Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5035
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Ven 02 Mar 2012, 16:38

en "8"?!

Cela fait 3 jours que j'arrive aux campings au fil des jours ,suivi de peu du même groupe de jeunes allemands qui cyclo-campent tout comme moi.
On fait le même parcours de cols pyrénéens.
On finit par sympathiser,comme il se doit,malgré la barrière de la langue.

Arrivé en premier,j'aide au montage de leur tente:c'est vite fait!
Le temps pour eux d'attraper quelque chose dans leur sacoche de devant de leur  VD  et voila que leur vélo en tombant tourne  autour de l'arbre du camping auquel il était adossé (le coup classique!).

La roue avant prend alors la curieuse forme d'un "8",la jante est en alu (1er prix?!):impossible de la redresser à la main,c'est pas faute d'essayer.

Il n'avait pas retendu chacun des rayons avant de partir d'Allemagne.....et les rayons ont dû se dévisser.
Impossible de ne pas rigoler aussi,tant la situation était insolite.

Evidemment,on était un....dimanche.
Le lundi matin,je les ai accompagné chez "le mécanicien vélo".

Je ne les ai pas revus au camping du soir suivant.


conclusion:
En pratiquant le cyclo-camping,il n'est pas rare qu'une roue rayonnée usine d'origine voit ses rayons se détendre rapidement sous le poids et les efforts liés au cyclo-camping.
En général,il me faut resserrer chaque rayon d'au moins 1 tour.
A la maison j'utilise un grand tournevis pour faire sonner les rayons (comme une corde de piano),pour en constater le bon serrage régulier.

En roulant,il ne faut hésiter à les contrôler au moins un fois par semaine (mieux tous les jours si on est lourdement chargé) :on détecte ainsi tout déserrage intempestif,ou toute casse d'1 premier rayon qui peut passer inaperçu à l'examen visuel sommaire..


Dernière édition par el sombrero le Mar 10 Juin 2014, 20:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5035
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Lun 05 Mar 2012, 09:58

tétu!!!!....

il est 1 H du matin,
une bestiole farfouille dans mes affaires placées entre mes 2 toiles de tente.
j'en suis irrité,d'autant que ça m'a réveillé:demain j'ai encore un grand col à passer (Galibier)!!!
je finis par ouvrir le yeux et j'allume ma lampe:....évidemment plus 1 seul bruit!....un chat????

Le temps d'éteindre ma lampe et de refermer mon duvet,et les bruits reprennent:....rrrh!
Je rallume plus vivement ma lampe:...rien!...un renard?...non! puisque ça sent "normal".

je me recouche sommairement,et cette fois: la lampe à la main ,prêt à la dégainer,hé,hé!

Encore du bruit,j'allume ma lampe aussitôt:....plus un bruit, et à l'évidence aucun animal a pu se glisser entre les 2 toiles,car rien n'a bougé:....un rat?

Là je suis franchement réveillé et je pars  faire une inspection méthodique.

Je pense de suite au reste de mon poulet rôti ,dans son sac plastique,que j'avais placé un peu en hauteur.
Tiens 2 ronds noirs dépassent du sac...
On dirait ....2 mini pattes toutes noires:....un hérisson!
Il fait bien sûr le mort,sans bouger dans le faisceau de la lampe,la tête en bas et les pieds en l'air juste en dehors du sac.

Histoire de m'amuser,j'éteins ma lampe et ne bouge plus,et quelques secondes suffisent pour qu'il reprenne son festin.
Bah!,pour ce qui reste du poulet,je lui laisse volontiers,
mais je sors de ma tente et dispose à plusieurs mètres  le sac avec son locataire,qui fait encore le mort.
Je retourne me coucher en entendant dans le lointain les derniers os croustiller sous ses dents.


conclusion:
-par expérience,les hérissons peuvent être vraiment têtus,et peuvent revenir une multitudes de fois pour terminer leur festin.
-ils sont particulièrement attirés par de la viande tel que poulet rôti,charcuterie,etc,.....
-ils font souvent du bruit,en fouinant ou en mangeant,
-le plus simple est de mettre ces aliments DANS sa tente.
-il ne faut pas oublier qu'en général on est sur LEUR territoire.
-ils sont recouverts de parasites :on évitera leur voisinage ou au pire de les toucher.


Dernière édition par el sombrero le Mar 10 Juin 2014, 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
iubito
Modo sortant
avatar

Messages : 4553
Âge : 34
Localisation : Le Puy-en-Velay
VPH : Trice QNT solarisé, footbike street
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Lun 05 Mar 2012, 14:12

où on en fera un festin
http://filsduvent.kazeo.com/c-est-la-vie/le-niglo-herisson-des-tsiganes,a485047.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tousauxbalkans.net
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5035
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Lun 05 Mar 2012, 15:07

ksii,ksii!

je suis à VD,
le soleil de midi est accablant,la pente de cette petite route isolée....déraisonnable,je dois être à fond,d'autant que mon barda est bien lourd cette année!
Le virage est pire...
Zut!.....un serpent qui se réchauffait au soleil!
Je force tant que je peux pour l'éviter,du moins autant que mon barda me le permet....
...mais il vient à ma rencontre (comme d'hab.!),je vais buter de l'autre côté de la chaussée avec mon vélo...
il se love pour attaquer ma roue avant.
je vois sa tête voler vers ma figure,avec sa bouche encore ouverte,tandis que j'entends le tronçonnage du serpent par mes rayons ,mon frein,et ma fourche avant, avec les autres morceaux qui volent de tous côtés..

je suis à l'arrêt car j'ai dû lever mes jambes plus haut que ma tête,sans m'en rendre compte??!!
je sors vite de mon vélo,pour fuir l'animal,sans me demander quel "modèle" de serpent c'était..

A l'aide d'un bâton trouvé par terre,je retire avec précaution tous les débris restants de cet animal (beurk!) collés à mon vélo,
avant de repartir,le cœur encore en train de palpiter.

----------------------------------------------------------
cette fois-là,je longeais le canal du midi,à VD.

je vois devant moi se profiler la remontée ,courte bien raide qui permet de rattraper la route qui donne sur le petit pont au dessus du canal.
Le soleil est tout aussi écrasant,et la blancheur des cailloux du chemin mis à vif par les pluies me fait largement plisser les yeux.
Je suis en danseuse,avec un barda lui aussi bien lourd (provisions d'eau),pour affronter la montée (du 15%???).
Un serpent est là,de tout son long,tout vert clair comme l'herbe (ou comme les gros lézards verts du midi),à faire de la bronzette et s'étale sur les 2m! de la largeur du chemin,
mais je l'aperçois trop tard!!!!.....
Que faire?
Je choisis de passer sur sa queue (plutôt que sur sa tête).
je ne vais pas bien vite et je suis même..... à la limite de tomber.
Mon barda m'empêche de vraiment choisir ma trajectoire.
Je m'arque-boute dans un dernier effort pour passer l'obstacle,je vois le serpent se retourner:il va me mordre au mollet!!!
Aaaail!!!je cale,c'est trop raide!
Je déclipse -façon réflexe- et pose mon pied...en plein sur le serpent,un peu derrière l'endroit ou ma roue vient de l'écrabouiller.
Il attaque ma sacoche avant,et ne la lâche pas.
je lâche le tout,pas facile de passer la jambe au dessus du vélo,je tombe à la renverse,le vélo aussi.
Du coup,la tête du serpent n'est plus accrochée à la sacoche....une bonne chose.
J'attends tranquillement que mon cœur se calme et que les bouts de serpents arrêtent de se tordre en tous sens:et oui!même mort,ça bouge encore!

Je suis maintenant à pied,pour ne pas prendre de risque (!) ,en poussant mon vélo afin de passer dans un sprint ce raidillon de malheur:
je sens que la crampe musculaire n'est pas loin!.....


Dernière édition par el sombrero le Mar 10 Juin 2014, 20:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5035
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Mar 06 Mar 2012, 16:56

au fil du temps

Toujours cette chaleur écrasante du mois d’août,
ça gâte un peu la beauté de cette vallée paisible et peu pentue qui est tout de même bien plaisante à parcourir à vélo.
je ne regrette pas d'être passé par ici.....
Il est 12H30 et je suis un petit ruisseau sur la gauche tantôt à 50m ,tantôt à 300m,qui serait bien tentant s'il était accessible:
la végétation dense de la vallée m'empêche d'y accéder.
Déjà une 1/2 H que je guette et la surchauffe..... n'est pas loin!....

Aaaaah! enfin un tout petit chemin d'accès:un coup d’œil à droite et à gauche et hop ,je dévale le sentier bien raide.
Un peu de VTT et je me retrouve enfin à l'ombre ,à 2 m du ruisseau :idéal pour surveiller mon vélo du coin de l'oeil.
j'enfile de suite mon maillot de bain,sort ma banane pour la placer de l'autre côté du ruisseau,à l'abri de tout voleur.
Je fais une longue trempette:trop coooool.!!!
Les nombreuses libellules bleutées sont énervées,mais elles ne me gênent pas,et ça semble réciproque?!
Le petit courant me permet de nager en faisant du sur-place et ainsi me délasse agréablement les bras,d'ordinaire peu actifs sur mon trike.

Puis,je commence à casse-croûter,et j'observe enfin plus en détail où je me trouve ,
et je reconnais des pierres de tailles qui bordent le ruisseau et limitent une propriété agricole:pas de doute:je me suis déjà arrêté ici.
Les mêmes pierres m'avaient d'ailleurs conduit à la même réflexion des années plus tôt,où j'avais essayé de traverser à gué le ruisseau avec mon VD (en tombant avec la force du maigre courant).


C'est mon "problème":à force de pratiquer,on finit par repasser aux mêmes endroits,au fil des ans.


Dernière édition par el sombrero le Mar 10 Juin 2014, 20:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
iubito
Modo sortant
avatar

Messages : 4553
Âge : 34
Localisation : Le Puy-en-Velay
VPH : Trice QNT solarisé, footbike street
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Mar 06 Mar 2012, 19:09

Bon alors moi pour ça je fais :
- premier passage : hop, un POI sur le GPS.
- deuxième passage : ah oui dans les environs, y'a ce point, j'y vais !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tousauxbalkans.net
jagut
Modo sortant
avatar

Messages : 1694
Âge : 60
Localisation : nord Corrèze
VPH : trike à venir
Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Mar 06 Mar 2012, 22:23

Dans le style du hérisson, c'est arrivé à mon père. A sa sortie du régiment, vers 1954, il décide de partir en Corse avec un copain. Papa était des Deux-Sèvres et son pote de Paris. Ils descendent donc tous les deux à Nice par le train, son pote avec une 125 Terrot et mon père avec une mobylette. Finalement il décident de laisser la mob à la consigne et de voyager à deux sur la terrot. Ils n'avaient qu'une petite tente et laissaient le bardas dehors. Une nuit, réveil en fanfare, des cochons sauvages ou sangliers domestiques étaient en train de bouffer leurs réserves, y compris le savon à barbe. Donc certaines affaires sont à conserver à l'intérieur si l'on veut conserver un aspect humain car quand mon père est rentré en mob depuis Nice, vu qu'il n'avait plus assez de sous, sa mère ne l'a pas reconnu.
Vous allez me dire c'était pas très sportif. Ben la fin si car il a fait Poitiers Chatillon/sèvre (Mauléon actuel) en pédalant.

__________________________________
Pour de belles balades à pied ou à VTT :
http://ladordognedevillagesenbarrages.e-monsite.com/
https://www.facebook.com/LaDordogneDeVillagesEnBarrages

Ouvrier, il te faut baisser la tête pour manger la soupe, certes, mais pas plus bas que la table.
En retraite on travaille 24h/24.....Bon, euh, souvent on passe 22 h à réfléchir!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5035
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Lun 14 Mai 2012, 09:41

MINI tente?

j'arrive au camping ,assez bondé en ce début d’août,
et peu de choix d'emplacements s'offre pour les campeurs en tente.
Face à moi,trône un camping-bus de luxe,gigantesque,qui occupe à lui seul 3 emplacements,pour le moins....

Je plante ma tente en face,sous le regard narquois de Madaaame,bien installée dans un fauteuil "de plein air",....en cuir et électrifié.
Je me gratte la tête en me demandant comment ils ont pu sortir un  fauteuil aussi lourd?...un treuil???

Elle finit pas se lever,voyant que ma tente est déjà montée et mes sacoches à l'intérieur:
-"Mais Dieu du ciel,comment faites-vous avec une tente aussi petite?!"
-"question d'habitude....",
-"mais où sont vos affaires?"
-"dans mes sacoches."
-"dans vos...sacoches????"
-"oui,dans mes sacoches."

-"chériiii,viens voir le monsieur,c'est trop drôôôle!....siiii,il a "tout" dans son petit sac!!!Hi,hi,hi,hi,......."


Dernière édition par el sombrero le Mar 10 Juin 2014, 20:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plouf
Posteur d'argent
avatar

Messages : 369
Localisation : Villeurbanne
VPH : Bacchetta Corsa et Azub mini Rohloff
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: dormir dehors !!!!   Mar 15 Mai 2012, 20:26

@El sombrero dans ce genre de situation je ne préfère pas trop réfléchir, c'est serais désespérant...

En fin d'année je montais péniblement vers la frontière par Port Bou et c'est cet endroit qu'une dame choisi pour tout savoir, c'est vrai que c'est pratique pour discuter je montais tout doucement ...

Les questions habituelles d’où je viens ou je vais, combien de km par jours, quel est mon handicap, et surtout ou je dors ??

Je pensais que c'était évident avec quatre sacoches, et quand je réponds dans la forêt, j'ai juste eu le temps de voir une moue dégoûtée, et entendre le bruit d'une accélération rageuse...


Dernière édition par plouf le Mer 16 Mai 2012, 04:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O'Leave
Admin
avatar

Messages : 3127
Âge : 43
Localisation : Pessac (33)
VPH : Metabike "Vélotaff Edition" / Kostka 26x20 / Mono "Confrérial"
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Mar 15 Mai 2012, 22:30

Faut-il croire que la dame attendait une autre réponse ;-).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
degavroche
***
avatar

Messages : 132
Âge : 52
Localisation : Vétraz-Monthoux (74100)
VPH : Challenge Seiran SL, Metaphrastic Randonneur Edition, Schlitter Encore
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Avoir la pêche   Lun 21 Mai 2012, 13:58

Entre Drôme et Ardèche le dimanche 14 août 2011.

Je suis frugivore et je ne peux pas survivre sans manger des fruits ou des concombres.

Je vous conseille le magnifique col de Pennes et la descente sur Saint-Nazaire-le-Désert, c'est une petite route et un paysage magnifique. Là j'aurais dû m'arrêter à l'épicerie mais ce jour là il y avait fête au village et le commerce était bondé. J'ai passé mon chemin. Plus rien d'ouvert jusqu'à Viviers (70 km plus loin).

Mon seul fruit du jour je l'avais mangé le matin au réveil, une orange et depuis, plus rien. Mais miracle à la sortie de Viviers au bord de la route, un camion étale sa cargaison de pêches, brugnons et melons. Des fruits géants, ou est-ce mon envie qui me les fait apparaître si désirables. Et, ce qui ne gâte rien, la petite vendeuse est jeune et jolie. Je m'arrête et lui demande de me vendre un ou deux fruits.
Mais sa réponse m'a consterné. Elle ne vend pas de fruit au détail. C'est soit un melon de 2,5 kg soit une caisse de 5kg de pêches. Je ne me voyais pas manger une telle quantité de fruits, ni les transporter sur 45 km.

Heureusement des touristes viennent acheter leurs cageots. Je patiente le temps qui'ils procèdent à un choix si difficile. Quand ils en terminent avec leur transaction avec la jolie blonde revêche, je leur demande s'ils ne pourraient pas me revendre un fruit. Trois essais, trois réponse négatives. Je suis reparti la bouche sèche sur la D107 qui est plutôt une route à grade circulation.

Le même jour, presque deux heures plus tard, à Lussas, je trouve un commerce de fruits ouvert. Une dame transporte de caisses pleines de pêches et brugnons. Je lui de m'en vendre un de chaque. Sa réponse m'a un peu réconcilié avec l'humanité toute entière:
- Mais Monsieur, pour deux fruits, je vous les donne.

Moralité: à Lussas on trouve les meilleurs pêches de France et des gens fort sympathiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://degavroche.overblog.com/
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5035
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Lun 21 Mai 2012, 18:25

Dans les cagettes,il est fréquent qu'1 des fruits soit impropre à la vente et il sera remplacé par un autre fruit d'une cagette dédiée.
Pour le rendu de monnaie,la vente à la cagette est plus commode,et...pas besoin de balance....
Encore plus facile en fin de journée de rétribuer un jeune en fonction du nombre de cagettes vendues.



Pour se faire quand même servir:
Il suffit en général de demander des "fruits tâchés",qui auront été écartés (souvent plus mûrs que les autres!),souvent dissimulés sous les tréteaux.

Ces fruits étant vendus très peu chers (prix rapporté au kilo),il m'arrive parfois de surpayer quelques fruits (ça reste toujours moins cher qu'en supermarché),
pour un accord immédiat.
exemple:la demi-pastèque vendue au prix d'une pastèque entière (souvent très/trop volumineuse pour un cyclo-campeur)


Dernière édition par el sombrero le Ven 10 Jan 2014, 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5035
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Jeu 24 Mai 2012, 11:09

Quand il est sage de s'arrêter?!.....

C'est un dimanche très ensoleillé et très très chaud.
Ce n'est pas de la haute montagne,mais la succession de cette multitude de petits cols fatigue tout autant.

Aucun point d'eau sur ces petites routes,trop isolées et non touristiques,ni de ravitaillement.
Au dernier village passé,il était 13H30 :tout y était fermé.
Et je n'ai rien grignoter depuis le petit déjeuner ,hormis la dernière pincée de mon muesli de "réserve".

J'ai déjà gravi 8 km de cette côte qui me semble infernale (elle me semble être du 15-18%).
Un camping doit se situer (probablement?) dans le vallon suivant.....

Je suis en tachycardie:plus de 200p/mn,je m'effondre et m'allonge de tout mon long à même le bitume:je sens ma tête toute gonflée.
15 mn suffisent à peine pour redescendre à 120 p/mn: impossible pour le cœur de descendre plus bas!.
Je remonte sur mon vélo et fais à peine 100m,pour m'écrouler à nouveau:cette fois-ci il me faut 20 mn pour pouvoir tout juste me relever.
Le col n'est qu'à 1.5 km,....à portée de main.

Le reste de lucidité me fait faire demi-tour......,et je dévale les 8 km ,cette fois-ci dans le sens de la descente, à tombeau ouvert.
Je roule si vite et avec si peu de vigilance que j'en rate presque l'entrée du  camping,remarqué dans la montée.
Je titube en passant devant l'accueil,explique que je repasserai plus tard...une fois avoir planté la tente.

La tête tourne,tourne, et j'évite l'évanouissement à plusieurs reprises en plantant ma tente tant bien que mal dans un emplacement très ombragé par les noisetiers.
Je m'effondre dans ma tente,à même le tapis de sol.
5H environ plus tard,j'émerge des limbes,la nuit n'est pas loin,je sors mon duvet pour m'y coucher,sans avoir la force de gonfler mon matelas,
ni de passer à la douche.

------------------------------------
J'ai dormi comme une masse.
Au matin,les voisins bruyants m'ont réveillés ,et je constate que je suis encore en tenue de cycliste.
J'ai faim!
je négocie du pain et de la confiture aux voisins compatissants.
Ça me requinque assez pour enfin passer à la douche.
Je paye le camping (oups! oublié la veille!) et j' en profite pour acheter un paquet de biscuits bien sucrés (palmiers?)à l'accueil ,
aussitôt engloutis.

Je range mes affaires et reprends ma route,sans une certaine inquiétude en pensant aux gros pourcentages ????à remonter!....

Mais 30 mn à peine me suffisent (pente à 6-7%?) pour retrouver l'endroit où j'avais calé la veille:trop fastoche!
alors que j'avais dû mettre 2 H 30 hier (en contant les nombreux arrêts dans la montée).
Ce dernier 1.5km est avalé avec une facilité déconcertante.
Je bascule dans la vallée suivante en un instant et je découvre alors un beau camping (AVEC ÉPICERIE!) qui aurait pu m'accueillir!....

--------------------------------------------
voir aussi le fil sur le jeûne et l'hypoglycémie,là:
http://velorizontal.bbfr.net/t15845-jeune-et-sport-a-jeun#308159


Dernière édition par el sombrero le Ven 10 Jan 2014, 19:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5035
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Jeu 24 Mai 2012, 20:31

A signaler que depuis cette déraisonnable hypoglycémie:

j'ai toujours une fiole de miel "en réserve de secours" pour ces cas là!,tout comme il est bon d'avoir son litre d'eau de secours,
(même si avec MON expérience ,c'est de moins en moins vrai pour MON eau),alors que le miel de secours est un impératif absolu pour moi.

Le plus dangereux est probablement la descente de col en état d'hypoglycémie:
-car c'est souvent vers la  fin de journée (fatigue accumulée),
-voire à la nuit tombée si on n'arrive plus à tourner les pédales,l'étape se rallonge terriblement,en particulier lié aux pauses plus conséquentes.
-on a la tête ailleurs (très nette baisse de la vigilance et du raisonnement):on ne voit plus le danger,car on est obnubilé par la nécessité du ravitaillement et/ou d'arriver à l'étape:le discernement disparaît.
-et......on roule souvent bien trop vite,souvent plus dangereusement, pour pouvoir abréger l'étape,voire "rattraper son retard"!+++++


Dernière édition par el sombrero le Ven 10 Jan 2014, 19:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drakho
**


Messages : 107
Âge : 41
Localisation : Versoix
VPH : HP Velotechnik Gekko (fx) / Azub Origami
Date d'inscription : 11/07/2012

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Lun 22 Oct 2012, 13:33

Très intéressantes, toutes ces anecdotes.

Merci du partage très instructif ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://istvan.famillemoll.ch
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5035
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Lun 22 Oct 2012, 16:08

Côté France,je m'arrête sur le bas côté pour casse-croûter et sécher mes vêtements,bien à l'écart de la chaussée.
Je n'ai tout juste que le temps que de me relever quand....
....une voiture pile à mon niveau en faisant gicler une grosse gerbe de gravillons (je ne suis pas content!....).
Un suisse en sort pour m'insulter:
-"vous n'êtes pas assez visible,et patati et patata,...."

Et moi de lui rétorquer:
-"et alors ,comment avez-vous fait pour me voir et ....vous arrêter????".

Le suisse comprend alors la bêtise de son intervention et tourne les talons.


Dernière édition par el sombrero le Ven 10 Jan 2014, 19:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marko
*
avatar

Messages : 33
Âge : 62
Localisation : 26
VPH : AZUB 5 / Baron XS / Brompton M6 / Elliptigo / Halfbike
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Sam 03 Nov 2012, 12:18

Petite anecdote de cet été

j'étais en Géorgie, quelques kilometres apres la capitale (Tbilissi). Sur la route je vois en face une voiture de police. Elle fait demi-tour pour rouler à coté de moi, et le policier passager me pose des questions . Je m'arrête. On essaie de discuter un peu en anglais. A un moment il me demande si j'ai besoin de quelque chose. Comme je n'avais pas bien compris, je lui demande de répéter. Et il me dit ensuite "water ?" je lui réponds, "yes why not". il se penche alors à ses pieds, et se relève en me tendant une bouteille... de vodka ! . Je lui réponds non merci, ça ira comme ça... !

Les autres récits et photos de ce voyage :
http://aventure-en-solidaire.net/blog/le-voyage-france-armenie/semaine-1.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aventure-en-solidaire.net
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5035
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Ven 07 Déc 2012, 18:37

5 versus 20 km/h

il n'est pas encore 10H du matin,je ventile en soufflant comme une locomotive à vapeur
au niveau du raidillon à la sortie de Porta du col de Porté Puymorens (pas très loin du Pas de La Case, d'Andorre),
je surveille régulièrement dans mon rétro les autres cyclistes éventuels....mais pour l'instant :....PERSONNE!
Curieusement ,c'est pas trop le genre de col où on pratique le "bonjour" convivial entre cyclistes.
Bon,c'est vrai aussi que je me traîne avec mon barda.

A peine ai-je le temps de remettre ma tête dans l'axe de la route que je me fais surprendre en sursaut par un:
-"haillo" d'un jeune hollandais souriant roulant sur un vélo Amsterdammer à frein à rétropédalage (pas adapté pour descendre les cols????!),SANS vitesse!.

On discute quelques minutes,...en anglais....
-lui,aussi facilement que  s'il était arrêté,
-moi,en perdant mon souffle en poussant à fond sur les pédales afin  qu'il ne ....tombe pas en roulant si lentement à côté d'un trike.
Il m'apprends que c'est son premier col de sa vie.

Il finit par me dire "o revoire",et se "remet" à pédaler à plus de 20 km/h.....(désespérant!).


J'ai bien espéré le revoir,
et d'ailleurs pendant toute la descente sur Ax j'ai guêté un éventuel attroupement de bord de route,ou plus simplement le fossé pour le repérer,
pensant qu'il s'était tué à la descente.


Dernière édition par el sombrero le Mar 10 Juin 2014, 20:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5035
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Ven 21 Déc 2012, 09:51

SAVON ou GEL DOUCHE????

Mon premier tour de France à vélo......

Mon savon est bien rangé dans sa jolie boite étanche en plastique dédiée.

Le 1er jour:pas de problème.
Le 2èm:le savon commence à se ramollir,la canicule aidant.
Le 3èm :il tourne au savon pâteux,voulant s'enfuir de sa boite,j'en perd une grosse partie dans la rivière en me lavant et en faisant ma lessive du midi .
Il se truffe de petit cailloux et de brindilles....

Le 4èm jour:il s'est totalement échappé de sa boite,pour se répandre sur mes vêtements.
Vive le gel douche!

--------------------
REMARQUE:++++++
Pour le camping sauvage,je préfère néanmoins le savon qui se rince bien plus facilement,en particulier pour les cheveux.
Avec 1.5l (ou mieux 2L) on peut alors se laver et SE RINCER,au pire en achetant une eau en bouteille dans la première épicerie venue.

Ça reste toujours bien moins cher que de camper dans 1 camping,ou de payer la redevance "visiteur" pour ne prendre qu'une douche en journée (2 à 3 € en général),quoi que ......
Mais pour 2/3€:je conseille de prendre sa douche au camping.
On évitera ainsi de souiller la nature avec les résidus de savons tombés au sol.

-----------------------------------------------------------------------
Pour le camping sauvage avec sa voiture,on peut utiliser une douche nomade à brancher sur l'allume-cigare 12V et dont le moteur est plongé dans un récipient d'eau.


Dernière édition par el sombrero le Mar 10 Juin 2014, 20:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5035
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Mar 19 Mar 2013, 09:45

et l'autre!...pour 1 seul?!

Cette année là,je commençais mon périple d'été en juin.

Le camping municipal (terrain de sport/de foot de ....Quillan?, Aude) vient juste d'ouvrir:chouette!,et pas cher.

Je plante ma tente,puis pars faire mes emplettes avant la fermeture des commerces,et casse la croûte,
Et enfin je me dirige vers la douche bien méritée de ce qui semble être les sanitaires du club de foot.

Pas de porte à la seule douche "ouverte",bon,...un oubli de dernière heure????...mais elle donne directement à vue sur la route nationale à 50m,bon.
Je reste en slip.
L'eau chaude tarde à arriver,ce qui est embêtant car c'est de l'eau de montagne bigrement froide!!!
Après 10 mn,je décide de me laver quand même avec cette eau gelée,......mes pieds sont bleus de froid.

Une fois sorti de la douche,je hèle le gardien qui passe par là et lui fais part de la "fraicheur" de l'eau.
-"Bah,pour une seule personne,ça ne vaut pas le coup de mettre la chaudière en route",......


Dernière édition par el sombrero le Mar 10 Juin 2014, 20:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KIKI-129
***
avatar

Messages : 186
Âge : 60
Localisation : Limousin
VPH : pas encore
Date d'inscription : 19/06/2010

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Jeu 11 Avr 2013, 16:51

el sombrero a écrit:
Cette année là,je commençais mon périple d'été en juin.

Ce camping municipal (terrain de sport/de foot de Quillan?, Aude) vient juste d'ouvrir:chouette!,et pas cher.

Je plante ma tente,pars faire mes emplettes avant la fermeture des commerces,et casse la croûte,
Et enfin je me dirige vers la douche bien méritée de ce qui semble être les sanitaires du club de foot.

Pas de porte à la seule douche "ouverte",bon,...un oubli de dernière heure????...mais elle donne directement sur la route nationale,bon,
je reste en slip.
L'eau chaude tarde à arriver,ce qui est embêtant car c'est de l'eau de montagne bigrement froide!!!
Après 10 mn,je décide de me laver quand même avec cette eau gelée,mes pieds sont bleus de froid.

Une fois sorti de la douche,je hèle le gardien qui passe par là et lui fais part de la "fraicheur" de l'eau.
-"Bah,pour une seule personne,ça ne vaut pas le coup de mettre la chaudière en route",......

en juin même en montagne ils ne sont pas très cools avec les voyageurs à vélo (trike) il faut parfois demander chez l'habitant.

vous connaissez le site "warmshowers.org" un site d'entraide cyclos voyageurs
un gars va se lancer en trike solaire



http://kazaktrike.weebly.com/1/feed

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naturerandomontagne.blog4ever.net/
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5035
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Jeu 11 Avr 2013, 19:19

Il faudrait trouver une combine pour nous faire un pare-soleil pas trop grand,assez solide (souple???) et assez léger,
efficace faisant panneau solaire:
pas d'ombre portée par les vêtements,la tête,etc.:rendement maximal.
Qui rechargerait aussi sous le soleil de midi pendant la pause casse-croûte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5035
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Ven 31 Mai 2013, 10:55

TOUT a été volé!

Le 1er camping de mon périple était charmant:1 étoile ,emplacements non délimités sauf peut-être avec des arbres ici et là,
mais bien gazonné,d'autant que l'humidité a bien profité à l'herbe.
Mes voisins semblaient charmants et j'avais discuté avec eux le soir de mon arrivée.

-Comme d'habitude,je me suis levé de bonne heure et tout le camping est encore assoupi,et je pars à la douche.
-30 mn après:et sur 50m de long,c'est la désolation:plus aucune caravanes ni de voitures:plus aucun voisins:...
....et ni mon trike,ni ma tente:ils sont partis en volant tout mon matos.
Mon coeur palpite à fond:un pas à droite,un autre à gauche:que faire?

je courre à l'accueil:
-"on m'a tout volé!"
-"je n'ai pas que ça à faire,je dois faire l'ouverture de l'épicerie du camping....." (= casse toi,pauvre con).

je suis désespéré:mes vacances sont à l'eau,et je suis là,comme une andouille.

Tout d'un coup,je m'aperçois que je ne tiens pas à la main mon "sac de douche",comme à l'ordinaire quand je sors de la douche:....bizarre?
Le rationalisme reprend le dessus:c'est pas possible,pas pooossible
et je finis par m'éveiller:ouf un cauchemar:le coeur palpite pourtant toujours autant!....


Dernière édition par el sombrero le Mar 04 Juin 2013, 16:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JoCo
Pilier du forum
avatar

Messages : 741
Âge : 61
Localisation : Quelque part dans le monde
VPH : Azub SIX USS
Date d'inscription : 03/11/2010

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Ven 31 Mai 2013, 11:39

C'est malin: tu m'as fichu la frousse !
Et à cause de toi je vais faire des cauchemars à chaque fois que j'irai à la douche du camping.

Andouille !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclomigrateurs.fr
velosolex
***
avatar

Messages : 190
Âge : 52
Localisation : Grenoble, Isère
VPH : Trice T
Date d'inscription : 20/07/2009

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Ven 31 Mai 2013, 12:47

Tu m'as fichu la trouille en te lisant,
Heureusement je ne voyage jamais sans mon garde du corps rapproché !

Et comme je n'avais pas dû éplucher le forum, je viens de voir l'histoire de ton savon défunt !

La solution : trouver une copine qui te refilera une paire de collants filés :
tu coupes les deux jambes (que tu gardes), tu mets ton savon dans une des 2 jambes (dans la forme du pied) ou tes bouts de savon et tu fais un noeud pour former une boucle que tu passeras à ton poignet !
Tu gardes l'autre jambe comme rechange.
Tu pourras accrocher ton savon à l'extérieur de tes sacoches pour qu'il sèche.
S'il pleut, je le range roulé dans une petite microfibre qui me sert de gant éponge (ça me sèche et ça sèche vite) dans ma trousse de toilette.

verdict : Plus de savon qui fond dans sa boîte, plus de savon qui se carapate par terre et on peut utiliser sans problème les ragotons.


Dernière édition par velosolex le Ven 31 Mai 2013, 14:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.
» Idées? pour chauffage d'appoint dans un petite tente de cyclo-campeur.
» Mon abonnement de cyclo-campeur aux problèmes de jantes
» Cyclocamping... dormir en l'air ! [Hamac]
» Petites tentes pour la rando et le cyclocamping

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Forum du Voyage-
Sauter vers: