mancelles du côté de Fresnay sur Sarthe... tout va bien, il fait très beau et j'apprends à rouler à l'économie (interdit d'appuyer à plus de 30 km/h et de relancer trop fort !! Monter les côtes tout à gauche -enfin, je n'ai pas toujours le choix avec le 38/27-).. la suite est plus roulante, La FLèche, à mi parcourt que je connais bien pour y être passé à 3 reprises ces dernières années avec de très bons souvenirs ; le retour du voyage en 2006, le 300 avec Normandie Bent et Discoveur en 2008, le 500 de mai 2008 aussi !

Je n'aime pas rouler trop seul en général mais le simple fait d'avoir un point de chute où je suis attendu me suffit pour me motiver.
Je roule avec la trace du gps, c'est parfait !

à 15h j'ai passé la Loire à St Mathurin sur Loire ; 1ère petite pose rafraichissante. Depuis le départ je n'ai fait que quelques poses courtes pour m'assouplir, me détendre et grignoter (qd je ne le fait pas sur le vélo) ; l'objectif est vraiment de rouler à l'économie.

Je traverse ensuite de tout petits villages aux pierres blanches, superbe, ça sent les vacances, le voyage, la liberté !

Je me traine ensuite sur les portions planes ou toboggan du côté de Cholet, ça m'ennuie un peu, j'aurai du regarder de plus près et passer par de plus petites routes comme depuis le début.

Une dernière bosse à Mauléon que je monte doucement et quelques virages plus loin et me voici ! Bienvenu à la Ferme ! 19h30...
C'est exactement ça... Encore merci pour votre accueil, un peu comme à la maison de mes parents. J'adore !

On cause déjà vélo et Longue Distance, ça promet ! Bon petit repas en famille... petite lessive, le linge sèche dans la soirée tellement il fait bon.
Au lit vers 23h00 très sage pour des pipelets ;-) . Réveil à 5h demain.


Dernière édition par sebastien le Sam 03 Juil 2010, 20:29, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afvelocouche.fr
sebastien
Accro du forum
avatar

Messages : 8498
Localisation : Laval
VPH : Eu...Lynx, Agenda, A-traction, Tandem M5, Leiba Record Ai...Sokol, TD Zockra, Milan Sl
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...   Mar 29 Juin 2010, 22:27

Jeudi 24 juin, St Amand - Bordeaux 285 kms...

Réveil matinal pour départ vers 6h... petit dèj, rechargement des vélos et zou ! Il fait déjà très doux, ça va chauffer.

Heureux enfin de rouler à deux, ça fait maintenant quelques kms de parcourus ensembles avec Bertrand (La JCR, la Vel'automne, les deux 600 de Rennes...). Je n'ai pas noté de parcourt, Bertrand à fait le travail pour moi.

On traverse les petits villages des Deux sèvres, puis de la Vendée, très sympa... et puis à deux, on commence à bien rigoler en saluant les passants, les automobilisteeees... Nos rythmes sont vraiment proches en général sauf pour les arrêts pipi matinaux (;-) Merde, la moyenne !

Une fois le soleil bien haut, plus besoin de s'arrêter, l'eau s'évapore de nos corps avec le vent tiède. Il faut boire !! Je fait attention et ça marche bien, pas de sous alimentation ou de manque d'hydratation.

On s'arrête toutefois vers 10h (je crois que c'est Coulon !?), on hésite à prendre une bouteille de rosée pour la route mais Bertrand me raisonne ;-) Un petit café, 4/5 bananes, une petite pose qui fait déjà du bien vu la chaleur.

Toujours aucune douleur pour mes genoux, l'aine etc... tout va bien !! Mon dos se fait encore un peu remarquer mais plus on file et mieux ça va.

On roule jusqu'à Saintes pour un déjeuner sympathique ! Comme d'hab on se fait approcher par les curieux... et pas de bol, c'est un monsieur un peu bp "lourdingue" qui nous colle aux pattes (surtout de Bertrand) !

On repart sous le cagnard, l'après midi va être longue... on se battra jusqu'à Bordeaux enter le gps et la carte ! Finalement on prend le 50/50 et le gps nous guidera à 50 kms de l'arrivée pour gagner Bordeaux. On fait une bonne pause à mi parcourt en profitant d'une aire de stationnement pour camping car ou on se lave littéralement au robinet ! La route est plane en générale, très sympa à l'arrivée dans la forêt entre Montendre et St Savin. On hésite entre deux carrefours malgré le gps et la carte, induit en erreur par un panneaux mal intentionné !! tout rentre dans l'ordre et nous sommes bien heureux d'arriver ! J'aime même un petit frisson en franchissant l'énorme Dordogne ! 20h30, Près de 290 kms aujourd'hui, soit déjà 535 perso.

Le B&B est nikel pour nous et les vélos ! On s'offre une pizza maison sur place en terrasse-balcon, une petite bière et des bulles pour se rafraichir et s'hydrater... on a la bouche pâteuse (pas assez bu peut être, ou trop parlé ?!).

On a passé une super journée et on a retrouvé nos automatismes verbaux indispensable à la longue distance... hein Malric ! Au dodo, il est plus de 23h... mais demain c'est grasse mat !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afvelocouche.fr
le cam jean-pierre
Accro du forum
avatar

Messages : 1298
Âge : 56
Localisation : Guéhenno 56420 .
VPH : Catrike Speed et Méta 2 X 700
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...   Mar 29 Juin 2010, 22:34

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vacancesmorbihan.canalblog.com/
Tigouille
Accro du forum
avatar

Messages : 2999
Âge : 63
Localisation : limoges
VPH : tica
Date d'inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...   Mar 29 Juin 2010, 22:37

belle route! plutot bien goudronnée ou petite departementale?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tigouille.free.fr/
sebastien
Accro du forum
avatar

Messages : 8498
Localisation : Laval
VPH : Eu...Lynx, Agenda, A-traction, Tandem M5, Leiba Record Ai...Sokol, TD Zockra, Milan Sl
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...   Mar 29 Juin 2010, 22:40

Un mixte des deux, petites voire très petites et très calme, et parfois un peu passantes... et on constate que la majeur partie des villages sont désormais très pénibles à traverser compte tenu des travaux à répétions qui défoncent la route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afvelocouche.fr
zapilon
Modo sortant
avatar

Messages : 3479
Âge : 81
Localisation : Flandre F
VPH : Sokol rohloffisé, VK2, A4-AE Schlumpfé, Scorpion FX BionXé
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...   Mer 30 Juin 2010, 08:02

" et on constate que la majeur partie des villages sont désormais très pénibles à traverser compte tenu des travaux à répétions qui défoncent la route. "

+1

village = maisons, avec devant chaque maisons une zébrure de tranchées (égout pluie + égout sani + eau + élec + gaz + tel + ..... recherches de fuite )

La nuit dans un village en descente un régal .... réveil brutal garanti ! J'ai été déclipsé 2 fois au cours du dernier 400

__________________________________
Tout sur le PBP 2019 et mes VC TR et VM successifs http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/
Le beau temps, la bonne santé sont des états précaires qui ne présagent rien de bon.
QUA HORA NON PUTATIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/
sebastien
Accro du forum
avatar

Messages : 8498
Localisation : Laval
VPH : Eu...Lynx, Agenda, A-traction, Tandem M5, Leiba Record Ai...Sokol, TD Zockra, Milan Sl
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...   Mer 30 Juin 2010, 11:07

Vendredi 26 juin, 45 kms... à la rencontre des Bordelaises...

Levé biologique vers 8h ; on a mis un peu la clim cette nuit (honte à nous) pour rester au frais... Bertrand ouvre la porte et se fais littéralement flasher !
Le soleil l'a frappé, la porte est bouillante !

Tout va bien pour les jambes, le moral... on s'est étiré hier soir, assouplis... je n'en reviens pas que mes genoux et autres bobos aient disparus... l'entrainement paye dirait-on !
Petit dèj copieux en compagnie du futur 2ème et d'un jeune débutant qu'on essaye de dégouter de l'assistance... ;-) Sympa, tout de même !

On pique qques portions de miel pour demain, pratique !

Cette fois ci on part léger vers Bordeaux ; une charmante factrice nous indiquera une superbe piste cyclable non loin de l'hôtel, nous menant direct en centre ville !
Il me faut absolument une sonnette pour rouler en ville, faire coucou aux passants... et avertir nos collègues en vd lors des dépassements pour demain.

On tombe pile sur "Vélo Station Service" Avenue Thiers... pour une sonnette nous sommes restés plus d'une heure à discuter ! Le type connait bien "Malric Papa", le monde est petit... il a des tas de machines originales, belles, de tous styles... et un beau guidon en titane qui m'inspire...

La suite de nos aventures restera secrète... à travers la superbe ville de Bordeaux, ses quais, ses immeubles ocres, ses petites rues aux restos décentrés... un superbe parc nous accueille pour la sieste ; un véritable circuit en fait le tour, large et bien revêtu... j'imagine un circuit parfait pour une course !!

L'accueil des Bordelais est très agréable ! Mais comme il faut une exception à la règle, une vielle dame nous fera le plaisir de nous dire "vous pouvez pas faire du vélo comme tout le monde" !!

Il est temps d'aller retrouver la meute des vélhorizontaux.... nous traversons tout Bordeaux et arrivons à Tresses pour prendre nos feuilles de route... les curieux continus de poser des questions. classique.

à 19h nous rejoignons Jean Lou et eil... à La Maison de la Promo Sociale d'Artigues... nous sommes donc 4 !!
Direction le même resto qu'en 2008, on fera mieux la prochaine fois !
Il n'est que 21h30 quand nous nous quittons... Jean Lou n'ayant pas réussi à nous dissuader de partir à 6h ! Cette année les troupes horizontales on perdue de leur solidarité !
7 kms pour rentrer et on prépare nos bagages.. on s'allège à fond. Je dois trouver une meilleure solution pour ma lumière arrière, ça bricole et il est déjà 23h00 quand on se couche !
Le sommeil ne vient pas vite... bataille avec un moustique... demain, lever à 4h50 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afvelocouche.fr
Loup-cervier
Posteur d'argent
avatar

Messages : 435
Âge : 60
Localisation : La Gégette, sur la Vélofrancette
VPH : Rans V3
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...   Mer 30 Juin 2010, 21:22

sebastien a écrit:
On s'arrête toutefois vers 10h (je crois que c'est Coulon !?),
Nous aurions pu nous y croiser : Poupa, Claudine et moi avons fait une balade dans le marais ce jour-là !
...mais à 10h, Le Poupa était encore à chercher ses affaires : le gps, le téléphone "belge", la casquette, les lunettes, ...etc...etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand79
Posteur de bronze
avatar

Messages : 299
Âge : 38
Localisation : FAY-DE-BRETAGNE (44) - (mais originaire du bocage deux-sévrien)
VPH : Catrike Speed, Fujin SL1, Zockra HR650, Leiba Record
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...   Mer 30 Juin 2010, 21:52

Pas Coulon, Seb !! "Courçon" !!! Hi, hi !!!
Voici les photos (déjà dans l'autre fil sur Bordeaux-Paris) :
http://picasaweb.google.fr/Bertrandrousseau79/BordeauxParisCyclos?feat=directlink
Loup-Cervier, tu y verras le jumeau de ton vélo !! "Y'a plus qu'à" pour que tu fasses toi aussi le Bordeaux-Paris !! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velocouche79.over-blog.com/
Loup-cervier
Posteur d'argent
avatar

Messages : 435
Âge : 60
Localisation : La Gégette, sur la Vélofrancette
VPH : Rans V3
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...   Mer 30 Juin 2010, 22:20

Un reportage images bien sympathique.
C'est vrai qu'ils sont quasi jumeaux ces vélos !
Je ne suis pas certain d'arriver à le faire un jour, ce BPC : j'ai bien du mal à atteidre les 200km cette année, et plus va, plus les années s'accumulent et me pèsent...
C'est pas grave : j'irai moins loin, mais j'y irai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastien
Accro du forum
avatar

Messages : 8498
Localisation : Laval
VPH : Eu...Lynx, Agenda, A-traction, Tandem M5, Leiba Record Ai...Sokol, TD Zockra, Milan Sl
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...   Mer 30 Juin 2010, 23:16

Samedi 27 juin... Jour J !

Levé moyen à 4h45... j'étais en train de rêver... on quitte à 5h10, j'ai pris le temps de manger une énième banane, un jus d'ananas et une compote.
On reprend le chemin d'hier soir et on arrive juste à l'heure pour prendre un café et 2/3 trucs. On laisse nos sacs à l'organisation et... il est temps de partir, nous avons une jolie compagnie ce matin !!

Petit coucou à Dolmen et Isard, ...eil nous accompagne et nous a attendu. Merci ! Car ce départ est échelonné... au point que certain sont partis il y a presque 40 mn !! Et sans que ce soit noté sur la carte de route : n'importe quoi !!

6h04, c'est partie !

Au bout de qques kms nous formons un bon groupe de 8, avec les deux minettes tri-athlète, deux gars + un seul et nous trois. La moyenne se situe autour de 32 km/h ; ça roule bien, c'est cool.
Les femmes impriment souvent le rythme de façon assez pro... petit geste pour dire qu'elles se rabattent, pour faire signe aux voitures etc...
Impressionnant si elles tiennent 600 kms !

Nous sommes curieux et décidons de taper la discute, Bertrand, naturellement, élégamment, s'approche, faisant mine de se recoiffer le casque... et tente une première question ;-) mais oui, il ne nous manquait plus que leur voix !

L'une est donc tri-athlète et essaye son 1er 600 ; mais elle a fait une partie des Pyrénées il y a peu en alignant 400 bornes avec un pote... ça devrait aller alors !
La seconde, que j'ose également inviter à la discussion a "juste" pris l'inscription de son mec qui est forfait pour blessure... pas mal ; mais bon, elle a un mec, hein Bertrand ;-) !! Mais elle a aussi l'habitude de rouler. Aucune des 2 ne veut me dire leur objectif.. pfff.

Nous faisons 2 pauses naturelles, rapides mais qui nous "oblige" à faire 2 CLM de qques kms à donf... normal pour un 600 !

Aux 1ères bosses, je reconnais l'ancien contrôle... une des girls lâche doucement, nous rattrapons de beaux groupes... on décroche dans les côtes plus dures mais on continu à avancer et on double, même dans les longues côtes moins pentues.
Je suis surpris de ne plus voir ...eil qui, pourtant, montait mieux que nous.

Marthon, C1 10h42 et officièlement 133 kms mais on notera 140 (vérifié au gps) (9h58 avec 104 kms en 2008) soit plus de 31 km/h pauses comprises. J'ai bien aimé ce 1er contrôle bp plus loin, après les toboggans au mauvais revêtement ; ça permet d'aller plus vite plus longtemps.

On retrouve M.Dean, parti à 5h45 mais aussi Pascal... Je fais le plein au bar, prend un Perrier et m'allège... ça va impec !
Petit coucou à Mme Isard au passage...

Nous repartons vers 11h05 pour 84 kms vallonnés. Le soleil chauffe déjà énormément, il faut boire très régulièrement... Pas de faiblesse du duo de l'Ouest ; ça roule, We are verry Happy !!! Nous roulons désormais seuls tous les 2, et ce, presque jusqu'au terme de l'épreuve.

Comme en 2008 avec Pitchoun, notre duo fonctionne à merveille, nos temps sont similaires...le soleil au Zénith !

La route avant L'Isle Jourdain redevient plus plane, malgré tout, j'ai hâte d'y arriver, on accélère un peu mais je me demande combien de temps on va tenir ce bon rythme... ne doutons pas, ne doutons pas, avançons tant que nous pouvons !

C2, 15h00 217 kms, (15h40 en 2008 avec 231 kms) vite un deux Perrier ! un Sandwich et une douche... la fontaine sur la place est tip top, je ne garde que mon caleçon et je me lave complètement, le maillot aussi pour le remettre trempé... rafraichissant !

On n'a pas l'impression de trainer et pourtant nous nous sommes arrêté presque 45 mn !! Pas bien... ;-) On repart plus tranquile, mode cyclo-touriste jusqu'à Martizay. Plus de jolies demoiselles, snif, nos nerfs craquent ; non, pas encore, pas maintenant !

De nombreuses voitures suiveuses nous saluent... c'est très sympa ; aucun soucis jusqu'à maintenant car l'affluence est restreinte de cette édition. Les cylos sont généralement curieux et les blagues à deux euros du matin on disparus ; ils commencent à comprendre pourquoi on utilise ce genre de vélo.

La journée s'éteint doucement, on commence à sentir les odeurs de la terre, des blés, des foins fraichement coupés... la température descend tranquillement. Juste assez pour attaquer comme un furieux dans la plus belle côte de l'itinéraire, celle de l'Angle sur l'Anglin. Le public est là, c'est sympa. on rattrape qques cyclos avec ce petits jeux, dont les deux avec qui nous sommes partis.

C3 Martizay, 308 kms (à vérifier Maitre Bertrand !) 19h00 (19h20 313 kms en 2008). Cette année le ravito est complet, fournis, impec ! On va acheter qques victuailles pour la nuit, on remplie les bidons (1 sur 2 avec de la malto, je carbure à 1.3 l au 100 kms sans compter les boissons prisent en dehors) et au moment de partir on voit arriver ...eil et Pascal ; ça semble aller parfaitement !

La plus belle étapes nous attend... 70 kms entre chiens et loups, au coucher de soleil brûlant, aux rubans de bitume calmes, au vent de côté doux et apaisant... le bonheur !! 3 cyclos nous reprennent tout d'un coup alors que nous rejoignons la grande route qui mène à Noyers... on les voit arriver doucement car ils sont déjà éclairés par une moto équipée d'une base avec qques roues et un coffre, quelle logistique !!
Ils passent, sans un mot... je me demande si la moto est de l'orga ou leur assistance. Je me rapproche et demande au motard ; en effet il va les suivre jusqu'à l'arrivée ! On roule finalement un peu ensemble et on fini par les lacher dans les longues portions plates et descendantes.

Deux autres cylos nous rattrapent et nous passent aussi sans mot dire... eh bé ! Ils ont des beaux mollets bien musclés et roulent bien...

On se dit que c'est l'occas d'animer un peu la route, on les suit ! Ils roulent fort dans les côtes, sur la plaque en danseuse... on les taquine un peu... le jeune n'aime pas du tout et en remet une couche dès qu'on le dépasse, surtout en descente !

Bertrand demande alors à "l'ancien" si son copain ne nous aime pas... ;-) il lui répond qu'il roule tout le temps comme ça... n'aime pas trop se faire dépasser...
Cool, de l'animation ! Ils repartent un peu devant... et je m'amuse à prendre un bel élan en descente pour bien monter ensuite... ça danse derrière ;-) C'est juste pour le jeux, j'aime bien grimper aussi.

On se calme en arrivant à Noyers, ils se sont un peu chamaillés, on les laisse, oups... belle grande descente sinueuse, petite côté et re-descente dans la ville... on vérifie où est le contrôle on a l'impression de l'avoir passé... des passants nous confirme que c'est plus loin, ouf !

C4 22h40 379 kms (22h47, 384 kms en 2008 !) les kilomètres réellement roulés sont à vérifier auprès de Maitre Bertrand, chef compteur pour ce BPC, le mien ayant décidé de m'ignorer au départ même, malgré un changement de pile !!

On a décidé de s'arrêter juste pointer car le C5 de Romorantin est tout proche et on bénéficiera d'un vrai ravito ; on repart dans la foulée en moins de 5mn, wahouuuu !! Nos 2 compères arrivent après nous, ils ont dû se pommer dans la ville !?

Bertrand à juste le temps de saluer un collègue des Deux sèvres, la plus part s'arrêtent ici manger ou rejoindre leur assistance ; c'est comme ça depuis Martizay. On est tranquille sur la route.

Trop vite dit ! A peine repartis, les phares se rapprochent dans les rétros dans la longue et difficile côte de Noyers. mer....
On appui un peu mais ça ne suffit pas.. alors je demande aux cyclos si c'est leur assistance ; c'est le cas. ils comprennent qu'on veuille rouler peinard... et demande à ne pas mettre les phares, voir les codes ; sympa ! Et puis ils veulent profiter de nous pour rattraper un petit groupe devant me disent-il...

On continu de foncer et on rattrape l'autre groupe ; on mettra une distance minimale pour ne pas être gênés par leur phare avec eux. On ne s'est pas trop habillé, avons décidé de rouler vite, ça décoiffe dans les premiers bois qui nous enveloppe de fraicheur !!

Nos phares font merveille, celui de Bertrand encore mieux, à deux de front on éclaire toute la route, c'est top !

C5 00h10, 413 kms (00h55 pour 418 kms en 2008 !) ; je sais qu'on a repris du temps sur ma dernière participation car on s'était arrêté à Noyers manger. On est toujours surpris d'être assez frais malgré nos kms pour venir à Bordeaux. On est sur un 28h à cette heure.... mais 30 h nous conviendra bien ; on a de la route après !
Je me lave complètement une nouvelle fois, ça fait du bien ; deux cafés, 3/4 sandwich, une banane... on prend le temps.

On tente une micro sieste sur la table... Bertrand me réveille, il faut partir... Je ne sais si j'ai dormis, mais c'est un petit repos malgré tout.
On a retrouvé notre tandem mixte avec qui nous jouons au chat et à la souris depuis le départ... sympa !

Nos corps se vêtissent de leurs habits de folies nocturne... T-shirt noire et moulant pour moi, ultra respirant et top sexy... brassière pour Bertrand, verre de lunette translucides anti-moucherons...

On the road aigan !!!


Dernière édition par sebastien le Mer 30 Juin 2010, 23:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afvelocouche.fr
ly masse
Accro du forum
avatar

Messages : 4913
Âge : 110
Localisation : Perpignan*66
VPH : gecko au soleil POLSKA// VK1
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...   Mer 30 Juin 2010, 23:31

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tchaidalh.wifeo.com/
Cycloutil
Accro du forum


Messages : 1972
Localisation : buis les baronnies
VPH : ZOCKRA HR Métabike Performer
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...   Jeu 01 Juil 2010, 08:32

Je trouve pas ça cool mais super et impressionnant. Ca fait réver.
Merci Seb repose toi un tout petit peu auprés d'Annabelle. Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cycloutil.com/
Jéjon
Accro du forum


Messages : 7366
Localisation : Belgique
VPH : Schlitter Encore, Zockra Gwer, Sucre d'Orge (TD Dechenne), Optima Orca ASS, Tandem Flevo Amigo, Cuberdon (VM A2)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...   Jeu 01 Juil 2010, 11:21

La suite, la suite !...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastien
Accro du forum
avatar

Messages : 8498
Localisation : Laval
VPH : Eu...Lynx, Agenda, A-traction, Tandem M5, Leiba Record Ai...Sokol, TD Zockra, Milan Sl
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...   Jeu 01 Juil 2010, 23:25

Nous sommes déjà Dimanche, il doit être presque 2h00 nous avons pris le temps de se poser, la route est encore longue pour rentrer !

Nous repartons au claire de lune à travers les forêts de Sologne... sympa. Les jambes suivent toujours le moral. Après quelques kms un groupe de 4 nous rejoint doucement ; enfin, ils ont fait l'effort car ils nous avaient en point de mire depuis qq kms... "Vous avez de sacrés éclairages nous dit leur "chef"" !! On devine qu'ils sont plusieurs dans les rétros, mais ça ne discute pas bp.

Ils décident de rester dans nos roues... et c'est alors que Jean Michel Amoitié fait son show... piètrement accompagné, mais nourri de blagues et autre souvenirs de la journée et de nos dernières épopées... l'équipage fanfare !

Malgré qu'ils ne comprennent pas tout le temps notre langage sonore, ils restent là sagement et papotent de temps à autres. On essaye bien de les solliciter mais leur envie de converser est aussi calme que la nuit.
On roule à un petit train bien huilé ; l'étape est longue, 140 kms... de plat !

A nouveau tout notre répertoire y passe, quelle velothèque !! Ça n'effraie toujours pas nos suiveurs...

A 2h33, On voit enfin les 1ers gyrophares... eh bien il n'est pas trop tôt !!
Et ce n'est sans surprise qu'on voit débouler Auré dans son Quest... on sonne on cri... ça change !

Et puis il est temps de faire une pose, de laisser nos compagnons dans le noir... après 70 kms on s'arrête 5mn pour refaire le plein et grignoter.
On voit alors passer notre voisin de chambre d'hôtel ; on le reconnait.. à son 4x4 suiveur immatriculé en... Isère, économique le gars ! En fait ils sont trois... à plus d'une heure d'Auré.

Je suis surpris du peu de poursuivants, la groupe des 28h est encore plus restreint que ce que j'imaginais.

Nous repartons piano piano ; jusqu'à Chateauneuf, délivrance géographique avec le passage de la Loire, nous ne voyons plus bp de monde... un homme esseulé en point de mire un moment et notre couple de tandemiste Parisien qui nous reprend.

Ils ont fait un somme, ils sont frais ;-) Je les rattrape dans une portion favorable et vais discuter un peu...!

Le sommeil me saisi ! J'ai l'impression d'avoir déjà vécu ça... ce ne serait-pas il y a deux ans, au petit jour...?
Pourtant les lumières sont belles, je les attendais, mais je sentais que ça venait, ce sommeil, ... je commence à demander à Bertrand combien de kms reste t"il... pas bon signe !

Le calme nous a envahi, joyeux lurons noctambules que nous sommes... Une chance, nous sommes tous les deux dans le même état léthargique... l'homme que nous suivons, est au même rythme ; ça fait 10 ou 15 kms qu'il est à 300m devant nous.

Je tente une sortie de sommeil en le rattrapant d'un coup ; ça marche !... 5mn.
Ça dure, zut ! Je rêve à voire débouler un petit peloton rapide... rien ! Je demande souvent le kilométrage qu'il reste, je suis HS !

Mais pourquoi ne pas s'arrêter, ce serait si simple... bonne question ! Mauvaise réponse ? Peut être oui, je pense... Le corps ne répond plus, je ne sais pourquoi mes jambes tournent encore... je tente des micros siestes flash contrôle ! Mais c'est un peu risqué... Nous sommes à dix mètres l'un de l'autre ; Jean Michel n'est plus Amoitié, il est Complètement mué ;-) ;
Il me semble avoir tenté de dire qques mots, en vain. Nous sommes ivres mort et paradoxalement assez lucides pour rouler presque droit entre les deux bandes vertes qui servent de limite à la route, de chaque côté ! De l'herbe, peut être ?

Cela fait plus d'une heure que nous luttons, à 20 km/h dans cette terrible bauce ! Je reconnais bien la route, que j'avalais déjà à donf derrière un gros peloton il y a 2 ans, sous la pluie...
Je tente de me réveiller pls fois en me tapotant la figure, en me parlant... on se rapproche doucement, nous avons décidé de tenir et de faire une bonne pause à Autruy.

Un groupe apparait enfin, trois + deux, les deux avec qui nous avons joué avant la tombée de la nuit... le jeune est HS ; c'est dur, mais ça me redonne le moral de pouvoir les suivre.
L'ancien me dit qu'on est tout près du C6, Bertrand me dit 6kms... et 2 mn plus tard je vois un panneau indiquant 10 kms !!! Non !!! C'est pourtant rien 4 kms... ils sont pénibles avec leur kilométrages bidons entres les contrôles !!

Je tient leur roues, même sur les petites bosses, je ne me laisse pas trop distancer et reviens sur le plat, en roue libre. cool. Bertrand reste à l'arrière, ronge son frein. Les deux lascars on été lâché, décidément, nous n'étions pas fait pour rouler ensemble.

Je rêve une première fois en voyant un village, ce n'est qu'un leur, le mien !
Mais Autruy arrive enfin, ouf ! Merci les gars ;-)

C6, 7h05 552 kms ? (7h15 et 558 kms en 2008).
Pause déjeuner à la noix, mais déjeuné quand même ; les tandemistes sont arrivés il y a peu. Ça me requinque, le sommeil a disparu ! Génial, je ressort même quelques blagues, Bertrand retrouve un œil curieux près de la serveuse, un petit œil certes... elle est pas belle la vie !! Me reste à bien m'étirer... et zou...

J'attends Bertrand qui traine un peu, si si ;-) Nous avons grillé presque tout notre capital temps pour finir en moins de 28h, tant pi. Nous avons rêvé quelques heures...

Nous repartons en mode réveil... il doit être plus de 8h...et je ne me sens pas si mal.. je reconnais la route et la trouve plus dure qu'en 2008 malgré tout.
Moins d'euphorie, nous ne sommes pas au terme de nos escapades ; enfin, moi, presque !

On se traine tranquillement... on fait des petits arrêts, ça me parait bien long, bp plus long qu'en 2008 !
Et on retrouve enfin des cyclos, qu'on suit et qu'on redouble dans les côtes, si si.... j'ai décidé de jouer le maillot à poids ! Je me fais plaisir... j'enchaine et me déchaine quand... une créature passe... nous laissons nos sympathiques compères et zou, il reste 5 bornes, ça va aller vite !
J'ai le temps de discuter, licenciée Ufolep, elle galope... prend un marcoussis raccourcis et nous redouble ;-) on s'amuse bien. Petit échange sur nos pratiques, sympa, vraiment !

Dernier rond point, on double encore quelques cyclos... allez, allez...
L'arrivée est un peu tarabiscotée...
Nous sommes heureux !

C7 Ballainvilliers, 10h49, 630 kms enfin (9h58 et 623 kms en 2008).
Me reste plus que 100 kms...



Dernière édition par sebastien le Jeu 01 Juil 2010, 23:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afvelocouche.fr
Jean-Lou
Accro du forum
avatar

Messages : 1805
Âge : 48
Localisation : Nerville la Forêt F95
VPH : La grue, l'anguille, la girafe, l'albatros, gros pif (A4), le Dodo (tandem dos à dos)
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...   Jeu 01 Juil 2010, 23:41

sebastien a écrit:
On essaye bien de les solliciter mais leur envie de converser est aussi calme que la nuit.
Tiens c'est marrant bien qu'étant moins bavard que certains, j'ai aussi essuyé beaucoup d'échecs et tentant de discuter avec des cyclos dans la nuit. C'est à croire que la position quand elle est maintenue depuis un certain temps tend à bloquer la mâchoire.

Moi aussi comme Jéjon j'attendais la suite, ce fut long entre les deux contrôles, ça devait être la Bauce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beauxdebris.free.fr/velocouche/index.html
sebastien
Accro du forum
avatar

Messages : 8498
Localisation : Laval
VPH : Eu...Lynx, Agenda, A-traction, Tandem M5, Leiba Record Ai...Sokol, TD Zockra, Milan Sl
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...   Jeu 01 Juil 2010, 23:58

Ouaip ! Nous étions ivres et nous les avons saoulé...
Merci...


Dernière édition par sebastien le Sam 03 Juil 2010, 10:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afvelocouche.fr
Bertrand79
Posteur de bronze
avatar

Messages : 299
Âge : 38
Localisation : FAY-DE-BRETAGNE (44) - (mais originaire du bocage deux-sévrien)
VPH : Catrike Speed, Fujin SL1, Zockra HR650, Leiba Record
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...   Ven 02 Juil 2010, 20:24

Super cool ton récit Seb...!!!
Je viens de le finir...
Faudra que je fasse le mien de récit en reprenant tes données que j'avais un peu oubliés. Précision, quand tu nous tiens ! J'insisterai sur les passages féminins peut-être =)).

Bertrand dit "Jean-Michel Amoitié" et quelques fois aussi "Jean-Michel Aumointroiquarts", chanteur à ses heures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velocouche79.over-blog.com/
sebastien
Accro du forum
avatar

Messages : 8498
Localisation : Laval
VPH : Eu...Lynx, Agenda, A-traction, Tandem M5, Leiba Record Ai...Sokol, TD Zockra, Milan Sl
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...   Sam 03 Juil 2010, 11:36

Accueil Raamesque pour ce Bordeaux Paris, Barbara est là, Pierre et Julius un peu plus loin ; Une bise de félicitation est un minimum ! Nos vélos faisant recette, nous sommes pris au piège des questions ; plusieurs gars de l'organisation -plutôt bons vivants- s'acharnent gentiment sur nous. On a du mal à discuter peinard avec Barbara, l'ambiance est à la rigolade !

L'A-traction m'a encore emmené jusqu'ici... avec et sans les mains, sans aucun soucis ; encore une fois je suis très heureux de ce vélo malgré ses défauts de jeunesse, il aura vraiment connu, en 3 mois, plus de 3000 kms, tous les terrains, toutes les distances, chargé ou non, sous la pluie et le soleil, à 2 à l'heure et à fond la caisse ;

J'ai eu peur de ne pas finir avec un pneu avant gonflé anormalement sur un flanc, malgré tout, il a bien tenu... je n'avais pas changé mes cales (alors que j'avais prévu des neuves dans le sac qui remontait à Paris avec l'orga !) et ça aurait pu me coûter cher...) ; et mon chargement est à revoir pour optimiser l'aéro... certes pratiques pour partir bien chargé dans de telles conditions, les sacoches Radical ne sont pas nécessaires pour le 600, à méditer pour les prochaines longues distances ;

En tous cas, il me plait ce vélo... Merci Joël et merci à tous les auto-constructeurs qui nous on donné envie d'essayer, je le redis.
Son grand frère est désormais très attendu... relooké, allégé, amélioré... (allez Joël, allez Joël, je mets la pression ;-) !) avec impatience !


Il fait super chaud, le fait de s'arrêter est pire... à la douche !
Comme il y a deux ans, on se douche avec un ou deux rapides (-de 22h) qui parlent vélo couché ; c'est drôle, ils ne se sentent pas dans la même catégorie en fait...
PBP 2011 est dans certaine bouche, déjà... on évoque donc l'assistance spécifique, sans voiture suiveuse etc... bah oui, un minimum d'autonomie les gars ;-)

A l'ombre, un repas toujours aussi médiocre, entourés de cyclos fiers de leur temps, très fiers... eux même entourés de leur assistance, ils vivent ces moments avec bp d'émotions et toujours autant de fierté. Nous ne sommes pas sur la même planète, simplement.

Allez, à la sieste... ...eil vient d'arriver, assez frais et nous explique son manque d'hydratation et de grignotage qui l'a fait ralentir avant le 1er contrôle.

Sieste médiocre d'une heure sur l'herbe... dur dur le réveil ; les jambes sont un peu lourdes, le soleil toujours aussi menaçant malgré les 1ers nuages. Aura t'on de l'orage ?

Les vélos sont chargés, aïe, c'est à nouveau bien (trop) lourd... 23 kgs !
On repart tranquillou sous qques yeux émerveillés. On reprend l'itinéraire jusqu'à Marcoussis à peut près, nous croisons des dizaine et des dizaine de cylos sur l'arrivée... certain ne saluent pas du tout, la tête dans le guidon, nous ignorant complètement ; d'autres sont bp plus loquaces et nous échangeons des petits signes amicaux qui font plaisir !

Nous croisons Isard qui nous cris "Isard" ! Mais oui, on t'avait reconnu ;-) ça semble aller super ! D'autres sont vraiment à la peine, se faisant soutenir et pousser, même.

Il est temps de se quitter, après une côte énorme et quelques ronds points... snif snif, on ne s'arrête pas, on se sert la poigne en roulant et nous nous souhaitons bon vent ; très heureux d'avoir roulé ensemble depuis jeudi ! Quelle aventure humaine !
J'ai même le cœur un peu serré (sisi !), à peine réveillé, fatigué, sensibilité, quand tu nous tient...

Je file à droite, en espérant que mon choix de route soit le bon ; pas trop de circulation etc... Bertrand file plus au sud.

Je suis heureux de voir que ma route est tranquille, le gps est mon ami ! Aucun soucis pour traverser la région parisienne au sud, vers Rambouillet. Génial !

Il me reste 100 kms, seulement, pour rejoindre Anna et les enfants chez des amis à Laons ; je roule peinard, les jambes vont bien, j'ai juste très envie de dormir... 1h heure de sommeil pour 40h d'activité, c'est juste .

Arrivée prévu vers 20h. Oui, un peu tard pour profiter de tout le monde... Annabelle décide d'aller à ma rencontre et j'écourte donc mon périple de 40 kms ; Le temps de reprendre un sandwich et une fameuse tarte citron à Rambouillet, de filer à Epernon et de me farcir avec plaisir la longue côte vers Nogent le Roi à fond et voilà, c'est fini...

Déjà.

J'ai dû mal avec la voiture après autant de kms à vélo ; j'aurai préférer rentrer à vélo... mais je suis très heureux de les retrouver !!

Johan marche désormais seul, c'est bouleversant ce changement en 4 jours pour un papa... Sasha me saute dans les bras...

A peine 1300 kms à vélo et encore des tas de souvenirs à savourer... des litres d'eau, de sueur, des histoires à dormir debout, des moments de bonheur intense, de fatigue extrême, des images qui défilent...

This is the End...


Dernière édition par sebastien le Sam 03 Juil 2010, 20:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afvelocouche.fr
Tijojo
Modo
avatar

Messages : 1530
Âge : 51
Localisation : Blois
VPH : Tempête & Tornade
Date d'inscription : 01/06/2009

MessageSujet: Re: Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...   Sam 03 Juil 2010, 12:29

Je me suis régalé de te lire... ça donnerait presqu'envie de s'y mettre à la longue distance... le hic, c'est "1h heure de sommeil pour 40h d'activité, c'est juste" !!! Arghhh !
Encore bravo à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tigouille
Accro du forum
avatar

Messages : 2999
Âge : 63
Localisation : limoges
VPH : tica
Date d'inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...   Sam 03 Juil 2010, 13:46

+++
et moi aussi je dors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tigouille.free.fr/
ly masse
Accro du forum
avatar

Messages : 4913
Âge : 110
Localisation : Perpignan*66
VPH : gecko au soleil POLSKA// VK1
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...   Sam 03 Juil 2010, 15:16

j'ai beaucoup aimé te lire, merci Sébastien
beau tandem, Bertrand semble être le compagnon de route idéal, un trio avec Pitchoun au PBP Very Happy

tu insistes à plusieurs reprises sur la non-assistance
je conçois trés bien que l'on veuille faire un "temps" exemple d'Auré
mais je trouve dommage que ce soit autorisé pour les - de 36h et c'est malheureusement plus de 90% des candidats

vivement les 24h et Buis I love you
johan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tchaidalh.wifeo.com/
remy40
*


Messages : 61
Âge : 34
Localisation : Bruxelles
VPH : Dahon eco (vélotaf), AZUB 5
Date d'inscription : 03/02/2010

MessageSujet: Re: Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...   Sam 03 Juil 2010, 19:16

oui, très chouette récit très agréable à lire, avec une dose de suspense à chaque fin de partie pour nous faire saliver avant la suite ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand79
Posteur de bronze
avatar

Messages : 299
Âge : 38
Localisation : FAY-DE-BRETAGNE (44) - (mais originaire du bocage deux-sévrien)
VPH : Catrike Speed, Fujin SL1, Zockra HR650, Leiba Record
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...   Dim 04 Juil 2010, 03:21

Merci encore pour ton récit Seb !

Ben moi qui suis pourtant un gars complétement insensible et asocial, ça m'a fait un petit quelque chose de me retrouver à rouler sans ta compagnie, sans des franches rigolades et des petits moments de difficultés partagées. Sad
Allez, je te la laisse cette place devant moi au classement... A ta faculté à effacer les bosses sans les sentir et à m'attendre suite à celles-ci, tu la mérites plus que moi. Very Happy
(Mais j'aurai ma revanche !! Je suis sournois et sans scrupules !! pirat )

Bertrand "Jean-Michel Amoitié"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velocouche79.over-blog.com/
isard09
Accro du forum
avatar

Messages : 1166
Âge : 56
Localisation : Mas d Azil 09
VPH : Baron orange ,krolann2,TD carbobambou
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...   Dim 04 Juil 2010, 11:09

ly masse a écrit:

.../mais je trouve dommage que ce soit autorisé pour les - de 36h et c'est malheureusement plus de 90% des candidats

oups!
sans mon coach à chaque contrôle je ne suis pas certain d'arriver au bout ; tant pour l'alimentation + variée , un peu de confort pour les pauses allongé,et surtout pour me booster le moral!
déjà que je trouvais mon baron lourd comme un cheval mort sur les cotes de la charente limousine ,alors si je devais porter aussi les lasagnes et les compotes!...

après , si ce n'est pas la même catégorie , çà m'est égal , le temps n'a pour moi aucune importance.

peut-être devrait-on aussi rendre hommage à ceux qui ont fait le BP en travaillant le vendredi , et en repartant en train le dimanche soir pour bosser le lendemain ; y'en a même qui trouvent le temps de faire des vidéos!(chapeau!)
à chacun son plaisir!

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Histoire d'un Bordeaux - Paris, aller et retour...
» Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...
» Une inscription Bordeaux-Paris 2010 à vendre!
» Bordeaux-Paris 2008, du 20 au 22 juin : les préliminaires
» Bordeaux Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Longue Distance-
Sauter vers: