Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon   Mer 28 Juil 2010, 11:34

Sixième étape
Dans la nuit je me réveille transi de froid. Mon duvet n’est pas assez épais alors que j’ai dormi avec mes vêtements techniques et que la même configuration m’a permis d’affronter des températures négatives. Je n’ai d’ailleurs pas le cœur de les enlever quand je me lève. Je lève le camp en moins de 40 minutes et mange quelques biscuits. L’accueil est ouvert et je règle l’addition en achetant une baguette de pain que je me force a entamer. Le jeune a l’accueil me conseille de prendre la route D1083 qui selon lui est toute droite et sans cote jusqu’à Lons le Sonnier.
Pris la nationnale en direction de Lons le Saunier. La route n’est qu’une succession d’immenses lignes droites avec des côtes de 3/4 km avec +100m de dénivelés positifs. C’est jour de grand croisement pour les vacances le trafic est très important. Les voitures me foncent dessus à 90 km/h et quand je grimpe je maintien 10km/h warning en place. Le Quest est équipé d’un indicateur sonore quand les clignotants fonctionnent. C’est une musique lancinante pendant les 20 minutes d’ascension. Dans les premières descentes il n’y a qu’une seule voie de circulation et je peux donc appuyer sur les pédales pour pratiquement atteindre les 90km/h à une vitesse de rotation très largement supérieure à 100 t/min. Plus loin la route s’élargie et prends 4 voies avec terre plein centrale et vitesse limitée à 110. Enorme stress d’être doublé par des centaines de voitures qui roulent à toc. Je ne quitte jamais mes rétros comme si j’allais voir la mort en face. Je ne suis aps du tout à l’aise et les descente je suis obligé de ralentir très fortement car le Quest louvoie dangereusement. Le pire ce sont les camions qui me doublent et en quelques mètres me repousse de leur flux d’air puis m’aspirent d’un coup. Je suis pétri de peur. Je n’ai plus du tout confiance. Pourtant ma moyenne est assez bonne. Mais je n’ai aucun plaisir à rouler dans des conditions aussi stressantes. J’atteins Lons le Saunier à 11h et décide de me payer un petit dej. Je peine à trouver et fini dans un Mac Donald avec une hotesse qui m’envoie sur les roses car il est 11h20 et qu’ils ne servent plus de petit dej. Je vais donc déjeuner et faire une bonne pause d’une heure qui va être très bénéfique. En partant j’ai une très bonne conversation avec une famille et leurs enfants. Ils sont du coin et me conseil plutôt de prendre la direction de Louans plutôt que de viser Bourg en Bresse par la même D1083 dont je ne peux plus. Je prends la direction de Louan et la forme est revenue. La route est bonne. Je tiens 40 km/h sans problème et les petites cotes sont avalées sans perte excessive de vitesse. Je suis dans une série de faux plat et le dernier descendant arrive sur une petite agglomération. Je vous au fond deux silhouettes que je reconnais par leur position. Ce sont des gendarmes qui effectuent un contrôle aux jumelles. Je suis à 45 et coupe l’effort. En passant je leur dit « je ne suis pas un poisson pour vous » hilares ils me répondent « 35 tout de même ! ». Bonne séance de rire. Le soleil brille. Je suis sur les grands rapports fendant l’air. La route est beaucoup moins fréquentée et les côtes moins longues et moins raides. Je roule bien mais ai besoin de refaire le plein. J’échange des sms à Mathieu qui va venir à ma rencontre. Je suis à Bourg en Bresse avant 16h. Je mesure le temps que je peux perdre dans les agglomérations et l’impact immédiat sur la moyenne. Et encore je connais la ville et sais les pièges qu’il faut éviter. Alors que dire dans les villes que je ne connais pas indiquées dans une langue que je ne maitrise pas. Le quantum de temps que j’ai perdu dans les villes en amont de mon voyage est colossal. Il fait nettement plus chaud mais j’ai toujours les pieds gelés. Je règle le GPS en direction de Neuville sur Saône. Mathieu n’a pas pu décoller à l’heure et la jonction se fera plus tard. Un monospace me dépasse lentement avec une bardée de téléphone à la fenêtre. Pas très discret. Un peu plus loin ils sont arrêtés en contre sens. Ils ont fait demi tour pour me voir passer. 2 km plus loin ils me doublent et restent à ma hauteur alors que d’autres voitures cherchent aussi à les dépasser. Je leur fait signe de finir leur manœuvre. Quelques km plus loin ils m’attendent en haut d’une côte tous sortis de la voiture. Leurs questions sont totalement dénuées d’intérêt. Ce sont des curieux qui me font perdre mon temps et qui jamais ne quitteront le confort d’une vie faste. Je n’ai plus d’eau et me planque derrière des toilettes publiques d’un village traversé. L’attitude des automobilistes et radicalement différente de ce que j’ai pu vivre pendant les jours précédent. On me double n’ importe où, on me fait des queux de poisson, les gens ne mettent pas leur clignotant. C’est n’importe quoi. A 17h30 une silhouette au raz du sol qui se dandine en roulant surmonté d’un casque bien visible m’enchante ! C’est Mathieu ! je suis très heureux de le retrouver. Je comprends que tout le monde n’est pas pu venir. Il a la gentillesse d’avoir pris un paquet de petit écolier dans lequel je pique allègrement. Quel plaisir de pouvoir parler. La coupure de quelques minutes me coupe les jambes et j’ai du mal à repartir. Je vois immédiatement la différence de comportement d’un équipage ultra leger comme peu l’être Mathieu et son Lowracer et le Quest chargé. La moindre côte il part devant, je dois forcer très fort sur les pédales pour le suivre alors que lui ralenti le rythme. Pour les relances je suis aussi très pénalisé. En revanche une fois lancé je prends l’avantage. Nous entamons la descente sur Neuville sur Saône. La vitesse augmente très sensiblement aux limites légales des panneaux. Une Porsche reste bloquée derrière nous alors que nous dévalons la pente où certaines pointes sont à 70. Nous entamons la piste cyclable ou nous pouvons parler tout deux de front. Quel bonheur. C’est ce qui m’a le plus manqué durant le voyage. J’en profite. La piste disparait pour rejoindre la route ou on ne peut pas nous doubler. On enclenche le grand plateau. C’est mon terrain de jeu préféré du coin et je montre à Q418 ce qu’il va faire mainte fois dans un futur proche. Nous tenons 40 sans problème ? Une mémé me fait une queue de poisson mais manque de chance le feu tricolore suivant je remonte la file de voiture et elle prend le contenu entier de ma gourde sur le coté de la voiture. Nous relaçons à plus de 40 et les voitures nous doublent beaucoup plus vite alors que la vitesse est limitée à 50. Sauf notre mémé qui a compris la leçon et reste sagement derrière nous. J’ai rêvé d’une photo du Quest devant le panneau de Lyon mais que nous ne trouvons pas. Nous nous rabattons sur la place Bellecour. Il est 18h45 je viens de boucler 1 240 km en 5j et 4h30. Je suis heureux.

Distance de la journée :220 km
Temps de déplacement : 9h10
Vitesse moyenne de déplacement 24 Km/h
Temps estimé de déplacement > 30 km/h : 6h
Vitesse max 89.5 km/h



Dernière édition par pierre1911 le Mer 28 Juil 2010, 11:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon   Mer 28 Juil 2010, 11:35

Mon Bilan
Je me donne quelques jours de repos nécessaire à la récupération. Mes nuits sont difficiles car toute la nuit je rêve que je suis perdu en Quest à chercher ma route. J’ai perdu peu de poids. Je suis heureux d’avoir fait cette expérience.
Voici mon bilan. La vélomobile est un outil fantastique pour voyager par rapport en tout premier lieu au confort qu’il apporte. Pour ce qui est de ses performances, un des premiers mot que j’ai moi-même cité, il faut être prudent dans les attentes. J’ai objectivement essayé de mesurer le nombre de demi-journées où les conditions étaient réunies pour tirer profit de la vélocité du Quest. Il faut un bon revêtement, une piste peu fréquenté et/ou large, pas d’obstacle ou d’éléments qui cassent le rythme. Sur 11 demi-journées seulement 3 ont répondu à ses attentes. Pour être plus fin dans mon approche, je me suis efforcé dans le bilan de chaque journée de noter le nombre d’heures où la vitesse aurait été supérieure à 30km/h. Ce n’est absolument pas la majorité du temps. A la sortie j’ai des moyennes hautes certes mais plombées par des heures perdues ou inexploitées.
Mon problème numéro un vient de la navigation. Je crois que j’ai rarement fais pire. J’ai passé pourtant des jours entiers à préparer des données que je n’ai pas pu charger dans le GPS de randonnée. J’en assume les conséquences. Par contre que le dernier GPS routier Garmin ne connaisse aucune piste cyclable et en mode vélo m’indique à 6 reprises des routes interdites au vélo. J’ai d’ailleurs rendu l’appareil et vais écrire à Garmin.
Ensuite même avec la meilleure préparation électronique du monde et les bons instruments biens réglés, je n’aurai pas pu éviter certains pièges comme les pistes cyclables en travaux, les pistes qui n’en sont pas et des conditions météos difficiles.
Néanmoins, je suis intimement persuadé que ce même voyage peut être fait en moins de 4j. Quand je regarde le temps perdu dans les villes, les erreurs de navigation qui m’ont ajouté de nombreux km je vois les choses ainsi :
La distance peut être raccourcie de 10 à 15%.
A raison d’une moyenne de 27 km/h (ce que j’ai fait dans les parties roulantes) sur une journée de 11h de pédalage et de 13h entre le départ et l’arrivée on abat ainsi près de 300km par jour en étant en autonomie.
2 fois dans le voyage j’ai senti que je pouvais aller bien au-delàs de mes 220 km.
C’était mon premier voyage en vélomobile. J’en tire énormément d’enseignement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phire
Pilier du forum
avatar

Messages : 841
Âge : 49
Localisation : Creil - Oise - Fr
VPH : cf signature
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon   Mer 28 Juil 2010, 15:39

Merci de nous faire partager ton expérience c'est très intéressant.

Ça donne envie (mais je verrai plus tard, pas possible pour l'instant).

Longue et belle vie à ton nouveau Quest.

PS : on peut se le procurer où le beau t-shirt "Green" avec un vélo dessus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fabien
Admin
avatar

Messages : 1084
Âge : 32
Localisation : A l' Ouest !!!
VPH : Trop ? Vélo pliant, TD et vélos normaux
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon   Mer 28 Juil 2010, 16:24

très intéressant ce compte rendu de voyage.
Cela me donne des pistes pour mes propres long itinéraires (je me fixais une limite de 150km maxi par étape)

Fabien

__________________________________
mes quelques photos (mais sans vélo ou presque) : http://fabienphoto.eu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fabienphoto.eu/
antoine 68
**


Messages : 79
Localisation : kingersheim
VPH : catrike road
Date d'inscription : 04/09/2008

MessageSujet: Re: Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon   Mer 28 Juil 2010, 16:44




Super compte rendu , 6étapes 1230 km en 55h 35mn chapeau bas.
Amicalement Antoine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon   Mer 28 Juil 2010, 17:25

phire a écrit:
PS : on peut se le procurer où le beau t-shirt "Green" avec un vélo dessus ?
Ici http://www.goeland.fr/produit.php?ref=T10932&rubrique=

il y a plein de choses sympathiques comme :
http://www.goeland.fr/produit.php?ref=T21921&rubrique=
ou
http://www.goeland.fr/produit.php?ref=EPTS3890&rubrique=

Merci pour les commentaires

Ma plus belle récompense serait qu'un lecteur prenne la route après avoir lu ces lignes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaspard
Pilier du forum
avatar

Messages : 753
Âge : 58
Localisation : Orléans
VPH : Ex Lynx, ex VkHi, Méta 26/20, Speed, Vortex+
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon   Mer 28 Juil 2010, 19:28

Incroyable récit, très vivant, très évocateur. Je ne pensais pas que :

- Un Quest puisse voyager à de telles moyennes.

- Un cycliste puisse faire un tel effort en s'alimentant et en buvant comme ce qui ressort de tes écrits... c'est à dire pas très bien !

- Qu'on prenne autant la flotte dans un engin pareil et qu'on y grelotte autant.

pour ce qui est de transpirer, ça ne m'étonne pas, moi je crois que je serais mort de sécheresse, vu ce que je transpire au naturel.

Les remarques sur les pistes cyclables allemandes et hollandaises me rappellent bien des souvenirs. Je vois que rien n'a changé. Le vrai pays des pistes cyclables, c'est le Danemark, je l'ai encore vérifié cette année. A ce propos, j'ai vu aussi, en juin, une tribu de Solex en goguette, d'abord en Alsace, puis en Allemagne. Je ne sais pas quel tour ils faisaient, mais ce n'était assurément pas celui du pâté de maisons... Ils avaient d'ailleurs une assistance par camionnette.

Si je puis me permettre une impression personnelle, c'est mon étonnement de constater que tu n'avais pas préparé d'itinéraire chez toi, avant de partir en Hollande. Parce qu'il suffit de regarder n'importe quelle carte d'Allemagne pour constater que la région de Cologne est à éviter absolument, c'est une immense agglomération qui jouxte d'autres immenses agglos dont je n'ai plus les noms en tête, mais ces villes sont si importantes que tout le monde en France doit les connaître de nom. Ceci n'enlève rien à la qualité de cette ballade, au contraire, tu as fait preuve d'une belle pugnacité dans l'épreuve. Encore bravo !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Micke
Accro du forum
avatar

Messages : 1717
Âge : 37
VPH : Catrike Road - Q442
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon   Mer 28 Juil 2010, 20:22

Chapeau bas pour cette belle performance! Au plaisir de te rencontrer une prochaine fois. Ton récit est extra à lire et très riche en enseignements, merci de nous l'avoir fait partager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gryphon
Posteur d'argent
avatar

Messages : 509
Âge : 48
Localisation : mayenne
VPH : trike Challenge + Crystallyte 400W
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon   Mer 28 Juil 2010, 23:56

Quelle Aventure !!!
Au final, il n'en restera qu'un bon souvenir malgré les galéres.
Je ne pensais pas que l'on pouvais avoir froid aux pieds dans un Quest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyot
Posteur d'argent
avatar

Messages : 492
Âge : 36
Localisation : Chantilly (60)
VPH : Azub 5
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon   Jeu 29 Juil 2010, 08:35

pierre1911 a écrit:


Ma plus belle récompense serait qu'un lecteur prenne la route après avoir lu ces lignes

Je fais régulièrement du cyclo-camping et pourtant je dois bien avouer que, malgré les conditions météo affreuses, ça donne des sacré fourmis dans les jambes !
Beau récit

Par contre, ça donne pas envie de se mettre au hamac Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.partirlespiedsdevant.com
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon   Jeu 29 Juil 2010, 14:22

gaspardeloire a écrit:
- Un cycliste puisse faire un tel effort en s'alimentant et en buvant comme ce qui ressort de tes écrits... c'est à dire pas très bien !
Mon récit n'est peut être pas suffisamment précis.
Ma première mission de la journée est de trouver une boulangerie où j'achète facilement 700g/1000g de pain à chaque fois différent que je fais trancher. Toute la journée sans jamais m'arrêter je mange du pain. Au moins une tranche à l'heure. J'en garde toujours pour le petit déjeuner le lendemain matin et même temps que je lève le camp j'en mange au moins 200g.
Ensuite le matin je bois 1l de jus de fruit entre l'achat vers 8h et 12/13h
Je ne peux plus rien prendre comme vitamine C au delà de 14h sous peine d'insomnie. je suis hyper sensible à tous les excitants depuis mon plus jeune age. Je ne bois jamais de thé de café et d'alcool.
Le jus de fruit est la pour apporter des vitamines et essayer un peu d'équilibrer les repas qui sont très riches en hydrates de carbone et assez pauvres en légumes. J'évite de pédaler sur un repas avec des légumes car cela me fait un effet boeuf au niveau intestinal.

J'ai pris avec moi 10 gels pour efforts intenses de 3 variétés différentes. J'en ai consommé 2 tous les matins entre 8h et 14h toujours pour éviter les problèmes d'insomnie.

Puis dans l'après midi je vais favoriser les sucres rapides et la prise de protéines mais en grignotant toujours du pain ou des biscuits.

Toute la journée je bois de l'eau plate et si possible pas trop fraiche pour éviter les crampes d'estomac. En fin d'après midi j'achète souvent une eau gazeuse car elles sont plus chargées en minéraux. Je la bois dans les deux dernières heures du trajet.

Mon pécher mignon c'est le lait frais. j'adore le cacolac et consort. Mais je ne m'autorise jamais plus d'un litre par jour ce qui est déjà beaucoup et presque trop.

Pour les repas quand je suis en vélo je fait 50% lyophilisé et 50% nourriture fraiche. Le soir le lyophilisé est très pratique pour deux raisons. la première c'est l'autonome mise à part l'eau, Le grand choix possible (je suis parti avec 7j d'autonomies pour moins de 5kg!). La variété permet de "d'équilibrer" les apports journaliers et d'élargir le spectre des produits consommés. Ensuite le lyophilisé a une action inverse au diurétique (qui connait le mot?) et permet d'éviter de se lever 5 fois dans la nuit après avoir ingurgité autant de liquide dans la journée.

gaspardeloire a écrit:

- Qu'on prenne autant la flotte dans un engin pareil et qu'on y grelotte autant.
La flotte vient du visage et du cou. le capot du Quest est un grande surface sur laquelle l'eau vient s'écraser et coure jusqu'à la jupe et remonte sur le visage. J'ai fini par m'enrouler la serviette en microfibre autour du coup pour stopper la descente de l'eau par gravité.
On peut être totalement au sec mis à par le visage et le cou.
Mais ces jours là il tombait vraiment énormément d'eau.

Le froid est du à deux choses. la fatigue conjugué à la température. Pour ce qui est de mes pieds le froid est venu par les cales. La très grande structure en aluminium est un super échangeur thermique. Je venais d'avoir mes semelles orthopédiques qui ont réglé mon problème au genou. Ce que je ne savais pas c'est qu'elles sont très rigides pour le vélo (trois paires différentes. une de ville très fine, une de runing et de marche a super absorption et une de vélo très très rigide) mais qu'elles n'isolent pas thermique-ment.
Je vais changer mes vis de cales pour des plus courtes et faire un pâté de silicone pour isoler de la semelle



gaspardeloire a écrit:

Si je puis me permettre une impression personnelle, c'est mon étonnement de constater que tu n'avais pas préparé d'itinéraire chez toi, avant de partir en Hollande. Parce qu'il suffit de regarder n'importe quelle carte d'Allemagne pour constater que la région de Cologne est à éviter absolument, c'est une immense agglomération qui jouxte d'autres immenses agglos dont je n'ai plus les noms en tête, mais ces villes sont si importantes que tout le monde en France doit les connaître de nom. Ceci n'enlève rien à la qualité de cette ballade, au contraire, tu as fait preuve d'une belle pugnacité dans l'épreuve. Encore bravo !!!
Dans les posts plus haut tu trouveras les trajets que j'avais préparé. J'ai passé de nombreuses heures sous Google Maps a faire mon chemin et j'vais prévu des contournement. C'est Au dernier moment que j'ai eu des problèmes pour transférer les données sur mon GPS de rando. C'est pourquoi quelles heures avant de partir je suis allé acheté un GPS routier de la même marque où j'ai pu charger les maps. Sauf qu'en éteignant il a tout perdu...

C'est comme mes panneaux solaire. Ma rando de l'été dernier en Kayak a été pénalisé par des pannes. J'ai essayé de traité le problème un mois avant de faire ce voyage et le jour J ils ne fonctionnaient pas alors qu'ils avaient été contrôlés par 3 personnes.
Quand ça veut pas, ça veut pas!

C'est a force d'avoir ce genre de pépins que l'on est à même de mesurer s'il faut embarquer du matériel et lequel choisir.
Voilà pourquoi aussi je passe du temps à écrire ces lignes et échanger. Ainsi je participe à la hauteur de ma modeste expérience à une base de données sur le voyage et la vélomobile.

Allé zou on sort cet aprem faire des essais de hamac en duo
(j'écrirais quelque chose sur le sujet hamac/vélomobile)

Sportivement
Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaspard
Pilier du forum
avatar

Messages : 753
Âge : 58
Localisation : Orléans
VPH : Ex Lynx, ex VkHi, Méta 26/20, Speed, Vortex+
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon   Jeu 29 Juil 2010, 18:32

Le hamac je l'ai acheté, mais, honnêtement, jamais essayé. A te lire je crois qu'il faut faire le ratio poids/confort. J'en prends de la graine.

Je note pour tes particularités en matière de boisson, et je comprends. Perso, le lait j'aurais évité mais à chacun son truc. Pour le GPS, j'ai posté un message dans la rubrique ad hoc, mais il semble que je sois le seul à apprécier le système Carto Explorer. En France, il est vrai. Pas d'avis sur la question à l'étranger, sauf que je sais pas expérience que rien n'est facile en la matière à vélo. C'est toute la limite des pistes cyclables, on ne sait pas où on va quand on n'est pas du pays.

Je crois quand même que tu as une sacré condition physique (pour monter des côtes à 10 à l'heure dans un suppositoire). J'admire l'exploit sportif et ne l'envie pas : je transpire tellement qu'en plein juillet, à simplement me baisser, je ruisselle. Alors, dans un Quest...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patum Catus
Accro du forum


Messages : 5963
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon   Jeu 29 Juil 2010, 20:36

gaspardeloire a écrit:
... je transpire tellement qu'en plein juillet, à simplement me baisser, je ruisselle.
- moi aussi tiens.
ah non, il pleut encore.


chapeau à toi, Pierre-qui-roule !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon   Ven 30 Juil 2010, 08:45

Patum Catus a écrit:
chapeau à toi, Pierre-qui-roule !
Merci et au plaisir
je compte bien venir de ton coté géographique me frotter aux reliefs avoisinants.


Dernière édition par pierre1911 le Ven 30 Juil 2010, 08:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon   Ven 30 Juil 2010, 08:47

antoine 68 a écrit:

Super compte rendu , 6étapes 1230 km en 55h 35mn chapeau bas.
Amicalement Antoine.

Merci beaucoup Antoine
C'était vraiment super de ce croiser. Si tu le souhaites tu peux mettre la photo prise. C'est l'une des seules de mon voyage.

A bientôt de te croiser

Amicalement et sportivement
Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon   Ven 30 Juil 2010, 08:52

mclane_fred a écrit:
Par contre, ça donne pas envie de se mettre au hamac Wink
Je suis en train de mettre au point un système versatile de hamac qui se transforme en tente.
Si le hamac est un peu pénible en matière de besoin en revanche le confort est INCOMPARABLE
J'ai un DELUXECAMP de chez Thermarest qui est sensé être le pullman des matelas impossible a trimballer en vélo mais que je prends en Kayak. Même posé sur le sable je dors moins bien dessus que dans un hamac.
Essayes et tu veras.
En vélo (couché ou non) le dos est fortement sollicité alors la nuit un peu de repos pour lui permet de faire plus de kilomètre le lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon   Ven 30 Juil 2010, 08:53

Micke a écrit:
Chapeau bas pour cette belle performance! Au plaisir de te rencontrer une prochaine fois. Ton récit est extra à lire et très riche en enseignements, merci de nous l'avoir fait partager.
Micke
On se donne rendez-vous à Sault et pour le prochain spezi je monte et redescend par la même route donc nous devrions nous voir avec plaisir. Et puis je crois que tu passes régulièrement sur Lyon non? Sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pixel-Man
Accro du forum
avatar

Messages : 1068
Âge : 50
Localisation : Lille (59)
VPH : Raleigh Freedom :)))
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon   Sam 31 Juil 2010, 23:04

Pfiouuu !
Je rentre tout juste d’une semaine de VTT intensif dans la vallée du Champsaur (Hautes-Alpes).
J’irai donc me coucher avec mes souvenirs de paysages splendides et de sensations fortes mélangées avec les images de ton récit.
200 km/jour en VM… faudra que j’essaye. Mais sur un parcours bien prédéfini !

Encore Bravo !


Le voyage d’Eniotna en Mango (que je ne retrouve pas) jusqu’au Cap Nord est aussi excellent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/velomobiledesign
yoclode
Accro du forum
avatar

Messages : 1316
Localisation : alsace
VPH : quests
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon   Sam 31 Juil 2010, 23:11

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon   Dim 01 Aoû 2010, 00:07

Quand je relis le post Eniotna j'ai l'impression d'un écho.
Son message avait participé largement à mon achat d'un VM, mais là c'est plus qu'une certitude.

Je reviens de deux jours d'essais en kayak avant de repartir pour faire la Dordogne avec ma fille. Mais j'ai déjà les rêves tournés vers un grand voyage en VM. Un beau tracé bien ficelé. C'est vrai que le Nord m'inspire car les grandes étendues et le comportement plus modéré des automobilistes....

Mais entre temps je veux faire des essais des petits sorties tests:
  • 1 000 km en 3j en autonomie.
  • En 3j J1 Lyon->Marseille, J2 plonger, J3 Marseille->Lyon
  • Participer à la traversée de Lyon en kayak en prenant le VM qui tracte le kayak sur une remorque pour aller au point de départ, monter le kayak, monter le VM sur un flotteur, faire la course jusqu'à l'autre bout de Lyon, démonter le kayak, revenir à la maison en VM avec le Kayak sur la remorque. Pour l'instant j'ai cassé ma remorque 4 roues que j'ai conçu l'année dernière pour pouvoir trainer le kayak assemblé et chargé (en autonomie 10j le kayak pèse plus de 230kg). C'est le hic avec les fleuves domestiqués comme le Rhône il faut sans arrêt faire des portages parfois sur près de 800m dans des chemins défoncés. Le battis a cédé à plusieurs endroits


Et après mode outdoor on comme aller en VM + kayak au bout du Lac léman, descendre tout le lac + le Rhone avec le Vm sur flotteurs jusqu'aux Sainte Marie de la mer et revenir à la maison en VM avec le kayak aux fesses.

tenir des moyennes de 250 km voir 300 km/j en autonomie sur des parcours bien choisis ouvre des perspectives I N C R O Y A B L E S.

Dès mon retour, je vais me lancer dans l'aménagement dema nouvelle remorque pour le kayak mais aussi et surtout faire des transformations/aménagement sur le Quest pour le voyage.

  • La recharge des batteries solaire (voir mon post à ce sujet) ou avec un hub sur chaîne
  • Les réserves d'eau
  • Évacuation des urines sans sortir
  • Ventilation forcée mécanique
  • Étanchéité entre partie cabine et partie coffre pour ne pas mouiller le matériel avec un taux d'humidité très important dans la cabine quand il pleut et capote installée.
  • Un range veltop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chtite_meuh
Posteur d'argent
avatar

Messages : 366
Âge : 41
Localisation : Lyon
VPH : Kettwiesel, Fujin sl
Date d'inscription : 30/04/2010

MessageSujet: Re: Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon   Dim 01 Aoû 2010, 10:42

whaouu!
ça mériterait quelques post dédiés...
j'attends les essais de flottaison avec impatience !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon   Dim 01 Aoû 2010, 11:03

oui ma meuh promis je te ferais voir le Quest qui flotte avec Xeal :-)
Je nous vois bien au milieu du plan d'eau de Miribel de l'eau jusqu'au bassin en train de poser le Quest sur le flotteur et le souffle coupé le lâcher en nous disant "tombera? tombera pas?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plouf
Posteur d'argent
avatar

Messages : 369
Localisation : Villeurbanne
VPH : Bacchetta Corsa et Azub mini Rohloff
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon   Lun 02 Aoû 2010, 09:27

mclane_fred a écrit:
Par contre, ça donne pas envie de se mettre au hamac Wink
Ah bon ??? pourquoi moi au contraire ça confirme ses qualités Very Happy

Génial ce récit je suis impressionné de la performances physique, et de celles la machine, enchaîner toutes ces grosses étapes et surtout passer les bosses avec ce poids , j'ai bien lut 150 kg ?? pas trop de crevaisons ?

Quand aux traversés des villes oui pour moi aussi c'est sources de problèmes , se perdre risquer encore plus de crever , je cherche à les éviter le plus possible .
Impressionnant fallait oser surtout à cette période de l'année , ou la circulation est dense, l'année dernière j'ai fais un parcours en Août même soucis avec les vacancier quand au 38 T super sympas


Dernière édition par Vindwa le Lun 02 Aoû 2010, 09:44, édité 1 fois (Raison : balises de citation)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velosteph
Accro du forum
avatar

Messages : 2383
Localisation : Bruxelles
VPH : Ice QNT 20 depuis le 27/11/2009 - le JLP , Ice Sprint FS depuis le 05/10/2012 - Akhar - Azub Tricon Kantar depuis le 16/3/2017
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon   Lun 02 Aoû 2010, 14:35

Pierre, les kilométrages, .....
Dans ta moyenne kilométrique, quel est la part du moteur electrique?

Ceci dit et pour te réconforter et pour que tu ne te sente pas seul, j'ai eu les mêmes soucis, revenant d'un Bruxelles - Berlin.

- panneau solaire Ego qui tombe en panne, plus moyen de charger le GPS. Heureusement la 2eme moitié du trajet s'est faite en groupe et avec logement à l'intérieur => prise électrique dispo
- routes soigneusements préparées que le gps ne sait pas m'afficher
- pistes de m.... avec bosses et trous divers cassant les moyennes
- un peu d'aventure quand le tracé prévu (comme toi j'y ait passé beaucoup de temps sur le net) n'était pas adapté à la vitesse moyenne que je voulais tenir

Quelques soucis dans les villes oui, mais nettement moins que toi.
En ex Allemagne de l'est, voire à Berlin, les autres usagers sont tout aussi intolérants que par ici!! Et cela même entre cyclistes!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferrosteph.net
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon   Lun 02 Aoû 2010, 17:14

Velosteph a écrit:
Pierre, les kilométrages, .....
Dans ta moyenne kilométrique, quel est la part du moteur electrique?
Premier, second degré?
A pas moteur
Enfin mollet gauche et mollet droit seulement élevés au Witabix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le voyage du Quest 418 de Dronten à Lyon
» Forum du Voyage à Vélo à Lyon - 10/11/12 Décembre 2010
» Jas, la dernière courche avant la SaintéLyon.
» Mon premier voyage en trike: Bras - Silhac - Bras, le récit.
» matériel pour partir en voyage loiiiiin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Forum du Voyage-
Sauter vers: