Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Velosteph
Accro du forum
avatar

Messages : 2445
Localisation : Bruxelles
VPH : Ice QNT 20 depuis le 27/11/2009 - le JLP , Ice Sprint FS depuis le 05/10/2012 - Akhar - Azub Tricon Kantar depuis le 16/3/2017
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Ven 31 Mai 2013, 12:57

JoCo a écrit:
C'est malin: tu m'as fichu la frousse !
Et à cause de toi je vais faire des cauchemars à chaque fois que j'irai à la douche du camping.

Andouille !
plus un!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferrosteph.net
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Mar 04 Juin 2013, 16:56

chtong...

J'étais encore à VD....

(et je roulais aussi bien plus vite...)

le col de l'Izeran est dans ma ligne de mire,
je me suis bien économisé et je remonte un paquet de cyclistes arrêtés en bord de route,
pas contents qu'un cyclo-campeur les dépasse...ce qui est habituel.

Je connais le col par cœur :pas besoin de m'arrêter pour faire des photos,car j'en ai déjà des collections!
Il fait exceptionnellement doux:pas besoin de me vêtir pour le descente.
Et hop!...le col est tout juste passé,
je joue du dérailleur pour relancer et......"chtong"....:bruit caractéristique d'un rayon de la roue arrière qui pète,
et forcément côté roue libre:j'en ai pas en stock,ni la clé pour démonter la cassette.

Je descend le col -à toute petite allure- à en avoir des crampes aux mains tellement je dois freiner,
en faisant tout pour que mes sacoches ne ballottent pas,en particulier dans les virages.
Ma faible vitesse me fait entendre très vite un 2em "chtong!"......et voila un 2è rayon qui pète...
Je serre les fesses,je connais la suite: j' appréhende le 3èm qui cassera en suivant.
La tête de chacun des rayons semble avoir souffert des efforts de la montée:les autres vont suivre.

et...."chtong".
Je roule encore plus doucement,et même, j'apprécie ce fort vent de vallée que j'ai maintenant de face et qui me ralentit fortement,
au mieux je n'entendrais pas les autres rayons casser!?
Le pneu frotte souvent sur les haubans:impossible de relancer.
Mes bras et mes mains sont épuisés de freiner et de tenir le vélo en ligne droite,
je pédale le plus rond possible.

j'arrive finalement tardivement au camping
et la première touffe d'herbe  de l'emplacement finit d'achever les autres rayons.

--------------------------
le lendemain,je devais acheter une nouvelle roue.


Dernière édition par el sombrero le Mar 10 Juin 2014, 20:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Mar 04 Juin 2013, 19:48

le Ferry vient d'accoster en Angleterre,
il fait froid et il pleuviote,mais rien d'anormal pour ce pays.
Le soir arrive et je m'arrête au premier camping :un....4 étoiles,pour y camper.
Je remarque tout de suite que l'herbe est grasse à souhait et tondue à la perfection,tel un green de golf.

-"no,it's impossible"
-"I am sorry ,but i WANT camp hier",
-"no,no,there is an "other" camping,
yes,just over there, et patati et patata....
and.... MUCH cheaper! (il insiste lourdement là dessus avec un air condescendant qui ne me plait pas trop)
....for bikers" (je lis dans son regard méprisant "et pour les pauvres!").
-'"cheaper??? ....but I dont mind"? Please,I'am really tired:so ,I want to stay here for the night.

je la fais court (15 bonnes minutes!à parlementer),pour qu'il accepte
(l'équivalent de 50€ de maintenant quand même! pour 1 personne).


On m'alloue finalement un bel et grand emplacement (c'est un vrai 4****)
et le gérant est quasiment en train de pleurer quand il me voit enfoncer des piquets (qui s'enfonce délicieusement à la main comme dans du beurre),
endommageant certainement son beau gazon:j'étais la seule tente du camping.
Rien que de voir sa tête dépitée valait bien les 50€?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KIKI-129
***
avatar

Messages : 186
Âge : 60
Localisation : Limousin
VPH : pas encore
Date d'inscription : 19/06/2010

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Mer 05 Juin 2013, 12:09

el sombrero a écrit:
le Ferry vient d'accoster en Angleterre,
il fait froid et il pleuviote,mais rien d'anormal pour ce pays.
Le soir arrive et je m'arrête au premier camping :un....4 étoiles,pour y camper.
Je remarque tout de suite que l'herbe est grasse à souhait et tondue à la perfection,tel un green de golf.

-"no,it's impossible"
-"I am sorry ,but i WANT camp hier",
-"no,no,there is an "other" camping,
yes,just over there, et patati et patata....
and.... MUCH cheaper! (il insiste lourdement là dessus avec un air condescendant qui ne me plait pas trop)
....for bikers" (je lis dans son regard méprisant "et pour les pauvres!").
-'"cheaper??? ....but I dont mind"? Please,I'am really tired:so ,I want to stay here for the night.

je la fais court (15 bonnes minutes!à parlementer),pour qu'il accepte
(l'équivalent de 50€ de maintenant quand même! pour 1 personne).


On m'alloue finalement un bel et grand emplacement (c'est un vrai 4****)
et le gérant est quasiment en train de pleurer quand il me voit enfoncer des piquets (qui s'enfonce délicieusement à la main comme dans du beurre),
endommageant certainement son beau gazon:j'étais la seule tente du camping.
Rien que de voir sa tête dépitée valait bien les 50€?!

ah ces Anglais et leur gazon !!!!!!!!!!!!!!!
tu en as un paquet d'anecdotes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naturerandomontagne.blog4ever.net/
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Mar 11 Juin 2013, 10:53

environs de Montpellier,13H45,
la chaleur est accablante,pas un souffle d'air,quasiment aucune voiture dans les 2 sens :ils sont tous à la plage,
je suis obligé de rouler sous le soleil de midi pour compenser ma faible vitesse..

Une voiture ralentit nettement derrière moi,et reste 1 bonne minute derrière moi,
puis commence à me dépasser ,mais finalement reste à mon niveau:
-"aeuh qu'est gneu failleau ouille"
-"je suis désolé!,je ne comprend pas",fis-je
-"aeuh qu'est gneu failleau ouille",
je réponds encore :-" que je ne comprend pas!"

Ils sont pourtant juste à ma hauteur...et j'ai le temps de remarquer le "modèle" de leur voiture
ce qui m'intrigue au plus au point et commence franchement à me faire peur.....,
aussi parce qu' ils roulent juste à côté de moi,pour ne pas dire contre moi.
Certains des passagers arrière rigolent bizarement....peut-être que.... mais non......ils sont complètement saouls....c'est pas possible?!
-"aeuh qu'est gneu failleau ouille"
Surement du français???!....je fais de gros efforts pour comprendre leur "dialecte"?!

Au bout de 4 bonnes minutes pas 1 de moins....,je finis par comprendre:
"où qui n'est ton fanion rouge?".
Je leur rétorque sur un ton ferme et rempli d'assurance que ce n'est pas obligatoire,puisque je ne suis pas handicapé.
-"maiii,siiii,....quel con,accélère"
Et la voiture de police finit par me dépasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Jeu 13 Juin 2013, 20:47

Il est bientôt midi,
je n'ai pas fini la grimpette avant d'arriver au village pour le ravitaillement.

Le bas-côté est totalement ROUGE ...de fraises des bois:
très charnues,mûres à point,...elles me font de l’œil.

Les abords ne permettent pas à une voiture de s'arrêter dans les parages,expliquant que personne n'ait encore fait de razia.

J'en dévore un bon 500g de suite: elles tout simplement succulentes, d'autant que je commence à avoir faim:je suis au Paradis,
mais il y en tellement:....trop dommage de les laisser perdre.
J'en remplis à ras-bord ma popote,au point de devoir bien les tasser pour les faire rentrer toutes.

A l'épicerie,mon œil est attiré par un gros pot de 500g de crème fraîche: c'est pas raisonnable du tout par cette chaleur et les cols à monter,mais bon.
J' achète aussi du sucre en poudre pour améliorer le tout en guise de repas de midi,mais rien d'autre:
pas de banane,de pain,....

Je malaxe les fraises des bois avec le sucre et la crème: miam:miam,j'engloutis le tout avec  délectation!++++++

----------------------
Croyez moi,c'est tout aussi bon avec des framboises sauvages.+++++++
(mais un peu moins digeste avec des mûres;nettement moins savoureux avec des myrtilles)
---------------------
A signaler que les fruits ci-dessus sont très faciles et rapides à préparer en compotées,particulièrement riches en vitamines.
Les myrtilles devront être écrasées avant cuisson pour en réduire la durée.
Néanmoins,les fraises des bois perdent beaucoup de leur intérêt gustatif une fois cuites.


Dernière édition par el sombrero le Ven 10 Jan 2014, 20:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Jeu 13 Juin 2013, 20:55

Je sors des sanitaires,une fois être passé à la douche.

Aucunes des pièces que j'ai semées à l'intention des gamins 15mn plus tôt sont là:le nettoyage est parfait!
Ça tombe bien,car  j'en ai encore quelques-unes dans ma poche pour me délester de quelques grammes supplémentaires.


Avec les jeunes enfants,je le fais souvent dans les campings,
en souvenir du plaisir que j'avais quand je découvrais "un trésor" sous forme de pièces "égarées".
Il me semblais alors tout naturel de voir des pièces de monnaie jaillir ici et là:
et à l'évidence ,on me faisant déjà gentiment le coup!
Alors,n' hésitez pas à faire comme moi:cela fera des heureux!+++++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme d'Happy
Accro du forum


Messages : 1045
Âge : 45
Localisation : 38500
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Jeu 13 Juin 2013, 21:18

Ah, les anecdotes d'El Sombrero reprennent Very Happy:D:D!
Je note le coup des pièces....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier33
Modo
avatar

Messages : 8000
Âge : 58
Localisation : Marcheprime
VPH : Metabike 20X26 bleu rolhoffisé - Catrike Trail jaune Rohloffisé et électrifié
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Jeu 13 Juin 2013, 21:39

Sombrero, voyons, jeter des pièces par terre, franchement, quand même Rolling Eyes

















Tu devrais plutôt jeter des billets: là, tu ferais vraiment des heureux!

__________________________________
"C'est déjà dur d'être pauvre, si en plus il faut se priver..." - Coluche -
"Y'a pas de grands, y'a pas de petits: La bonne longueur pour les jambes c'est quand les pieds touchent bien par terre" - Coluche aussi -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Ven 14 Juin 2013, 15:56

Au temps "jadis",où je roulais hélas encore à VD,
je suis sur la route depuis Carcassonne ,qui file au sud on montant progressivement sur plus de 70 km!....

Jusqu'à Limoux,c'est du faux-plat montant,je roule bien,mais je m'économise pour la suite:
c'est une route  -plus haut- où je vais encore dépasser des cyclo-campeurs en train de pousser leur vélo (souvent depuis Puyvalador).
Couiza,Quillan:impec, c'est fastoche!

Puis ça monte plus raide.
je fais mon ravitaillement à Axat: (toujours aussi cher!).....
La chaleur est accablante,même si je suis encore en sous-bois.
Ma pastèque (énorme!) donne du balourd à ma sacoche et je me tarde de faire ma pause près du ruisseau que je longe depuis un bon moment.


Je suis tout juste arrêté pour prendre une gorgée d'eau,
quand je vois débouler à donf et dans le sens de la descente....2 vélos dont je ne connaissais pas encore le nom:...des trikes.
Les 2 cyclistes avaient la banane,c'était clair!


j'hésite:
-faire demi-tour et les rejoindre pour voir ça de plus près,c'est plus que tentant?????
Mais à la vitesse où 'ils filaient, il me faudrait un bon tas de kilomètres en descente pour les rejoindre.
et donc de devoir "TOUT" remonter en suivant.
Je décide finalement de continuer mon chemin.
A la pause je dévore ma pastèque au bord du ruisseau sous un ombrage bienfaisant,et j'en oublie cette rencontre.

----------------------------------------
et.......c'est 20 ans plus tard et par hasard,lors d'un reportage sur France3,
je re-découvre ces engins merveilleux!
Et je m'en achète 1.


Dernière édition par el sombrero le Ven 10 Jan 2014, 20:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Ven 21 Juin 2013, 17:30

10 H que je roule,mais ça va bien,et c'est maintenant tout plat.
J'ai déjà fait un gros stock d'eau au dernier cimetière,il y a déjà 20 bons kilomètres:ça pèse,
même si je n'ai que de l'eau pour boire.


Il fait chaud,je cherche un coin "au frais" pour la nuit.
Aucun camping à espérer dans les alentours (coin non touristique),je connais les parages,
mais sur ma carte j'ai repéré une forêt domaniale*,avec un petit ruisseau qui me semble très sympathique.
*:Il est plus de 19H30,aucun risque d'être dérangé par un employé ou par un de ses gestionnaires,tous déjà rentrés chez eux.

Le chemin très largement carrossable est parfait.
Un coup d'oeil devant et derrière sur la route départementale:personne me voit,vite!....je roule pour m'y enfoncer.
je fais bien 250m pour ne pas être dérangé cette nuit par le bruit des voitures,toujours plus perceptible dans le silence de la nuit.

A gauche:une futaie très bien entretenue et totalement défrichée,avec une herbe bien grasse digne d'un beau "gazon",
mais des branchages au sol pourraient endommager ma tente.
A droite,c'est plus tentant:une jeune pinède bien touffue,non déboisée,bien fraîche (encore humide de la veille),
d'au moins 100m d'épaisseur et surtout....bordant le ruisseau.
Je n'hésite pas:ce sera côté ruisseau.

La tente se plante en 1 instant,car les piquets s'enfoncent à la main dans la grosse couche d'épines de pin,bien plate.
Les derniers rayons de soleil -quasiment horizontaux- arrivent à pénétrer entre les troncs jusqu'à ma tente,
car le ruisseau est juste à 10m à l'ouest:ça tombe bien,
et que sur l'autre rive,c'est un pré déjà fauché,qui laisse encore passer le soleil:c'est un p'tit coin de paradis.

Je me lave avec cette eau douce et bien tempérée:ça me change des ruisseaux glacés de montagne!
Dommage que la hauteur de l'eau soit faible:pas possible de s'y baigner.
Mais j'en profite pour faire ma lessive.
Le courant de l'eau rince mon linge en moins de 2.

Déjà 8H30,
je dois rentré dans ma tente,les moustiques sont trop voraces.
Ma lampe me sert à faire ma popote,mais la  pile va me lâcher dans pas longtemps.
Tout compte fait,il fait bien sombre dans cette pinède.
Le repas englouti,je vérifie ma cartographie pour le lendemain:10 à 11 H de roulage de prévu!
je m'endors rapidement.
---------------------

Aaaah!que j'ai bien dormi!
Il doit être encore très tôt,car le soleil n'est pas encore levé.
Mais comme j'ai faim,j'en profite pour faire mon petit-déjeuner et pour paresser,je m'élonge comme un chat.
Les jambes réclament déjà leur comptant de kilomètres,je le sens aux contractions musculaires spontanés des jambes.
Je sors sans difficultés mes bras de mon duvet car il ne fait pas froid:il fait doux,presque...chaud même?!....cooool!
La café et les tartines glissent tout seul dans l'estomac.

Je range ensuite mes affaires mollement,attendant paisiblement le soleil.

je finis -enfin- à pousser mon vélo pour sortir de la pinède et prendre le chemin carrossable jusqu'à la route.
Bigre:qu'il fait chaud,d'un coup!!!
Je suis éclaboussé de soleil et il tape fort,à en picoter la peau?!
Mon œil s'attarde alors machinalement sur mon compteur: et je me rend compte soudainement de l'heure:...
....11h30!
Zut,plus possible de rouler mes 10/11 H aujourd'hui!


------------------------
on comprendra ainsi pourquoi j'emporte systématiquement un réveil dans mon barda!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Mar 25 Juin 2013, 17:28

C'est début août,lac d'Annecy,ciel bleu insolent depuis un mois,grosse chaleur,
il y a un monde fou car....le temps s'y prête.

Le col de Leschaux (dernier col de la journée ,puis Crêt de Chatillon) m'a fait perdre un peu de jus
et je me languis de planter ma tente et surtout...de piquer une tête dans le lac,d'autant qu'il n'est pas très tard.
J'avais calculé mon coup en partant de très bonne heure pour arriver tôt au camping,afin de pouvoir bénéficier d'une place restante.

Je délaisse le ....camping Panoramique ,
pour éviter "l'emplacement spécial cyclo-campeur" systématiquement proposé,constitué pour l'essentiel d'une bouche d'égout!

Je prend la piste cyclable,noire de monde.
Les 2 autres campings que je connais bien affichent déjà "complet".

Ça se présente mal!....
Un autre,puis encore un autre camping,où on me reçoit avec un petit sourire,genre ricanement,
tellement cela semble une blague de vouloir une place en cette saison.
Zut,je suis en plein désarroi.

Mais un campeur sympa,assez âgé,lui aussi présent à l'accueil pour prévenir le patron que sa fille arrivera le lendemain,
me propose spontanément sa tente,déjà toute montée (celle pour sa grande fille).
Il me propose de m'offrir la nuitée,mais je paye  le complément (pas cher) pour une personne supplémentaire sur un même emplacement.

Çà ma change agréablement des fois où je propose de partager gracieusement mon emplacement à des campeurs peu fortunés.
La tente est nettement plus spacieuse que la mienne,de plus elle est bien propre.

Il m'offre aussi le repas,mais comme il  n'est constitué que de viande cuite au barbecue,
je préfère une nourriture plus digeste,en prévisions des  cols du lendemain.

Aussitôt mes sacoches placées dans la tente,youpi!!!!
je cours littéralement vers la plage,en faisant un peu de corrida avec tous les cyclistes roulant sur la piste cyclable qu'il me faut traverser pour accéder au lac.

L'eau du lac est chaude et agréable.....
Le délassement est réel,et je patauge ainsi jusqu'à la nuit tombante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Mar 25 Juin 2013, 18:25

Quand je roulais encore à VD:

Je suis sur le final de la montée du  col de la Croix De FER, après la sortie de St Sorlin d'Arves,depuis la Maurienne,
c'est du raid! 
Je dois obligatoirement basculer vers l'Oisans pour rentrer chez moi.
Le Galibier n'est pas praticable,on m'a parlé de neige?!.

Les conditions sont devenus dantesques,des rafales à plus de 80 km/h,de la pluie qui tombe horizontalement et fouette tout le corps.
Plus aucun arbre pour couper ce vent,sur ce paysage alpin.
Mais je suis en forme,la tête baissée dans mon guidon,je roule  vraiment à fond,histoire de ne pas me congeler:je sais ce que peut faire l'hypothermie.!
Difficile de ne pas faire entrer de l'eau dans les poumons,avec ma ventilation elle aussi à son maximum:je tousse régulièrement.
Mes lunettes sont sur mon front:impossible de voir à travers,au moins elles me protègent un peu celui-ci.
je ne vois pas grand chose à plusieurs mètres devant moi:il faut que je reste bien à droite de la chaussée -au cas où- si une voiture arrivait dans l'autre sens.
Ce qui n'est pas le cas de mes suiveurs qui se décalent en file indienne pour mieux se protéger du vent.

Je roule à 3.5 km/h face au vent,c'est le calvaire pour ne pas tomber,les bras me brûlent tant ils sont sollicités pour maintenir l'équilibre,
d'autant que mon barda me déstabilise encore plus à cette si faible vitesse,
et  à chaque épingle je constate que plusieurs autres cyclistes sont collés derrière moi.
Bah,c'est comme le mistral que je connais bien,mais en glacial.
Mon K-Way fait la différence,et cette année j'ai des gants:c'est l'avantage de cyclo-camper AVEC son barda!!!!!.

Vent dans le dos,ça avance même bien,mais personne me double! pas si con derrière moi!
Aucun ne fait demi-tour?!...étrange.
Il y en a une bonne quinzaine .....déjà!
Peut-être plus,mais je ne vois pas  aussi loin.

Je ne sais d'ailleurs pas trop où je suis:j'avance si lentement,la tête baissée à regarder le bitume juste devant ma roue....  

Encore un virage,un autre,encore un:ça n'en finit pas:je pense à un bon chocolat chaud bien crémeux....une grosse cuisse de poulet rôti....
une énorme tasse de thé bien chaud....
Je suis content d'avoir 15 jours de cyclo-camping dans les jambes:de ce côté là ça tourne.

La route  tourne à droite...l'escarpement rocher arrive:je sais que le col est là.

Je ne m’arrête pas,de toute manière on n'y voit rien:pas besoin de ruiner mon appareil photo.
Le vent souffle nettement moins de ce côté,il faut que je passe la route qui remonte au Glandon,
ensuite l'enfer sera derrière moi.

Un petit coup d' œil derrière moi et je distingue  "le troupeau" qui s'étire terriblement derrière moi,j'ai déjà 300m d'avance.
je file à vive allure ,bien que la route soit trempée,mais il y a des bons bouts de lignes droites.
Personne au croisement pour le Glandon:....super!....je ne ralentis pas!
Le ciel s'éclaircit nettement,je vois le lac.
les sacoches sifflent  dans le vent,vu ma vitesse.
Je surveille surtout ma roue arrière:c'est souvent à ce moment là qu' 1 rayon lâche.

Les gants sèchent à peine avec le vent apparent et j'ai les doigts gelés:je risque de ne plus pouvoir freiner.
Heureusement que je connais la route et chaque virage,mais il n'y en a pas trop dans ce coin..

Le lac arrive,je ralentis,il fait nettement plus doux,plus personne derrière moi,il ne pleut plus.

Je décide de m'arrêter.
Je retire mes gants et mon K-Way je m'essuie avec ma serviette et je passe une tenue sèche:ça fait du bien!!!!
Comme j'ai déjà changé de chaussettes en cours de montée,je n'en ai plus de sèches:tant pis.
j'ai du mal à gigoter mes doigts de pieds dans mes chaussures.

Je mange une barre de céréales,qui flottait dans ma sacoche de guidon  remplie d'eau.
Je remonte sur mon vélo et je distingue encore au loin le premier cycliste derrière moi.

Je redémarre en trombe,encore un bon bout de kilomètres pour rentrer sur Grenoble.
Je retrouve la route familière qui remonte vers l'Alpes d'Huez,mais aujourd'hui je file en descente sur Vizille.
Très peu de circulation automobile ,pas d'autres cyclistes.
Je sens les muscles des jambes se raidirent:la crampe est pour bientôt.
Si je cale déjà,le retour sera problématique!

Je décide sagement de m'arrêter -de suite- à un endroit boisé près de la route.
Je me fais un bon thé,je mange mes dernières provisions,emmitouflé dans le reste de mes vêtements secs.
je me réchauffe les mains à même la flamme de mon Camping-Gaz.
Je le place ensuite entre mes jambes pour faire gonfler mon K-Way avec de l'air chaud,façon montgolfière.
L'air chaud remonte jusqu'au col pour me réchauffer le visage:divin!
Je dînerais chez moi ce soir:pas besoin de lésiner sur le restant de gaz.

Au bout de 30 mn,je finis par "décongeler".
Je repars lentement,pour limiter le plus possible l'effet du vent apparent.
Je quitte 1 à 1 tout mes vêtements devenus superflus,au fil des kilomètres.

Bientôt Vizille.
Le ciel s'éclaircit encore plus.
L'altitude bien plus faible rend l'air plus doux.

Je finis totalement épuisé en bas de chez moi.


Dernière édition par el sombrero le Ven 10 Jan 2014, 20:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Ven 28 Juin 2013, 14:47

C'était encore à l'époque des francs,je vais donc retranscrire en "euros de maintenant" pour plus de compréhension.
-------------------------------------------------------------

Aaaah que je suis content d'être au Luxembourg,
la piste cyclable dans les bois est un vrai délice et pas que pour les yeux:fraicheur,verdure....

Je ne m'attendais pas à cette belle grimpette en final pour arriver en ville,mais j'ai encore du jus.
Le camping n'est pas très loin,il est bien herbacé,mais pas donné:il vient à bout de mes dernières espèces,bon.
J'ai repéré un cinéma,j'y ferais un tour ce soir.

je plante ma tente,je passe à la douche,je dîne et j'enfile mon jogging en coton  hyper-confort.
Je fais  le change en francs Luxembourgeois,histoire de payer mes frais pour les jours suivants.

J'arrive au cinéma à vélo,je le gare pile en face du cinéma,
mais méfiant comme à mon habitude,j'utilise tout de même mes 2 antivols,dont 1 pour la roue avant,l'autre me sert à attacher le tout à un poteau (lampadaire?).

Les clés ne peuvent se perdre car j'ai un porte-monnaie à 2 côtés:
-le premier pour les billets ,avec des clips pour maintenir mes clés,
-l'autre pour la menue monnaie.

je repère un film qui me semble distrayant,j'arrive en caisse,je sors un gros billet pour payer:
-"c'est pas assez!!" ....me fit la caissière,sur un ton désagréable,
Bon,je sors une autre coupure:
-"FFF,c'est pas assez!!",
Bon,....encore une autre:
-"Ooooh,c'est pas assez j'ai dit!!"
Encore un autre billet sur le comptoir,vivement récupéré par la caissière tout  comme les autres et qui disparaissent derrière le comptoir.
C'est samedi soir,les murmures dans la longue file d'attente qui s'impatiente m'exaspèrent et me stressent.
-"mais c'est pas possible!!!,c'est pas assez!!!!!"
Bizarre?.... c'est mon dernier billet que je mets sur le comptoir,
elle me rend enfin!!! quelles piécettes.

Je m'installe en salle:les sièges sont très confortables,et bien larges:pas de problèmes d'accoudoirs:les sièges ne sont pas strictement collés les uns les autres.
Je me dis que c'est bizarre:je viens de faire du change et je n'ai plus de billet???mais le film commence.

Le film était plaisant,je me rappelle même avoir sursauté 2/3 fois.

Il est 1H du matin,le film est terminé,le fond de l'air est bien frais,
le cinéma va pour fermer derrière moi:mais où sont passées mes clés???

Pas dans ma poche de chemisette,ni dans celles de mon pantalon!
Vite,je fais demi-tour,je me précipite dans la salle où je regardais le film quelques instants plus tôt.
Je retrouve le siège:rien dessus,....
.....mais si! ....en dessous:ouf!...le porte-monnaie est là.
Ah non,ce n'est pas le porte-monnaie, mais 1 seule de mes clés!!!++++.

Je ressort du cinéma,les portes se referment juste après derrière moi.
Ma clé est celle de l'antivol principal.
Je dois rentrer jusq'au camping en passant pour un voleur de vélo ,en gardant mon vélo à la verticale,la roue avant toujours antivolée.

1H 45:je suis enfin de retour au camping,
je m'endors comme une masse,vu l'heure tardive.

Le lendemain,j'ai dû demandé à des campeurs de quoi sectionner MON antivol.....

Et bilan du cinéna:
- 100€ environ la place de cinéma!...qui dit mieux!
-porte-monaie assûrément volé.
Et quelle délicatesse d'avoir décrocher une clé  de celui-ci pour me la laisser bien sagement sous mon siège!


Bizarre,non,mais je ne suis pas encore retourné au Luxembourg depuis?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Lun 01 Juil 2013, 16:59

Il est 18H00,
j'arrive au village dont je sais qu'il y a un camping (référencé par Michelin).
C'est jour de kermesse apparemment,il y a un tas de papiers qui volent partout sous ce vent fort,
il y a encore quelques vendeurs sur la grand-place,mais d'autres ont déjà du partir.
On monte une estrade:probablement un bal ce soir:j'y ferais un tour car je ne suis pas très fatigué.Le camping est juste là,
quasiment dans le village.

jamais je n'ai vu une telle agitation dans un camping:camping-cars,caravanes,tentes:tout le monde a l'air de s'y afférer.
Et...il affiche.... "complet".

Bon,comme d'habitude,je me dis qu'il doit bien rester une petite place pour une petite tente.
Il y a un monde fou à l'accueil.
-"c'est pourquoi???!"
-"pour camper une nuit,un cycliste"
-"ah,bon???,mais ....pour ce soir???"
-"oui,ce soir,je viens d'arriver".
-"mais,pour ce soir???"
-"oui,ce soir"
-Ah,bon???,...repassez plus tard à l'accueil,et prenez l'emplacement que vous voulez....
.... si vous en trouver 1 de libre".

Comme accueil plus chaleureux,j'ai connu mieux?
A 10m de l'entrée,je repère un mini-emplacement libre,sans doute le seul,
il est bien herbeux,bien plat,je m'y précipite et je plante ma tente en 3 mm.

j'ai largement le temps de faire mes emplettes pour le dîner de ce soir,aussi  je pars à la douche de suite.
Je traine un peu sous la douche pour me défaire de toute cette sueur accumulée par la canicule:ça fait un bien fou!
Je fais ma lessive en même temps,grace à ma boite à tout faire.

30 mn après ,je sors des sanitaires et....
.... le camping me semble étonnement calme!
Plus aucune agitation comme à mon arrivée,et surtout les 2/3 des emplacements sont maintenant ....désertés.
Si j'en avais le courage,je re-planterais ma tente sur un autre emplacement,car ma tente est tout proche de l'entrée et donc de la route principale.
J'étend mon linge et je repasse aussitôt à l'accueil:
-"repassez plus tard,on est occupé!!!"
Décidément....

je sors du camping et l'estrade du bal semble avoir disparue:bizarre,bizarre,vous avez dit bizarre:que oui!.
J'ai encore le temps,je décide de voir le tout dernier vendeur encore sur la place et qui vend des....cuissards cyclistes:
le prix est très attrayant et le mien qui sèche au camping est devenu presque translucide d'usure:
je n'hésite pas,j'en achète un.
Et tout d'un coup,une lueur de compréhension se fait dans ma tête,je cherche des yeux de tout les côtés et je trouve enfin la réponse sur une banderole encore en place:
"Bienvenue au Tour de France".

....C'était la ville d'arrivée,
et tout ceux qui y ont assisté ont tous décampé du camping et du village dans la foulée.
CQFD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Lun 01 Juil 2013, 20:22

Le camping du village est tout mignon,sans prétentions (4.5 €!) ,bien et fraîchement tondu,tout en longueur (100m):
une seule allée d'1 côté et les emplacements que de l'autre côté le long du mur.
Je suis le seul et le premier campeur de la saison.
Le papy de l'accueil me signale qu'il a rempli la piscine la veille et que l'eau est en train de chauffer:elle est donc trop froide!
Pas de barrière limitant l'accès pour entrer dans le camping:j'opte pour me mettre tout au fond ,dans le coin,,pour ne pas me faire voler mon vélo pendant la nuit.

La chaleur du soir est toujours épouvantable,et sur le coup de 22H,je ne tiens plus,
ne pouvant m'endormir avec cette chaleur:je suis décidé à piquer une tête.

Aucun éclairage dans ce camping!
Seule une vague lueur filtre de la rue,il n'y a pas de lune,juste des étoiles qui scintillent.
Même si l'eau est glaciale,au moins elle me rafraîchira un peu....
La mini-piscine municipale réservée aux campeurs est à ciel ouvert dans le coin opposé de ma tente et est toute petite: 12.5 x 5m ,
mais pour moi seul,ça me fait une belle baignoire???
L'eau n'est pas si froide...sans doute cette chaleur?!
J'y nage paisiblement et silencieusement et glissant dans l'eau 
et faire la planche sous les étoiles est un pur délice++++.
Ça me calme aussi mes coups de soleil.

Soudain ,j'entends des bruits qui se rapprochent de plus en plus:des filles qui gloussent?
Je me dissimule un peu contre un bord de la piscine,pour ne pas être découvert* et j'entend  un gros "plouf" juste devant moi.
C'est une jeune femme.
Mes yeux se sont accoutumés à la pénombre et j'ai remarqué au passage -en plongeant au dessus de moi- ses seins rebondis.
Re-plouf une 2èm fois ,puis une 3è fois.
Ce sont 2 autres femmes aussi charmantes et.....toutes nues elles aussi!

Elles se chamaillent de l'autre côté un instant,là où elles ont pied (1m de hauteur),et finissent fatalement par me découvrir.
L'eau n'arrive qu'à leur taille et visiblement ça ne les gêne pas d'être les seins à l'air devant moi!!!....
Moi non plus d'ailleurs,d'autant que je suis tout nu*,n'ayant pas  voulu mouiller mon slip de bain.
-"qu'est ce que vous faites là,c'est interdit la piscine LA NUIT ???"
-"je suis LE campeur du camping,mais vous-même,qui êtes-vous?"
-"heu....,je suis la fille du gardien et voila mes 2 copines".

---------------------------------------------------------------
La suite est hélas censurée pour les oreilles chastes.
Le camping:c'est bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guiguinou
***
avatar

Messages : 177
Âge : 31
Localisation : Marmande
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Sam 27 Juil 2013, 23:34

c'est croustillant tout ça ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Dim 28 Juil 2013, 21:00

18H15:
Je suis enfin arrivé au camping et je suis fourbu,
je plante ma tente le plus vite possible,le tête tournant déjà par l'effet de l'hypoglycémie,
afin de pouvoir m'y m'écrouler de fatigue.

Mais non,il me faut d'abord faire mes emplettes du soir.

Je file donc à la douche au triple galop,et je commence par me doucher avec mes vêtements sur moi,
histoire de commencer leur décrassage.
Je passe vite au shampoing,quel délassement,......mais ne traînons pas!

J'en suis déjà au rinçage des cheveux,je baisse la tête,et....
C'est quoi cette lumière bleue à hauteur du téton,et......sous mon maillot????!

Le manque de sucre rend ma réflexion très très lente,
quand soudain:
-"mon MP3!"

Zut:je l'ai oublié dans ma poche et le shampoing finit par l'envahir.
L'affichage de l'écran n'est plus terrien :il affiche apparemment des messages extra-terrestres?!
Et puis,plus rien,l'écran s'éteint.

---------------
L'hypoglycémie ne fait pas faire que des bêtises SUR son vélo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Lun 29 Juil 2013, 12:12

Corrèze:

C'est pas la grande forme,mais je roule mieux qu'il y a 3 ans.
Il fait par contre toujours aussi caniculaire,d'autant que j'ai plus de mal pour me lever tôt,
aussi je pars bien plus tardivement au matin,et je dois compenser en roulant l'après-midi sous le soleil écrasant.

Mais cette fois-ci, j'avais fait un grand stock d'eau:ça fait la différence.

Mais je roule plus lentement.
Une fois de plus je vais arriver au camping,...trop tard!
Je fais attention de ne pas mettre un coup de turbo qui m'achèverais avant d'arriver 
au camping de Coll..... L. R.... sis sur la hauteur.
Tant pis pour la piscine!

Je passe cette dernière loooongue côte ,assez pentue et longue pour être digne d'un col.
J'avais agonisé la dernière fois,devant m'arrêter tous les 200m.
Mais là,c'est mieux.
Mon MP3 et sa musique entraînante n'y sont pas pour rien.

Plus qu'1 kilomètre de montée,mais la nuit arrive.
Je dois allumer mes lampes pour y voir:le ciel est sans lune et d'un noir profond.
En tout cas ,il fait un peu moins chaud,c'est déjà ça.....

Je sais que l'accueil du camping ferme à 20H.
Et que la dernière fois j'y suis arrivé à 20H30.
Ça me fera bien la 3ème fois minimum que j'entrerais sans autorisation.
Bah!,je ferais les formalités demain matin à l'ouverture à 9H,
finalement,partir plus tard au matin est parfois pratique (et pas que pour avoir du pain tout frais fraîchement livré par le boulanger).

MAIS cette fois-ci ,il est 21H passé.
Le camping est déjà plongé dans le noir,hormis la piscine et son snack,juste à l'entrée.
Je rentre ma tête dans le siège de mon trike pour mieux passer sous la barrière du camping.
Je connais le camping,mais là c'est tout noir,d'autant que la longue montée est venu à bout de ma pile de lampe,
qui  est maintenant HS!

Du petit sanitaire ne s'échappe qu'une faible lueur qui suffit tout juste à deviner le petit emplacement,
à peine plus grand que  la taille d'une voiture,juste en face.
Mon expérience de campeur me fait planter la tente comme un aveugle.
Dieu merci,c'est du gazon tout mou,les sardines s'enfoncent à la main.

Je file de suite au sanitaires avant de pouvoir me précipiter au snack,car je n'ai plus aucunes provisions de bouche!!!
Je ne lave pas mon linge pour ne pas perdre de temps,de toute manière je n'y verrai rien pour le pendre!

21H30:
Me voila déjà au snack.
Comme les autres fois,je signale que je me suis installé au camping,il y a 15 mn,
 et que je ferais les formalités d'usage demain matin.

Et ,....,que je veux manger.
-"trop tard!".
-"oh,ce que vous avez,je ne suis pas diffcile..."
-"c'est trop tard,on n'a plus rien!",
-"même pas un morceau de pain et du fromage???"
-"même pas!"
A l'évidence c'est vrai,ils finissent d'ailleurs de ranger la cuisine.

Mais mon estomac crie famine,je réfléchis...:
-"et des œufs?"
-"ça,oui,..combien?:....2?
-"combien vous en avez?"
-"1 boite"
-"va pour la boite!".

Croyez moi,l' omelette était une des meilleures qu'il me fut de manger.

Un peu de pain m'aurait quand même un peu mieux calé l'estomac.

Je rentre dans ma tente et m’apprête à rentrer dans mon duvet,quand je me fais bombarder:
des enfants qui me lancent des pierres???
Sans doute que non,sinon ils se seraient dévoiler en pouffant comme des idiots?!

-"schtong!"....cette fois-ci ça vient du dessus.
Je ressors ma lampe,la pile a reprit un peu de peps,juste assez pour me permettre de trouver le projectile:
une prune bien mûre, toute fraîchement tombée de l'arbre.
Il y en a plein d'autres!
Rigolo,cet emplacement:je le re-connais finalement!,c'est celui "au prunier",plusieurs fois usité par mes soins.
j'en ramasse plus d'1 kg,que j'entasse dans un sac pour les déguster aussitôt au calme dans ma tente 
(les moustiques sont en embuscade).
L'appétit me les fait rendre particulièrement succulentes.
J'en garde une bonne poignée pour le petit-déjeuner du lendemain,
ce qui agrémentera les tout derniers flocons de mon muesli "de secours" encore coincés au fond de  leur sac .
---------------------------------------------------------------------------------------

Le lendemain matin,je suis à 8 H45 devant l'accueil,porte monnaie à la main,bien décidé à payer le camping.
-9H00,personne à l'horizon......
-9H15 :le soleil tape déjà fort et j'ai de la route à faire,toujours personne!
 et je pars....sans payer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Lun 29 Juil 2013, 21:00

camping en Angleterre.

Ma tente est plantée,mon linge dans la machine à laver (il ne fais que pleuvoir jour et nuit!....),
je suis passé à la douche et je reviens à l'accueil qui fait aussi micro-supérette:
-pour le lait en bouteille de verre (une pinte):je comprend vite que les bouteilles sont consignées et qu'elles s'appellent "retour!"
-mais pour le pain,voila que je bataille depuis 5 mn: c'est l'incompréhension totale.

Je demande :1 gros pain ou 2 petits,
et la femme me repond systématiquement: -"how much?"
et moi:-"one big bread or two small".

Je sens que je vais m'énerver avec ces -"yes,but.... how much???"
d'autant qu'elle a la fâcheuse manie de taper en même temps sur le comptoir avec ses mains.

Une autre campeuse arrive (ravissante,je l'avoue,ce qui me calme un peu),la serveuse me fait un signe pour me demander de m'écarter afin de la servir.

Et voila que la serveuse refait du "how much?",toujours en tapant le comptoir de ses 2 mains!!!!!!!
Et la campeuse tape aussi de ses 2 mains sur le comptoir,en guise de réponse:
-ils sont fous ces anglais!,pensais-je.

La serveuse disparaît alors 30 secondes et réapparaît avec un large sourire et du pain de mie tranché,
encore tout congelé,vendu au mètre,les tranches encores toutes collées entre elles,
correspondant en LONGUEUR à ce que la belle campeuse avait montré en écartant ses mains sur le comptoir!

Aaaah! tout s'éclaire  dans mon esprit: "how much"=how long!

--------------------------------------------------------------------------------------
Oh! incompréhension linguistique,que tu nous joues parfois des tours!
-------------------------------------------------------------------------------------

Ensuite c'était plus facile pour choisir entre du pain blanc ,du pain complet ou semi-complet (certes tout mous,mais très bons);
avec graines ou sans graines....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Mar 30 Juil 2013, 11:00

Massif Central,
10H30 du matin,

je suis encore en 2 roues VD,

Le premier petit col de la journée est encore exposé à l'ombre,mais le beau paysage me demande de le contempler,
tout en me permettant de souffler.

C'est fin août,et je n'ai croisé que peu 2 ou 3 voitures en tout et pour tout.
Je suis seul au col,et le panneau indiquant le nom du col est plus que tentant pour y reposer son vélo,mais....
....il est pratiquement au bord de la route.
Mais voila,je suis un peu paranoïaque!

Je m'installe juste au bord du ravin avec mon vélo juste à côté de moi,couché sur le flanc:
tant pis si cela salit ma sacoche de cyclo-campeur...
J'hésite à poser mes fesses encore bien mouillées de transpiration dans l'herbe rare et bien cramée par l'été.

Aussitôt derrière moi se fait entendre un râle de cycliste enfin arrivé au col.
Je me retourne:c'est un papy,totalement cuit.
Il pose son vélo en appui sur le panneau et semble me rejoindre  pour profiter du paysage.
Tout cela se passe en 5 secondes....

Une voiture roulant très lentement s'arrête juste au niveau du panneau,
des bras sortent des vitres droites avant et arrière et soulèvent le vélo pour l'emporter aussitôt.
La voiture accélère en s'éloignant rapidement.
Le papy se mit à courir derrière la voiture avec les pieds en canard,gêné par les cales automatiques.

Je regarde à droite et à gauche,pensant dénicher "la caméra cachée",tant la situation est comique!?

Je sort et grignote une barre de céréales pour me remettre,tout en pensant que finalement ,
je ne suis pas aussi paranoïaque que cela?!

---------------------
Le papy finit par remonter vers moi et me demande de téléphoner pour qu'on puisse venir le chercher (il est âgé et fourbu).
Seulement voila,je n'ai pas de portable,et surtout pas.....en vacances!!!
Et le voila qu'il m'engueule...

Pour le calmer,je lui fais remarquer qu'il n'a pas de téléphone lui même!
Et que s'il veut que je téléphone à un village en bas,il doit se calmer,
d'autant qu'il est facile de constater que depuis 1Omn,on n'a vu AUCUNE voiture qui pourrait le dépanner!!!+++++

Les lèvres me brûlaient aussi de lui dire qu'il faut être con pour laisser son vélo contre un panneau,juste au bord de route,
mais bon,pas besoin d'enfoncer le couteau dans la plaie.
Je pris sur moi pour rester zen,je descendis le col rapidement (mais sans plus) et je finis par appeler sa femme grâce au numéro que j'avais noté.


Dernière édition par el sombrero le Ven 10 Jan 2014, 20:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolmen
Accro du forum
avatar

Messages : 2534
Âge : 57
Localisation : Entre 2 Mers, près du Mascaret.
VPH : Mascaret (Métaphysic) et Celtic (le Strada vert).
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Mar 30 Juil 2013, 12:12

Mémoire de cyclo motocampeur :
Eh oui, j'ai été plus jeune (l'époque des concentrations moto)... Un soir bien arrosé, j'ai monté ma tente canadienne au dernier moment avant de me coucher.
Il me manquait un piquet, impossible de le retrouver, d'autant plus que ma vision devenait de moins en moins bonne.
J'ai dormi avec la tente à moitié montée.
Le lendemain lors du pliage, j'ai retrouvé le piquet... sous la tente... j'ai dormi dessus !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velocouchegirondin.over-blog.com
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Dim 01 Sep 2013, 18:52

Dans mon dos ,cet été,en montant paisiblement le col des Saisies:
-"mais,qu'est-ce qu'il fout là -encore- ce gros???"
...
Le cycliste me dépasse et tourne la tête,l'air passablement méchant,et me jette:
-"vous n'étiez pas dans l' Aravis hier!?"

Son ton et sa figure me déplaisent passablement.
Je n'ai pas envie de trop réfléchir pour un abruti si désagréable,et je répond à la va-vite:
-"peut-être bien!"

Il relance:
-"et dans la Colombière avant-hier?"
-"peut-être bien!"

-"ils font chier ces gros!"
.....


Dernière édition par el sombrero le Ven 10 Jan 2014, 20:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Dim 01 Sep 2013, 19:01

Je monte le Ventoux,côté Bédoin,après le chalet,sur les 6 derniers kilomètres,
moitié de ma vitesse habituelle,puisque je suis trop lourd et pas en bonne santé.

Absolument tout le monde me dépasse,même les mamies.
Quelques gamins de 14 ans à peine me dépassent aussi et....facilement.
Il y a quelques années j'en aurais pleuré,mais bon,il vaut mieux rouler comme un escargot que pas du tout?!

J'entend des encouragements dans mon dos:
-"vas-y mon gars,on va le dépasser!"
Je comprend de suite qu'on parle de moi.
Et là passe un gamin de 12 ans à peine  stimulé par son père.
Le gamin se retourne vers moi toutes les 5 secondes avec un sourire qui lui dépasse les oreilles:
il est plus que ravi:il est aux anges....mieux qu'à Noël?!....il a doublé un adulte.

Sa tête me réjouit aussi,tellement il est content....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   Dim 01 Sep 2013, 19:06

Frontière franco-italienne juste en arrivant au col d'Agnel:

Des américains,déjà au col:
-"hello,have you done l'Izeran???"
-"yes..."

Des hollandais,eux aussi s'en mêlant:
-"done,Cormet de Roseland?"
-"Yes..."

Et les voila qui se disputent,presque à se taper dessus,car chacun d'eux avait dû me voir dans un autre col.
Et chacun voulait avoir raison....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Petites anecdotes de cyclo-campeur?.....Cyclo-camping,cyclocamping.
» Idées? pour chauffage d'appoint dans un petite tente de cyclo-campeur.
» Mon abonnement de cyclo-campeur aux problèmes de jantes
» Cyclocamping... dormir en l'air ! [Hamac]
» Petites tentes pour la rando et le cyclocamping

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Forum du Voyage-
Sauter vers: