Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Ven 09 Mai 2014, 10:21

pchiii!

encore à vélo droit....

Je suis sur le final de la montée du col de l'Izeran,versant nord.
Je commence à avoir bien soif,j'ai déjà bien dû transpirer 5 L de transpiration,
et comme d'habitude après 4L d'eau absorbée,je cale.
Cette année j’innove: .....avec une bouteille pleine d'eau gazeuse bicarbonatée.
J'ai hâte de savoir si c'est vraiment un "+" en montagne?!

Je n'aime pas en boire en pleine montée:l'eau perd vite ses bulles avec les secousses du roulage
et le gout très salé me coupe l' appétence pour le  reste (eau plate et aliments caloriques souvent de saveur sucrée).
Pourtant il fait bien chaud.
Je me la réserve donc pour me réhydrater -en haut du col pendant la pause- tout en contemplant le panorama.

Ouf,me voici au col.
Je pose mon vélo un peu vite (très mal aux coucougnettes!),il tombe,entraîné par la roue avant chargée de ses sacoches.
Je le rattrape de justesse et le cale mieux contre  la grande stèle à gauche en léger surplomb.
Les autres cyclistes m'ont fait enfin de la place,un fois leurs photos faites.
Je déballe vite ma sacoche de vélo-droit Décathlon pour en sortir ma bouteille -bien au frais emmitouflée dans mes vêtements-.
Elle a glissé au fond,il me faut sortir tous mes vêtements.
Elle tombe par terre et roule un peu jusqu'à buter contre la stèle,......je n'ai que 2 mains.
Je replace vite fait dans la sacoche mes vêtements qui m'encombraient les mains et l'entre-jambe.
Bof,la bouteille n'a pas trop souffert:pas besoin d'attendre avant de l'ouvrir.

D'un geste sûr et ferme je tourne le bouchon de la bouteille.
Pchiiii!.....un geyser se forme aussitôt et l'eau sous pression gicle fortement à travers le bouchon pas encore tout à fait enlevé.
La surprise me prend de court,je suis trempé.
Je referme le bouchon:les 2/3 de la bouteille est perdu!....
Je suis bien déçu,surtout en pensant à l'effort de me l'avoir coltiner toute la montée.
Et....il n'en restera pas assez pour bien me réhydrater avant la descente.
Je sais qu'il y encore un peu de remontée (col de la Madeleine,etc.) jusqu'à la Maurienne.
Finalement,j'aurais mieux fait de prendre à la place une bouteille de jus de fruit???....

Heureusement je connais la fontaine à l'entrée de Bonneval (sens descendant,à Gauche,peu visible quand on roule vite,pour peu qu'un véhicule stationne devant).

------------------------
Passé les 2000m d'altitude,il existe une forte différence de pression atmosphérique avec la plaine.
On le constate facilement avec des canettes de boissons en aluminium,surtout pour des sodas gazeux,qui sont alors boursouflées.
C'est vrai aussi pour des emballages comme celui de madeleines,de ships,...bref tout emballage bien étanches et résistants à la pression.


Dernière édition par el sombrero le Mar 10 Juin 2014, 20:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
biroulet
Posteur de bronze


Messages : 308
Localisation : bordeaux
VPH : pino hase steel électrifié - cruzbike quest 451 - hollandais amsterdamer - pliant beixo - motoconfort 1960 - Cazenave homme luxe années 50 - bakfiets long - Routier artisanal 70'
Date d'inscription : 22/12/2010

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Ven 09 Mai 2014, 10:29

hé bien sombrero,

un nouveau challenge :
comment coincer la bulle en montagne ?
histoire de se faire mousser sur un faux-col ?

et pour ceux qui ont plus de 50 ans, séquence nostalgie :
pépin, pépin, la bulle, la bulle !

biroulet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Ven 16 Mai 2014, 17:29

jusqu'à la belle "marche"!

il y a 3 ans environ,avec mon trike:


J'ai traînassé dans les Pyrénées à Bourg Madame,comme d'habitude pour me faire,entre-autre :
-l'Andore (port d'Envalira + piste forestière sur le domaine skiable) ,via le col de Porté-Puymorens,
-le "tour":Font-Romeu,montée au lac des Bouillouses,et retour par Mont-Louis.

La route recalibrée passant par la Seu d'Urgel en Espagne est un vrai délice (faux plat descendant très roulant).
J'y fais toutefois une grosse bêtise :je salue amicalement des policiers verbalisant une voiture.
Ils me prennent en chasse aussitôt avec leur moto et me coincent de suite sur le bas-côté.
Je suis toujours souriant,quoique  un peu inquiet.....

Ils comprennent que je suis français et surtout francophone (je ne leur laisse pas penser que je parle un peu espagnol!),
et qu'ils vont s'embêter à me parler ,mais je comprend tout leur serment:pas faire de geste à la police!!!.
Pour ça,on pourrait se croire en Italie?!....
------------------------------------------------------------------------------------
Je poursuis jusqu'au petit village de Adrall ,à l'embranchement de la route du col,
où j'ai mes habitudes au petit restaurant: plâtrée de pâtes!
Il faut bien ça pour gravir le Coll Del Canto,qui n'est pas de la rigolade,en direction de Sort.
Je reconnais tout le monde dont le cuisto qui prend son temps pour me photographier de nouveau (3ème année!),
oubliant qu'il le fait chaque année,mais il est trop content.

Cette fois-ci mon trike est équipé  d'un pédalier VTT au lieu du pédalier "course" d'origine:les braquets sont mieux étagés.

De suite c'est du très raid et sous la canicule (versant sud!...13H00....).

J'arrive au premier village,les papys sont sur leur banc,dans le virage,près à se foutre de moi,
c'est bien pour cela que le banc se trouve à cet endroit!!!!.

Je connais "la marche" à passer sur le bitume juste dans le virage à 90° et juste avant la fontaine bien fraîche à droite.
C'est au moins du 20%.
D'ailleurs des caravanes y laissent souvent un bout sur la chaussée,comme je l'avais vu juste devant moi à mon dernier passage!.
Je fais celui qui est à l'aise et passe l'obstacle en force (et avec un sourire de circonstance rien que pour les embêter: je fais le fier!)
sous les rouspétances des papys,décidément pas contents de ne pas me voir caler,ce que j'avais fait à mes derniers passages.
(dans ces circonstances,il n'est pas facile de bloquer les freins et de s'en relever avec aisance,et.....SANS se faire écraser par un autre véhicule entrant dans le village).

Bon,je suis aussitôt obligé de stopper à la fontaine à droite,car je suis dans le rouge complet,en train de m'asphyxier.
Je fais le plein d'eau à la fontaine en cranant un peu le temps que les papys viennent à moi.
Ils ont déjà traversé la route et n'osent approcher plus:à l'évidence je suis "étranger" par mon look.

Du coup,ils ne sont pas contents du tout et s'en vont vite se rasseoir,....
......attendant le prochain cycliste.


Dernière édition par el sombrero le Mar 10 Juin 2014, 20:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Lun 19 Mai 2014, 16:48

chouette!....une fan!

Encore quelques km à gravir pour ce grand col.
Je suis aux environs de 2200m d'altitude.
La température est agréable sous un beau ciel bleu.
Le pédalier VTT fait la différence:je suis plus à mon aise,mais ma roue arrière en 26" en dure à pousser avec tout mon barda.

Une voiture s'arrête 50 m devant moi à même la route (pas de place pour se garer sur le bas-côté).
En sort une belle femme de mon âge au large sourire,elle a un appareil photo à la main et m'attend.

Elle me mitraille de photos d'un air....très engageant.
Je fais bonne figure en poussant un peu plus sur les pédales pour me mettre à mon avantage,mais je suis presque à fond.
Je la dépasse,tout comme sa voiture.

Sa voiture me re-dépasse rapidement et elle s'arrête à 100m.
Elle ressort de sa voiture et me sourit toujours d'un air aussi amoureux,cette fois-ci elle met même un genou à terre pour mieux me photographier.
je suis un brin satisfait:j'ai fait une touche"???!.
je la re-dépasse encore,tout en lui rendant son sourire.

Elle me repasse et s'arrête encore,100 m devant moi.
Cette fois-ci elle a en plus un bidon d'eau Coca-Cola dans l'autre main qu'elle gigote comme une fan pour me le montrer!!!!
J'ai déjà refait le plein de mes bidons,mais un peu d'eau bien fraîche....je ne dis pas non.

Un autre cycliste me dépasse lentement pendant ce temps là et me fait nettement une queue de poisson.
Il lui arrache  le bidon à la volée,en avale une gorgée et balance le bidon à terre,comme à un chien.
Je suis abasourdi!
Le bidon roule évidemment entre les roues de mon trike.

Elle court rapidement pour le ramasser avant qu'il ne tombe dans le ravin,
puis remonte dans sa voiture pour me re-dépasser encore.

Elle s'arrête encore à 100m plus haut.
Cette fois-ci elle apparaît avec une serviette de toilette autour des épaules,en plus du bidon.
Elle la tend au cycliste qui sèche les 3 gouttes de sueur à son front puis  jette la serviette au sol pour "son chien!",
pendant que la femme (?) court à fond en remontant la route.
Il lui arrache encore le bidon,en boit une goulée,en verse un peu sur ses cheveux et re-balance le bidon au sol.....
La pauvre court encore le ramasser frénétiquement.

Ce "couple" finit enfin par disparaître de ma vue.

Et moi qui croyait avoir une fan!.......


Dernière édition par el sombrero le Mar 10 Juin 2014, 20:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
beno
Accro du forum
avatar

Messages : 3233
Âge : 52
Localisation : vers Fribourg en Suisse
VPH : Mango 212 AE pour la famille, MétaPhysic pour Madame et Waw 153 pour moi
Date d'inscription : 08/01/2013

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Mer 04 Juin 2014, 11:01

ce post découvert me rappelle de bon (mauvais) souvenirs mais qui sont encore bien présents:

sortie avec des copain, on avait 10-12 ans, peu de voiture et pas souvent un bande de gamin à vélo. lors d'une pose à l'ombre d'une usine, quelqu'un sort et viens vers nous. Aie, on va se fait engueuler... mais non! on nous demande d'où on vient (on avait fait 20km), impressionné, le gars nous invite à visiter son usine de boitier de montres (ben oui, on est en Suisse!), ... et il fait une quête parmi les employés pour nous permettre de nous acheter une glace!   

une autre fois, avec deux copains, re-promenade à vélo et on s'arrête à une épicerie, on a faim et rien pris avec nous, pensant juste boire l'eau des fontaines...  Rolling Eyes  on veut acheter du pain: il en reste deux sur l'étalage, le grand est trop cher pour ce qu'on a, et l'autre n'est pas à vendre, trop vieux... devant notre mine dépitée, la dame nous donne la vieille miche de pain et 3 pommes par-dessus, et on repart avec... les 50 ct qu'on avait!

premier grand tour en VD, 16 ans, pas le sous toujours, juste des mollets, un vélo et envie de voir derrière l'horizon: manger des restes pris dans le frigo le premier jour dans une maison abandonnée du Jura, partager 500gr de massepain et un reste de pain le deuxième jour perdus au centre de Genève, téléphoner à la maison comme promis et y laisser les maigres sous qui nous restaient, chaparder des pommes et une salade dans un jardin de Morgins le 3e jour, rentrer le 4e jour parce que trop faim...   moralité:on donne au gamins, pas aux ados...

l'année suivante, rebelote avec deux copains, on veut voir les cols des Alpes... départ surchargés avec tout le barda... dans des sacoches en cuir prêtées par un grand père du village!
bouffe froid le premier jour, on squatte une grange et il pleut dehors, peur d'allumer le réchaud...  Sad 
2e jour, après avoir fait le Grimsel, on monte un bout du Nuffenen et on s'arrête pour dormir dans une grange, il fait beau, on allume le réchaud... à barres de méta... on est jamais arrivé à cuire l'eau pour les pâtes... on met tout dans la casserole, ça fait bloc, on bouffera ce bloc de pâtes collées et pas cuites + tout le pic-nic du lendemain...  Shocked  et on fera le col du Nufenen sans bouffer de la journée
3e jour au pied du Gothard, bouffe froide, toujours pas de réchaud
4e jour, lumineux! montée du Gothard par la Trémola, l'ancien col fait pour les diligences, pas raide... mais en partie pavé   . A la descente, on en a marre des pavés on veut profiter alors on prend la semi-autoroute    ... le soir, près de Lucerne, premier bain  Rolling Eyes  Rolling Eyes à poil dans le lac sous le regard amusé des bourges du coin en costards et longues robes qui allaient au restaurant, Küssnacht, la côte d'or... on a dormi sur 3 m d'herbe, entre la route et le lac, avec un réverbère en guise de lampe de chevet  jocolor 
5e jour, RAS si ce n'est qu'on trouvait pas de quoi dormir, plus de magasin ouvert  Rolling Eyes et la pluie menaçait: on s'est résolus à utiliser notre solution de secours: une tente à deux pour trois et le sachet de birscher qui nous restait pour le p'tit déj... vous raconte pas le combat dans la tente pour avoir à bouffer   
6e jour, en plein Jura, au milieu de nulle part, on en a marre, on vise une maison abandonnée, on s'est raconté tellement d'histoires à faire peur pleines de morts-vivants qu'on a dormi devant! sur la terrasse défoncée   
7e jour, fête nationale, on est à la Vue des Alpes près de la Chaux de Fond, tout le monde vient faire péter fusées et pétards là où on campe... un beau feu d'artifice mais pour le calme, faudra repasser.. en plus, on est réveillé le matin très tôt par le camion du lait: on dormait sur la route pour éviter a rosée du matin!
8e jour, retour à la maison, mangé et dormi comme rarement, plus envie de voir le vélo pour un moment...     


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Jeu 19 Juin 2014, 11:58

Au mètre près!

Mon périple de l'été se termine bientôt.
je suis dans les Pyrénées,posés pour quelques jours à Bourg-Madame (à la frontière Espagnole).
Je monte -sans mon barda- le col de Puymorens: une formalité!
Je pousse comme d'habitude jusqu'au Pas de la Casa,puis au col qui le surplombe (port d'Envalira).

Bah,j'ai encore du jus,bien assez pour remonter au retour le col de Puymorens (c'est pas très pentu et pas long),
et hop,je file sur le chemin carrossable qui monte jusqu'au terminus des remontées mécaniques,histoire de me faire un peu plus de muscles.
Le chemin est bien empierré et par endroit,je dois pousser mon trike.

La descente de ce chemin est plus problématique:les pneus Marathon pas mal usés n'accrochent pas plus que ça....
et la direction est très sollicitée.

Je suis à nouveau au col et je descend à fond Jusqu'au Pas de la Casa,puis jusqu'à l'embranchement pour le col du Puymorens.
Je connais la petite source d'eau fraîche sur le bas-côté (peu visible!!!) qui me sauve la vie:j'en bois un bon litre et remplis mon bidon et me décrasse de toute cette transpiration.
Le col est vite franchi et je me promet de battre mon record de vitesse jusqu'au camping.
je dépasse plusieurs cyclistes en trombe.
J'en connais chaque virage :ça aide!
Déjà l'intersection avec l'entrée du tunnel,je relance fort,je suis en forme après déjà 4 semaines de cyclo-camping.

Les faux plats sont avalés avec facilité,mais le disque de frein droit couine un peu,et en plus ça doit me ralentir.
Je fais un réglage minute:plus de couinement,mais la roue tourne...bizarrement,mais bon,je verrais cela tranquillou au camping.

J'arrive enfin au camping et je m'arrête devant les sanitaires.
Je remonte ensuite sur mon trike et...impossible ....de redémarrer.

Je vérifie les freins:non!....ils sont pourtant bien dé-serrés.
Je me lève pour examiner tout cela plus en détail:la roue avant droite est totalement bloquée?!

Je traîne lamentablement mon trike jusqu'à ma tente et démonte la roue en cause:les roulements sont complètement bloqués.
En se refroidissant -le temps de passer aux toilettes- les billes se sont coller.
Et je repense aux ennuis que j'aurais eu si je n'avais pas fait toute la descente ....sans m'arrêter et ....à fond,
gardant ainsi les roulements "bien au chaud"!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Ven 25 Juil 2014, 19:11

j'ai hésité longuement avant de mettre en ligne cette anecdote....voyons donc...pourquoi!

un gros et 2 monstres!

Je plante ma tente au camping,je monte ma ligne de linge.
J'irais faire mes emplettes après la douche,une fois m'être décrassé.
je file à la douche avec son "sac de douche",je me lave,fais ma lessive,
bref,tout comme d'habitude:ma routine donc.

Je sors de la douche,jusque là tout est normal!
-----------------------------------------------------------
Coincé-engoncé dans mon trike est lové un obèse de 140 kg pour le moins
(j'en fais 120kg,je sais de quoi je parle!),qui est en train de me péter mon siège!!!

Sur son ventre gigote un garçon d'au moins sept ans qui fait 35 kg...de plus et qui gigote ...le bougre:
il shoote dans mon rétroviseur,mes bar-ends,mon compteur,pour....tout casser!!!!!
Derrière ,debout sur mon porte-bagage saute à pied-joints la fille de 5 ans de "seulement" 25 kg:
elle fait tout pour arracher mon pare-soleil d'ennui et de rage!

Là,je sens mon sang bouillir!

je me précipite pour engueuler le père:
-qu'est-ce que vous faites là???
Il se fout de moi en m'ignorant totalement:parle à mon cul,c'est pareil!
-vous dégager de là!
Rien!,à peine sa tête qui tourne insensiblement avec un mini rictus qui dit: "merde!"
-allez ,dégager de là!
Sur un ton déplaisant:-je fais rien,juste un essai avec les enfants.
-je vous laisse 3 secondes pour vous lever (un brin de mon pare-soleil vient de faire "crack" dans les mains de la fille.
Le père à un début de sourire narquois.....

Un coup d’œil de ma part à gauche:oui!,c'est les voisins presque en face,
la plaque d'immatriculation de sa VOITURE indique qu'il est FRANCAIS et qu'il doit me comprendre.
La portière avant gauche est ouverte pour aérer.
Je file en quelques enjambées jusqu'à sa voiture,m' y introduit,claque la porte de verrouille le loquet.
J'ai de la chance dans le rétroviseur je vois mon trike:

Çà y est:il réagit...enfin!
-il jette en l'envoyant en l'air son fils (comme un ballon!),il se lève d'un bond,file une grosse claque à sa fille qui en tombe du vélo et se met à hurler de rage,
-il est déjà là,à la vitre.
Je baisse électriquement juste ce qu'il faut de la vitre pour l'énerver,à mon tour.
-bon,ça va sortez de là...

La chance est décidément avec moi:la clé est sur le Neiman!
je démarre le moteur et fais littéralement hurler le moteur:....vraooooum,vraoouuuum!
-bon,ok,j'ai compris,
Vraooooum,vraooooouuuum!
de voire sa tête,ça me console de mon brin de pare-soleil cassé.
Je lui dis:-je vais faire "juste un essai" avec la voiture.

Ça y est :il comprend enfin,et commence à s'excuser,
et patati et patata.
Il comprend qu'il aurait pu "casser" mon vélo AVEC ses enfants...
Il va réparer le brin cassé:promis-juré!
(je l'enfonce un peu plus en lui disant que ça coûte une fortune,c'est pas vrai mais je me vange un peu,c'est de bonne guerre et ça me calme).

Les enfants sont encore les mains dans le dos,figés de voir leur père devant faire de plates excuses.

------------------------------------
Le soir le père m'invite à déguster des saucisses au barbecue (miam!miam!),
je ne me fais pas prier (je ne suis pas rancunier) et on fait la paix en terminant la soirée ensemble.

Il m'a largement remboursé le brin cassé
(pas facile à trouver par ailleurs!!!,mais chut,je cyclo-campe avec un brin de secours placé le long de la baume).

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
et au fait,dans mon local à vélo:je n'ai plus de brin de mon pare-soleil qui se soit cassé en 4 ans,
oui,4 ans,
d'ailleurs depuis en fait .......le déménagement du père et de son enfant de 7 ans caractériel.
Y aurait-il un rapport de cause à effet?!.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Mar 29 Juil 2014, 12:08

c'était "jadis" ,avec un vélo droit et des sacoches trop peu volumineuses.


Ces sacoches Décathlon étaient extra en terme de légèreté,mais elles étaient vite remplies à raz-bord,
même avec la jupe.


je fais mes emplettes de midi en profitant de mon passage dans un village,
30mn avant l'heure de la pause de midi.

Je place mon pain d'un côté de ma tente,sur le porte-bagage dans le sens du vélo,bien serré sous le gros tendeur.
Idem pour la bouteille de soda,mais de l'autre côté pour...équilibrer.
Le melon me donne plus de mal pour le caler,en plus il est énorme (c'est bien pour cela que je l'ai acheté!).
Pour les yaourts,c'est plus facile:le tendeur passe juste au milieu du pack de 4 retourné.
Le boite de thon et le citron sont eux bien calés dans un recoin de la sacoche.

12H30:
Une descente! personne à cette heure-ci,je fonce!
Le revêtement n'est pas trop bon,je reste prudent,mais ça secoue.
Aaaah,une bonne table de la DDE,bien ombragée: j'y stoppe de suite,j'y adosse mon vélo droit pour le maintenir debout.

Mais....où sont passés le pain,le soda,le melon et les yaourts????
Tous tombés au fil des kilomètres et des chaos.

Il est certain que j'avais bien remarqué que le tendeur cisaillait fortement le pain tout frais?!

-----------------------------------------------------------------------------------
Et...pourquoi mes sacoches actuelles -faites maisons- sont-elles désormais si volumineuses?....
....pour avoir du rab de place????
Oui,entre-autres.
--------------------------------------------
Mais j'utilise aussi un filet à provision de poussette de bébé extra-light qui me sert:
-pour me limiter dans mes achats:en volume et en poids:si ça déborde du filet;je ne prend pas?!
-pour mettre le tout sur le porte-bagage,si besoin,en particulier pour des éléments comme un gros melon,une pastèque,très difficile à stabiliser et/ou très encombrant dans une sacoche de cyclo-campeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Lun 01 Sep 2014, 14:22

cet été,col du Pré (Cormet de Roseland),lové dans mon trike je croise un joggeur au détour d"un virage,et dans la seconde me sort:
"ouah,tout confort!"

Y'en a qui comprennent vite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Lun 01 Sep 2014, 15:16

Les 4 jeunes arrivés tardivement la veille au soir m'ont superbement snobés  au camping municipal
(façon qu' ont les  ados quand on leur demande de ranger leur chambre:parle à mon cul....).
Ils ont consommés pas mal de bière et de shipseries en guise de repas avant de se coucher.


Il est 6H30 du matin et je termine mon petit déjeuner copieux (col d'Agnel à grimper...).
Les jeunes se lèvent!
Bien tôt d'ailleurs?....peut-être ...pour  partir avant de régler le prix du camping?!

Dans le silence du petit matin,je les entend bien distinctement:
"on va demander à l'autre enculé!..."
C'est de moi évidemment dont il s'agit,puisque je suis le seul déjà réveillé et attablé.

-"bonjour,on a faim!"
-"charmant préambule"
-"vous avez rien à manger!?"

Il me reste bien le petit quignon de pain,juste assez pour une volée de moineaux,mais pas pour 4 gaillards.
En regardant dans leur voiture la veille,j'avais constaté qu'à part leur tente et leur couchage,ils n'avaient rien emporté,
sinon leurs bières:pas de table,de chaise,de réchaud,...


-"Il y a une supérette,à moins d'1 km un peu plus haut,c'est vite fait en voiture"
-"ouais,mais ça ouvre qu'à 8H30!"
-"et bien en partant tout de suite,vous y serez les premiers servis".

Ils sont déconfis et cherchent à l'évidence  de  quoi dire.
j'ai deviné qu'ils n'avaient de l'argent que pour les bières de la veille.

-"sinon,il y a la boulangerie qui ouvre à 7H00...." (je suis un peu taquin parfois,quitte à être un "enculé")
-"laisse tomber,c'est tous des bâtards dans ce coin" ,fit celui en retrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Lun 01 Sep 2014, 17:53

en haut de l'Iseran,
je suis caché derrière le bâtiment (y' a 2 petits bancs en bois bien pratiques) le temps de passer ma tenue thermique,
protégé d'un vent violent digne du Ventoux,
Un couple est là,à 2m:

-mais -si- je te dis,il était à Roseland hier.
-ouais,mais facile ....avec un moteur! (ils sont côté "sacoche latérale" à ma droite)
-mais non dit le femme en connaisseuse:regarde bien ,y'a pas de moteur.
Il passe de l'autre côté ,puis  se penche sur les moyeux et constate les faits:-ah oui!

Puis il commence à examiner ostensiblement de profil mes fesses pour en mesurer la taille,leur volume et donc leur poids.
Maintenant c'est au tour de mon gros bedon et finit par conclure d'un air entendu:
-ah,oui! quand même.....faut le faire!!!


Dernière édition par el sombrero le Lun 01 Sep 2014, 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Lun 01 Sep 2014, 18:26

je donne un coup de guidon à droite sur la montée au lac de  St Cenis (pas loin de l'Italie),
pour être à l'ombre sur de l'herbe pour mieux régler mon lecteur MP3.

-non!!!nooon!!!! t’arrêtes pas!!! me hurle le cycliste derrière moi (qui me suit depuis plusieurs minutes).
Son ton est nettement désapprobateur.

-non,mais ohh!je fais ce que je veux.
Je le vois alors me dépasser en titubant:à l'évidence il calquait sa vitesse sur la mienne,et il est fâché.
Et il est cuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Lun 01 Sep 2014, 18:35

à l'accueil du camping des 5 Vallées en contre-bas de Briançon:

-je viens m'inscrire!
-oui,je vous reconnais.
-ah bon? sans avoir vu mon vélo???
-heu,oui,enfin je crois....
-je suis celui que vous voulez écraser si vous me voyez sur la route,
-alors là oui,vous êtes M. ......

-gagné!

Les autres vacanciers sont effarés et outrés par ce dialogue!

C'est devenu une blagounette entre-nous au fil des années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Lun 01 Sep 2014, 19:32

et crac en dedans!

La GROOOOSSE connerie!
Fallait bien que ça arrive une fois.


Depuis Bourg st Maurice,j'ai réussi à faire les grimpettes prévues:
Roseland,Iseran,Italie (St Bernard).

Avant de basculer l'après-midi dans la Maurienne,
je m'offre une dernière mini-montée ce matin,malgré le temps qui revient à la pluie :les Angles.
La pluie arrive vite,le froid aussi et m'oblige à stopper aux Angles +/- 1700m.
Avant de redescendre,j'enfile ma tenue thermique sèche,et règle mes freins à disque.

------------------------------------------------------------------------------------------------
+++Et pour changer,au lieu d'une paire de gants de soie recouverts d'une paire de gants en latex (100% imperméables),
j'enfile la paire de soie et par dessus une paire de polaire fines.
------------------------------------------------------------------------------------------------

Dès le départ de la descente le brouillard humide me glace les doigts:ce n'était pas une bonne idée!
Je sors momentanément du nuage:il y fait nettement plus clair...j'en profite pour faire mes premières photos,
en sortant mon appareil bien protégé de ma grande sacoche latérale que je laisse ouverte le temps de photographier.

Je me lève de mon trike,monte sur le mini terre-plein et commence la première photo d'un panoramique qui en demande 5 ou 6.
Dans l'écran je distingue mon trike qui s’échappe: zut!

Le frein de parking s'est libéré et le trike traverse la chaussée,certes en allant vers la falaise,mais avec un angle pas bon de 25°:c'est sûr...il va rebondir.

Je pique un sprint avec mes sandales Northwave qui glissouillent un peu sur le bitume humide.
Mon trike heurte une sorte de mini-trottoir,la roue gauche se lève,la roue droite le fait pivoter:il retombe pile dans l'axe de la route:
300m de ligne droite!!!
Heureusement ça l'a ralenti un peu.
Je suis à fond,mais le trike file plus vite que moi.

Des images atroces traversent mon esprit:
-un autre cycliste se prenant mon trike de face,
-une voiture montante voulant l'éviter qui tombe dans le ravin,
-mon trke qui décolle (comme dans E.T.) et qui vient se coincer dans 1 des grands pins.
-....
je puise alors dans mes ultimes ressources reptiliennes,très au delà de mes capacités aérobiques: et....
-crac en bas: claquage musculaire,
-crac en haut: claquage  d'un autre muscle,
tant pis pour la douleur,je continue ma course effrénée....

Mes doigts se tendent,la polaire de mes gants agrippent le tissu de mon pare-soleil,qui craque mais qui ralentit aussi mon vélo,juste assez pour m'affaisser dessus.
Et crac en dedans:un énorme point de côté me coupe en 2.
Je garde quand même ma jambe au double claquage en extension,pour éviter la crampe catastrophique.
Plusieurs minutes me sont nécessaires dans le fossé pour reprendre du souffle.

Le point de côté ne part pas,et d'ailleurs il est du mauvais côté et semble bien trop douloureux:comme une appendicite aigüe.
Je remonte très lentement et très douloureusement la chaussée pour récupérer ce qui a pu s'échapper de ma sacoche,mais tout est resté à l'intérieur.
Je me console en constatant qu'elle est vraiment bien conçue.

C'est une déchirure interne abdominale,à cause de mon gros bedon qui a gigoté en résonance comme le ferais un gros sein.
La douleur est atroce au moment de me ré-installer sur mon trike.
Heureusement c'est plus que de la descente.....
----------------------------------------------------------
J'ai eu plus que mal les jours suivants!......
Dieu merci,mon siège de camping était prévu pour me servir -aussi- de déambulateur,ce qu'il fit à merveille.

Je peux désormais remarcher normalement,mais lentement.


Conclusion:
-avec le serrage des plaquettes des freins,la double couche de gants et les doigts engourdis par le froid,
je n'ai pas senti que je n'avais pas complètement enclenché LE frein de parking (l'endroit semblait assez plat en rebord de précipice pour n'en utiliser qu'1),
plus dur à activer à cause du resserrage des plaquettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Jeu 11 Sep 2014, 10:40

Col du Galibier:
un convoi est derrière moi et va me dépasser.

Les 2 hommes de 25 ans ont de grosses sacoches classiques derrière ,plus petites pour le devant (toutes noires:peu pas de sécurité passive par mauvais temps....) et ils avancent bien,ils sont nettement devant.

La première fille,du même âge n'a que deux petites sacoches sur l'arrière ,comme pour une sortie à la journée en montagne pour y placer ses affaires sèches pour la descente.
Elle avance bien aussi (bien plus vite que moi,qui roule certes sans sacoche mais avec mon gros bedon qui "compense"!...):
8/10 km/h contre 4 pour moi.
-------------------------------------------

Puis c'est au tour du "25 tonnes",....heu..... de la 2ème fille:
-grosses sacoches devant,
-énormes sacoches derrière + tente,etc......
-et....grosse remorque d'enfant double place derrière [: b]c'est elle qui porte tout?![/b]...ouaaf!

Non,il y un pitchoun dedans ,plus d'autres affaires.
Le tout est impressionnant en volume et donc en poids.

Elle me dépasse en me rendant tout juste mon bonjour (elle roule trop vite) et ses paroles s'envolent déjà,
mais elle est moins essoufflée que l'autre jeune fille et que moi.
J'en suis sidéré!

On est déjà bien haut (2400m?) ,il y a un peu de vent.
Je ne l'entend pas mais je devine enfin la présence du moteur électrique aux seules batteries visibles....


Tiens! elle s' arrête!
Je me dis qu'elle doit est à court de jus,en roulant si vite dans un col si long.
Je remonte lentement l'espace qui nous sépare,ça me donnera l'occasion de papoter un peu.

Non! ça repart (changement de batterie?),je suis trop éloigné pour bien distinguer la scène.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------
Je termine la montée du col lentement (comme d’habitude quoi) ,
puis je redescend par le même versant où m'attend ma voiture pour basculer sur Briançon.
C'est pas comme ce matin avec un zéro degré de température:il fait 60° dans ma voiture: une fournaise.
Je replace mon trike dans ma voiture en refaisant une petite séance d'origami pour tout bien ranger.

Je remonte le col,mais cette fois-ci avec la voiture,je le passe tout juste et.....

Tiens :encore eux:
-les hommes attendent devant,à 400m.
-la fille aux petites sacoches descend vite et bien:c'est pas son premier col!
-l'autre (le "25 tonnes") est nettement en retrait et profite de la ligne droite pour foncer:60...65...70...km/h.....gloups!
aucune voiture devant ne prend le risque de la dépasser.
Mais aie le virage! la remorque derrière gigote terriblement,je m'attend à ce qu'elle verse sur le bas-côté.
Elle ralentit...encore....encore.....je devine qu'elle serre les fesses,elle mange un peu d'herbe et des cailloux sur le côté.
Tout le monde reste sagement derrière.
Elle rejoint ses amis qui repartent.

Une autre ligne droite,elle accélère ,mais moins courageusement cette fois-ci.
Elle n'accélère plus,on en profite pour la dépasser rapidement.
Je ne la retrouve pas au camping du soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Jeu 30 Juil 2015, 12:25

je suis au Portugal (selon mon souvenir lointain) en août, la chaleur est accablante.
Le vent marin est quasi nul, à peine de quoi faire fraîchir cet air sec.

Mais je vais faire trempette dans la mer.
Depuis la falaise, ça fait une belle descente avec mon trike qu'il me faudra ....remonter,
mais je serais alors "plus frais" à tout point de vue.

c'est bitumé mais étroit: tout juste la largeur d'une voiture.
c'est au moins du 14%

je reconnais la route, pour l'avoir déjà fréquentée, jadis....
Les portugais restent sur les hauteurs sous les pins faméliques.
Personne sur la route: j'en profite!:....je fonce!

J’aperçois déjà la mer à 300m, elle me semble bien haute: marée haute?
La route bitumée y plonge carrément, pour des mises à l'eau d'embarcations,
et le sable de la plage a totalement disparu comme dévoré par la marrée trop haute.

je freine pour ne pas plonger dans la mer, mais la pente est trop raide, le sable glissouille.

De justesse!
je tente un demi-tour: je tourne à gauche, le pneu de ma roue droite est déjà dans l'eau, et je vois l'eau monter à vive allure:
zut! pas bon l'eau salé pour un vélo!!!.

La route étant trop étroite, je suis obligé de faire marche arrière pour finir de tourner.
Je suis presque dans le bon sens, mais je sens l'eau de mer refroidir mes fesses.
La roue arrière patine dans l'eau, elle fait "roue à aubes de pédalo" en projetant de l'eau par dessus ma tête et....ATROCE!...je recule.
Ma sacoche latérale, très étanche me donne un peu de flottaison mais que d'un côté et momentanément, mon trike se soulève déjà un peu à droite.
Mon pied gauche est toujours clipsé à sa pédale.

je bascule: je vais me noyer, je donne un bon coup pour libérer mon pied, je suis déjà à 2m du rivage, puis de suite à 3m, 4m....
J'abandonne mon vélo et regagne "la berge".
je suis bon nageur, c'était facile
Je reprend toutefois difficilement pied sur le bitume très pentu.
Personne n'est venu m'aider!....
Je me retourne et devine  encore ma sacoche entre 2 eaux qui fait des bulles: mon trike est perdu.

Mais d'un coup , je me rappelle avoir déjà perdu un Vd exactement au même endroit et....dans les mêmes circonstances.
Mon côté rationnel me fait dire qu'il y a quelque chose de louche dans tout cela et...je me réveille.


Dernière édition par el sombrero le Jeu 08 Oct 2015, 11:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Mar 08 Sep 2015, 10:51

cet été:
je commence ma descente du col (bien raid).
je suis sur le point de dépasser ma première voiture.
Celle-ci va se rabattre pour me laisser le passage comme souvent, puis non,
elle se met à zigzaguer volontairement pour...me bloquer le passage....en ralentissant notablement (50 km/h).

Le jeune de 15 ans assis sur le siège arrière est tourné vers moi,
avec son smartphone: il me filme: 1mn, puis 2, puis 5,.....puis 10!!!.....
je trouve le temps bien long.
j'arrive enfin à les dépasser dans un virage en épingle, ouf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Lun 14 Sep 2015, 09:14

6H20,
je termine de siroter mon café au camping, tout en terminant mon petit déjeuner,
attendant que le soleil passe la crête.
Je suis encore le seul levé, comme souvent.

Ma voisine (60 ans) , vêtue d'un T-shirt ouvre sa tente -juste en face de moi- à 4m
et s'étire comme un chat en étendant les bras au dessus de sa tête,
faisant ainsi....très largement....remonter son T-shirt jusqu'au nombril.
Il lui faut bien 20 secondes pour se rendre compte que je suis là et qu'elle ne porte pas...de culotte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Lun 14 Sep 2015, 20:37


Juste sous la couche de brume, 1800m d'altitude à la sortie de la station de ski,
toute la famille est alignée pour me voir passer.
Ma combi thermique et ma bouche dégagent alors beaucoup de vapeur.

La fillette de 6 ans, avec son doigt pointé sur moi:
"regarde maman, le monsieur fume presque autant que toi!"
La mère tourne la tête vers sa fille et va lui donner une grosse claque,
mais elle tient à la main son mégot sur lequel elle tire énergiquement
(il fait frisquet).
Sa fille apeurée tente alors de se reprendre:
"oui, mais lui...c'est de la BONNE fumée".

Sa mère hausse les yeux au ciel, désabusée, pensant probablement qu'elle ne pourra rien faire de sa fille?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Lun 14 Sep 2015, 20:54

Déjà 2 semaines de cols, je ventile mieux, mais monte toujours très lentement, en moulinant.

Un homme (60 ans???) ...me ...dé-pa-sse ...len-te-ment ...mais...en ...dan-seu-se ...en..."tournant" ...à moins de 15 tours/mn:
Il est fou!, il zigzag beaucoup...trop!
Il force comme comme un malade, à s'en péter les varices.
Il chute lourdement un peu plus loin: c'est un italien!

Je l'avais deviné!
(explication dans quelques jours, façon quizz!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Mar 15 Sep 2015, 19:14

au début du col de la Bonette depuis Jausiers:
un autre cyclo-campeur affûté me dépasse: -encore un barbu!- décidément...ce doit être à la mode cette année.
Il reste 15 secondes à mon niveau, silencieux: c'est long, et je vois bien qu'il va pour me causer.

Il me demande quelles langues je parle,
il est italien, on parle anglais.

-"vous n'étiez pas dans le col du Petit St Bernard???"
Houla! ça fait déjà un bail!
il poursuit:
"dans le col..., ...dans l'Iseran,... etc.,..."
Je dis "yes!" à chaque fois,

"...vous faites le circuit des cols?"

et je me rend compte alors que TOUS les cyclo-campeurs à grande barde croisés dernièrement étaient une seule personne:...lui!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Jeu 17 Sep 2015, 09:07

Col du Galibier  (pas trop d'oxygène tout là haut!),

la femme en tongs, plus dodue que moi, vulgaire, les mains sur les hanches,
et....appareil photo dans l'une d'elle, finit de me voir arriver,
et parle bien fort et pas que à mon intention:

"et ben, c'est pas trop tôt, ...qu'est-ce qui foutait ce gros con,...il fait exprès de pas se presser faut croire,..
y'en a qui abuse!,..."


Il va sans dire que je me suis garé à 50m  du col (comme souvent) : donc bien trop loin pour que cette "dame" puisse venir m'embêter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Jeu 17 Sep 2015, 10:25

Je suis au pied du col Agnel, côté Italie.
Il est tôt, déjà un peu brumeux de ce côté, je suis arrivé en voiture:
je suis absolument le seul garé à 500m au moins à la ronde.
Je viens juste de déposer mon trike de mon toit.

Un monospace remplis d' italiens arrivent et se garent "à l'italienne" tout contre moi (je ne peux pas passer entre les voitures!).
Bien sûr ils gardent leur moteur allumé: faut pas perdre de temps!: pas bon pour mon asthme.

Les enfants et la femme ont leur tête écrasées contre les vitres: ils attendent que je pédale.

Je prépare tranquillement mes affaires (bandeaux polaires, gants, casse-croûte, jus de fruits,etc.,...).
Les italiens commencent à me reprocher du regard mon manque d'empressement.
Le père joue de l'accélérateur.


Evidemment, je ralenti le rythme,
en profite pour faire quelques photos.
Ils s'exaspèrent et finissent par repartir en trombe en faisant gicler les graviers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Jeu 17 Sep 2015, 17:58

Mon voisin de camping possède exactement la même tente que moi: une ancienne 2 places 3" de D4,
(celle avec l'arceau supplémentaire pour l'aération )
qu'on ne voit plus guère car trop compliquée à replier quand on mesure moins d'1.85 m.

Je vais pour la replier -sous le regard amusé du voisin-, qui est là -bras croisé- pour me narguer.
j'ai de suite remarqué qu'on fait la même taille (1.75m), il doit avoir aussi des soucis pour replier la sienne.


Il ne voit pas la sangle (qui va bien = comme une poignée) que j'y ai rajouté et ....hop, c'est plié, hé!hé!!
Le plus long est de la faire entrer dans sa housse qui semble trop petite, au tissu glissant.
Bon, il fait la moue, il est déçu.

Il me dit que j'ai  le "bon coup de main".
Je lui explique que c'est "grâce à la sangle", (et aussi aux dizaines d'autres tentes  du même modèle pliées dans les campings)
du coup je suis bon pour la ressortir de sa housse, pour lui montrer, ce que je fais bien bolontiers.


On sympathise, ....mais un peu tard, puisque je pars en suivant pour l'Italie.

---------------
Et c'est bien vrai, j'en ai plié des dizaines! (à 2, c'est toutefois plus facile quand on sait s'y prendre).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Jeu 08 Oct 2015, 11:55

Le temps est à la pluie,
aussi je vais me contenter de faire une autre grimpette du col frontalier du Mont Cenis
et plus....selon les caprices de la météo.

Le brouillard est présent toute la montée, de plus en plus frais avec l'altitude, mais j'ai bon espoir d'avoir du "plus beau" au lac.
je passe le col, et bascule: le ciel est déjà un peu mieux.
je prend de suite la route à droite qui descend au lac qui permet de faire le tour du lac ou de monter au col du PETIT Mont Cenis, mais c'est trop bouché par là-bas.

Personne au lac: pas une seule voiture!!!!, c'est trop rare pour ne pas en profiter.
Je décide d'arrêter là ma grimpette pour descendre tout au bord de l'eau.
Ce que je n'ai plus fait depuis des années!!!!

Le bitume résiduel est vraiment tout pourri, en partie explosé par l"herbe et l'absence de passages de voitures.
Je passe très facilement sous la barrière bien haute.

Je m’arrête à une jetée de pierre du lac, près d'un arbrisseau qui n'a pas grandi depuis des années (foudre?),
mais qui m'avait jadis déjà dispensé son ombre.
Je bloque soigneusement les freins de parking de mon trike pour ne pas le voir plonger dans le lac.

Le soleil n'est pas là, mais j'ai au moins de la vue sur les alentours, à défaut d'avoir chaud dans le petit vent.
je revêt mes vêtements thermiques de descente, et termine de descendre à pied au lac.

Non de non!
C'est ici!
oui!..... ici!...aucun doute!
où j'ai failli plonger dans le lac avec mon Vd alourdi par mes sacoches, entraîné par mon élan et ma trop grande vitesse!!!

voir un peu plus haut dans la même page!

Comme quoi, les coïncidences......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.
» Idées? pour chauffage d'appoint dans un petite tente de cyclo-campeur.
» Mon abonnement de cyclo-campeur aux problèmes de jantes
» Cyclocamping... dormir en l'air ! [Hamac]
» Petites tentes pour la rando et le cyclocamping

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Forum du Voyage-
Sauter vers: